Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Tôle Métro

(Metro)






Initialement dénommés Eléments en tôle spéciale, mais plus connus sous le nom de tôles métro du fait de leur ressemblance avec les coffrages métalliques perdus utilisés pour la réalisation de tunnels, des éléments préfabriqués réalisés en tôle ondulée cintrée ont été largement utilisés dans la fortification de campagne pour la construction d'abris, de PC et parfois même de blockhaus de fortune.

Ces éléments ont été mis en oeuvre par les troupes françaises lors des deux derniers conflits. Les allemands ont eux aussi utilisé principalement lors du premier conflit un matériel similaire mais réalisé avec de la tôle à nervures plus fines facilement reconnaissable.


Principe



Les constructions réalisées en tôle métro sont constituées de tronçons de tôle cintrée formant un demi-cercle assemblés les uns aux autres, ce qui permet de réaliser des constructions de longueur variable en fonction des besoins.



Assemblage de tronçons de tôles métro




Chaque tronçon d'une largeur de un mètre est composé de deux éléments términés par un profil en U soudé permettant leur assemblage grâce à une agrafe spéciale à trois pattes.


Abri de BRAUS 3


Détail de l'assemblage des deux élements constituant un tronçon
avec les agrafes spéciales à trois pattes




Ces éléments sont eux même composés de deux demi-éléments boulonnés l'un à l'autre.
Cette décomposition en plusieurs piéces de plus petite taille a permi de réduire notablement le poids unitaire des élements à transporter permettant ainsi d'en faciliter l'acheminement à pied d'oeuvre et la mise en place par la main d'oeuvre militaire sans outillage ou moyen de manutention spécifique.



Détail de la liaison de deux demi-élements
Abri tôle métro du Col de Braus




La tôle utilisée n'étant ni à l'épreuve des balles ni à celle des éclats d'obus, une fois la structure assemblée, elle devait être recouverte de pierres et de terre, de béton ou être intégrée dans une construction maçonnée servant ainsi de coffrage perdu.
Trois plans types développés pour la RFL sont disponibles dans les documents rattachés à cette page.

Les constructions ainsi réalisées pouvaient être enterrées, semi enterrées ou hors-sol.



Utilisation


Ces éléments standrad furent trés utilisés par les troupes chargées de l'organisation de la position pour la réalisation de constructions de toutes tailles et de types différents, PC de bataillon ou de compagnie et petits abris aussi bien sur les frontioéres du Nord-Est que sur celles du Sud Est.
A l'inverse des tôles similaires utilisées par l'armée allemande qui étaient couvertes d'une galvanisation de forte épaisseur, les toles métro françaises éatient peu ou pas protégées contre l'oxydation. Il en résulte qu'un grand nombre des constructions réalisées se sont effondrées du fait de l'affaiblissement des voutes réalisées bien des années aprés qu'elles aient cessé d'avoir une quelconque utilité.

On retrouve aujourdh'ui encore des tôles dans les Alpes et le Nord Est ou elles ont souvent été recupérées pour un usage plus civil dans les années qui ont suivi la guerre.




Camp du Tournairet
Abri métro inachevé (non recouvert)





Rédacteur : P LAMBERT






© 2016 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 21/11/2016