Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




159° Régiment d'Artillerie de Position

(159° RAP)






Les origines du régiment


Le 159° Régiment d'Artillerie à Pied (RAP) fut créé en 1918 avec 2 groupes à 3 batteries (3 x 120L + 3x155C), il ne prit pas partie aux cmbats de la premiére guerre mondiale qui s'achevait. Le 20 aout 1919, un troisième groupe du 196° RAT (Régiment d'Artillerie de Tranchée) lui est rajoutée et forme ses 7e,8e et 9e batteries.

Le régiment est dissout en 1921 pour renaitre le 01 septembre 1937 à Belfort à partir des élements des V° et VI° groupes du 188° RALT (Régiment d'Artillerie Lourde Tractée) qui formeront respectivement les I et II° groupes du régiment nouvellement formé, la composition du régiment connaitra quelques modifications jusqu'en 1939.
Le 159° RAP sert l'artillerie du Secteur Fortifié de Colmar (1° Bie du I° Groupe) et de la Région Fortifiée de Belfort (I° et II° Groupes), la 7° batterie de position créée à Belfort le 16 septembre 1938 forme l'artillerie de position du Secteur Fortifié du Jura

Il prendra la dénomination de Régiment d'Artillerie de Position en 1938 comme tous les Régiments d'Artillerie à Pied servant les piéces d'artillerie de la fortification Maginot.

Il est l'héritier des traditions du 9° Régiment d'Artillerie à Pied



Insigne du 159° Régiment d'Artillerie de Position





La mobilisation


A la mobilisation en aout 1939, le 159° RAP du temps de paix se dédouble pour donner naissance aux 159° et 170° RAP du temps de guerre.
Le 159° RAP du temps de guerre est mis sur pied à Belfort fin aout 1939 par le CMA 327, il est alors composé de 6 groupes numérotés de 2 à 7, le I° groupe devenant le 29 aout 1939 le I/170° RAP.

Il fournit l'artillerie des secteurs fortifiés et défensifs de Mulhouse et d'Altkirh ainsi que la Région fortifiée de Belfort et du Secteur Fortifié du Jura.

Le régiment est doté d'un nombre de pièces d'artillerie fort élevé pour un RAP, mais de faibles moyens de transport.




Déploiement - Encadrement


Le déploiement du régiment est le suivant en 1940


Etat Major

Chef de corps : Lt Col DESHAYES G.
PC à Altkirch puis à Bibel



II° Groupe :

Commandement : CE DUBOIS
Affecté au SF Mulhouse (devient 105° DIF en mars 1940)



L'une des pièces du II/159° RAP sabotée avant le repli du régiment
Photographie allemande




3° Batterie
8 matériels de 75 1897, 4 matériels de 155 C Saint-Chamond


22° et 23 Batteries
(créées en 1940)
12 piéces de 47mm de marine et 6 matériels de 150T

La 22ème batterie est échelonnée depuis Selestat jusqu'à Zillisheim sur les principaux points de passage de l'Ill à chacun desquels elle a un canon de 47mm avec mission antichar; tactiquement elle est à la disposition du XIIIe corps d'armée (source SHD 34N625).

la 23ème batterie est divisée en 3 sections : "Pépin" à l'ouest de Petit-landau, "Pamphile" à l'ouest de Hombourg, "Pierre" à l'ouest de Bantzenheim. Sa mission en Juin 1940 est la protection de la lisière de la forêt de la Hardt



III° Groupe :


Commandement : CE BREIL
Secteur Défensif d'Altkirch - Sous-Secteur de Franken, Uffheim, Folgensbourg, Buschwiller et Zaessingue


4° Batterie


5° Batterie
6 piéces de 75 mle 1897-33 (Casemates STG), 8 matériels de 75 mle 1897, 4 matériels de 155C Saint-Chamond mle 1915, 4 matériels de 155L mle 1877



IV° Groupe :

Commandement : Cne EON, puis Cne LAMBELLIN à partir du 23 mai 1940
Secteur Défensif d'Altkirch (devient 45° CAF le 27 mai 1940), sous-secteur Durmenach


6° Batterie
8 piéces de 75 mle 1897-33 (Casemates STG),


21° Batterie
(créée en 1940)
8 matériels de 155L mle 1877



V° Groupe:

Commandement : CE PION
Région Fortifiée de Belfort puis 44° CAF aprés le 16 mars 1940


7° Batterie:
Cne POULIN
Fort de Roppe


8° Batterie



8° Bie du 159° RAP - 1939/1940 (Source ATF40)



9° Batterie
Ces trois batteries forment les garnisons des forts de Belfort et deservent les piéces sous tourelle de 75 et 155 d'avant 1914.


13° Batterie
à partir de février 1940
4 Matériels de de 155L mle 1877, 4 matériels de 155C Saint-Chamond mle 1915



VI° Groupe:

Commandement : CE NICOLAS puis Cne BAUER à partir de février 1940
Région Fortifiée de Belfort puis 44° CAF aprés le 16 mars 1940


10° Batterie


11° Batterie
Positions d'artillerie de Willerhof , Wentwiller et Haegenthal-le-Bas
8 matériels de 155L mle 1916, 4 matériels de 240 mle 1884



VII° Groupe:

Commandement : CE BRIAL
Secteur Défensif de Montbéllard, forts du Mont-Bard, du Lomont, de Roche, Saint-Hippolyte


12° Batterie
4 matériels de 75 mle 1897, 4 matériels de 120L mle 1878 (puis 105L mle 1913), 8 matériels de 105L mle 1913


13° Batterie
(rejoint le V° Groupe en février 1940, remplace par la 111° Batterie d'Instruction)
4 Matériels de de 155L mle 1877, 4 matériels de 155C Saint-Chamond mle 1905



Historique


Jusqu'en juin 1940, les piéces du 159° Régiment d'Artillerie de Position sont muettes. Il utilisera peu ses matériels avant de se replier à pied vers Belfort aprés avoir abandonné et détruit ses piéces sur place faute de pouvoir en assurer le transport.
Les hommes du 159° RAP seront faits prisonniers entre le 18 et le 26 juin dans le secteur de Belfort, à l'exception de quelques éléments passés en Suisse ou ils seront internés jusqu'en 1941.




Sources : ATF 40, Hommes et histoire de la ligne Maginot T4


Secteur(s) concérné(s) :SFMU SFA




© 2016 / 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 17/06/2018



Fils de discussion



22eme batterie IIe groupe 159 RAp
2 messages, le dernier est de jolasjm le 17/06/2018

23ème batterie du IIe groupe du 159 ème RAP
2 messages, le dernier est de jolasjm le 17/06/2018

Demande d'informations sur la 5° Batterie du 159° RAP
2 messages, le dernier est de schnocka le 16/06/2018