Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




95° Bataillon Alpin de Forteresse

(95° BAF)






Le 95° Bataillon Alpin de Forteresse (BAF) est un bataillon de réserve type A. Il fournit les troupes d'infanterie du quartier Braus, sous-secteur Sospel du Secteur Fortifié des Alpes Maritimes (SFAM).

Le bataillon est mis sur pied par le CMI 152 à compter du 25 août 1939 à Sospel, caserne Mineur, à partir du noyau d'active constitué par la 3° compagnie et des éléments de la CHR du 75° BAF du temps de paix.
Il comprend une section de commandement, une Section d'Eclaireurs Skieurs (SES), une Compagnie Hors Rang (CHR) et une puis deux compagnies mixtes. Son effectif est de 29 officiers, 107 sous-officiers et 884 caporaux et alpins auquels se rajoutent 18 chevaux et 77 mulets.

Insigne du 95° BAF


Insigne du 95° BAF




Encadrement


Chef de corps : CB Curtet (évacué le 19 juin 1940), puis Cne Allaux
Adj-major : Cne Lindenmann puis d'Esparon à compter du 01 octobre 1939, puis Lt Charvet (30 octobre, puis Cne Allaux à partir du 8 avril 1940.
1° Cie (Sous-Quartier Révéra) : Lt Aufranc
2° Cie (Sous quartier Nieya) : Cne Lambert
CHR : Cne Boyer puis Cne Coutret
SES/95 : Lt Cairashi

Ouvrages


- Ouvrage de l'Agaisen : Lt Kerloch puis Breillet
- Ouvrage du Champ de Tir de l'Agaisen : Slt Eglenne puis AC Bastoen à partir du 01 février 1940.
- Ouvrage de Saint-Roch : Lt Pellegrin
- Ouvrage du Barbonnet : Lt Charvet puis Gimello (oct 39)
- Avant-poste de Castes-Ruines : Lt Carmes
- Casemate du Golf de Sospel : Slt Palanca puis Slt Bringer à partir du 1 mars 1940
- Tunnels de Braus, du Grazian, de Cattalorda, de Gigne et de Carança : Lt Gastaud


Eléments rattachés

- SES 9° BCA : SLt Ballon



Historique


Le bataillon est mis sur pied fin aout 1939 et ne compte alors qu'une compagnie. Il établi son PC à Sospel (dispositif d'hiver)
Le 23 février 1940, le 9° BCA rejoignant le théatre d'opérations du Nord-Est laisse sur place sa SES qui est rattachée au bataillon. Une seconde compagnie mixte formée à partir des éléments du Centre d'Instruction de Forteresse n°2 du Mont-Chauve est rajoutée le 01 mai 1940.

En juin 1940, le bataillon tient le quartier Braus avec ses sous-quartiers Bévéra (1° Cie) et Nieya (2° Cie), son PC étant alors établi à à Requiston depuis le 15 mai date de la mise en place du dispositif d'été. La SES s'établi elle à Haute Bergevina.

Le 11 juin, les destructions préparées sont mises en oeuvre (Tunnels, viaduc et pont de la Bevera, pont de Caï...), le bataillon effectuant des patrouilles sur la position.
Le 14 juin, l'artillerie italienne prend les ouvrages à partie, sans résultat, et les italiens engagent les hostilités à Plan germain et au Col de Cuore.
Les 21 et 22 les bombardements reprennent sur les ouvrages du Monte-Grosso, de l'Agaisen et les positions du Chateau de l'Agaisen, de Bergevina et de Cuore occasionnant des blessés au seinde la SES du 9° BCA.

Lorsque l'amistice entre en vigueur, le bataillon n'aura essuyé aucun revers ni perte humaine et conservé l'integralite du territoire qu'il défendait.
Il sera regroupé à Sospel du 28 au 30 juin et se rendra le 04 juillet à Comps-sur-Artuby puis à Draguignan ou il sera dissous le 5 aout 1940, ses élements d'active étant reversés au 24° BCA




Sources : Hommes et histoires de la ligne Maginot tome4, wikipedia, ATF40, mémoiredesalpins,


Secteur(s) concérné(s) :SFAM




© 2016 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 30/05/2016



Fils de discussion








Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu