Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




37° Régiment d'Infanterie de Forteresse

(37° RIF)






Le 37° RIF (Régiment d'Infanterie de Forteresse) a une longue histoire issue de celle du 37° RI, qui remonte à sa création par le vicomte de Turenne en 1625. D'abord cantonné en Normandie, il s'illustre durant les campagnes napoléoniennes et durant la 1ère guerre mondiale, notamment lors des batailles de Verdun, la Somme et la 2e bataille de la Marne en 1918. Le 37° RI est dissous en 1923.

Un 37° RIF est recréé comme régiment d'active le 26 Aoüt 1935 et localisé dans les Vosges entre Bitche Ville et Camp (EM et I et IV/37° RIF), Langensoultzbach (II/37° RIF) et Neunhoffen (III/37° RIF). L'insigne de ce régiment reprend les origines de l'unité sous les traits du Maréchal de Turenne et il prend le nom de "Régiment des Vosges".

Insigne du 37° RIF



Une de variantes de l'insigne du 37° RIF


Le 37° RIF est réorganisé le 1er Avril 1936, avec maintenant d'une compagnie hors-rang et 3 bataillons, composés chacun de 4 compagnies de mitrailleurs, une compagnie d'engins et de fusiliers voltigeurs et d'une compagnie de défense extérieure.


Caserne Teyssier (Bitche)
Remise de la fouragére au 37° RIF
6 novembre 1937



Le 1er janvier 1938, 6 unités d'équipage d'ouvrage et de casemates sont créées pour occuper les fortifications achevées. La structure du RIF est la suivante:

- I/37° RIF : CM 1 à 3, CEFV 1, UEO 1 et UEC 2
- II/37° RIF : CM 5 à 7, CEFV 2, UEO 3 et UEC 4
- III/37° RIF : CM 9 à 11, CEFV 3, UEO 5 et UEC 6

Lors de la mobilisation, fin Aout 1939, le 37° RIF se détriple pour former d'ouest en est les 37° RIF de temps de guerre (sous-secteur BITCHE), et les 154° (sous-secteur PHILIPPSBOURG) et 165° RIF (sous-secteur LANGENSOULTZBACH). Le 3 Septembre 1939, la France entre en guerre contre l'Allemagne.



Organisation


Le 37° RIF de temps de guerre est formé le 25 Aout 1939 par le CMI 203 de Lemberg/Sarrebourg. Il tient le sous-secteur de Bitche et comporte 3 bataillons de forteresse classiques à 2 ou 3 CM et une CEFV, deux compagnies d'équipage de fortification (CEO et CEC) et un bataillon d'instruction (21° bataillon). L'organisation de commandement est la suivante :

Son commandement est tenu par le Lt-Col COMBET, avec PC au SCHIMBERG .


1° bataillon

- quartier du SCHIESSECK

Chef de corps : Cpt puis CB SIBERT. PC au Abri du FREUDENBERG
- 2 ou 3 CM
- CEFV n°1

2° bataillon

- quartier OTTERBIEL

Chef de corps : CB LAENDER, PC à la citadelle de Bitche
- 2 ou 3 CM
- CEFV n°2

3° bataillon

- quartier du CAMP

Chef de corps : CB ROCHE, puis CB M. FERAUD, remplacé à son décès le 18 Juin 1940 par le Cpt SARDA. PC à l'abri du KINDELBERG
- 2 ou 3 CM
- CEFV n°3

Compagnies d'Equipage


- CEC 1 : Cpt DEMAICHE puis FORTWENGLER, qui couvre 10 casemates:

- CEO, limitée aux ouvrages du SCHIESSECK et d' OTTERBIEL : CB STOQUER.


Le 37° RIF inclut aussi un bataillon d'instruction (21°/37° RIF), créé à la mobilisation stationné à Eguelshardt puis Langensoultzbach. Il est commandé successivement par le CB LAYA, puis le CB Le GLAUNEC. Au rattachement du sous-secteur de BITCHE au SF de ROHRBACH, le 15 Mars 1940, le 21°/37° RIF devient le 21°/154° RIF.




Historique


A la mobilisation, le 37° RIF de temps de guerre, et le sous-secteur de BITCHE qu'il couvre, est affecté au Secteur Fortifiée des VOSGES . Le 2 septembre 1939, le SF des Vosges et ses composants sont rattachés à la 5° Armée et le 37° RIF reçoit le support du 60° RAMF (Régiment d'Artillerie Mobile de Forteresse). Un peloton de la G.R.M. 58 s'installe dans les avant-postes.

Le 19 octobre 1939, le 60° RAMF se déplace à droite vers Langensoultzbach-Etang de Hanau, laissant le 37° RIF.

Le 15 Mars 1940 le SF des Vosges est dissous. Le 37° RIF et le sous-secteur de BITCHE sont transférés au SF de ROHRBACH . Il est couvert par la 31° DI(Alpine) du Gal Marcel ILHER.

- 10-12 Mai 1940, les bombardements débutent sur les défenses et des escarmouches d'avant-poste se multiplient.

- 18-23 Mai 1940 : repli progressif des bouchons de frontière vers certains avant-postes.

- 23 Mai 1940 : la 31° DIA est retirée du front et mise en réserve.

Au même moment ailleurs : les blindés allemands ont atteint la manche, le GA1 est encerclé entre Valenciennes et la côte, et le front tente de se rétablir sur la Somme et l'Aisne.

- 28 Mai 1940 : la 31° DIA est repliée vers l'Ouest.

- 2 Juin 1940 : le 8° CA part de la zone du SF. L'ensemble du SF de ROHRBACH, sont le 37° RIF, est alors rattaché au 43° CAF (Corps d'Armée de Forteresse), qui couvre déjà la zone de l'ex-SF de VOSGES. Les avant-postes, au contact, commencent à se replier vers la LPR.

- 12 Juin 1940
: l'ordre est donné de préparer le repli de l'ensemble des troupes des 3° et 5° Armées vers le Sud-Sud-Ouest à partir du 13 au soir. Le 37° RIF se repliera sous couverture ces CEO et CEC qui restent sur place jusque théoriquement au 16. Ses éléments avancés sont repliés sur la LPR.

Au même moment ailleurs : les allemands ont franchi le Seine en Normandie depuis 2 jours, l'ennemi approche de Paris, et le front de la Marne (qui a succédé à celui de l'Aisne) est sous pression.

- 13 Juin 1940 au soir : le 37° RIF est affecté à la Division de Marche CHASTANET et entame son repli sous protection des ouvrages et casemates. Au même moment, les allemands ont percé le front de la Marne entre Chalons et Bar-le-Duc : les panzers déferlent vers le Sud-Est, rendant le repli de la DM CHASTANET problématique.

- 14 Juin 1940 : le régiment est au Nord de Waldhambach. LEs allemands entrent dans Paris et ont passé St Dizier. La 1° armée allemande a percé le front de la Sarre et des éléments commencent la remontée en arrière de la ligne, vers Bitche.

- 15 Juin 1940 : les éléments du régiment sont à Eschwiller. Les allemands franchissent le Rhin en force (Opération Kleiner Bär).

- 16-18 Juin 1940 : Rétablissement du 37° RIF, avec le reste de la DM CHASTANET, sur le canal de la Marne au Rhin, entre Héming et Xouaxange. Le régiment combat contre les éléments allemands descendus de la Sarre à leur poursuite. Le 18 Juin au soir, le repli reprend du fait de la percée multiple du front du canal. Le 37° RIF reçoit pour mission de protéger la vallée de la Sarre Blanche et de remonter vers le Donon.

Au même moment ailleurs : les blindés de Guderian et Kleist ont atteint le Jura et la frontière Suisse. Les restes du GA3 sont encerclés en Lorraine.

- 19 Juin 1940 : le régiment est positionné entre Hattigny et Fraquelfing et mène de durs combats pour protéger les abords de Bertrambois. Il participe même à une contre-attaque locale.

- 20 Juin 1940 : le régiment est à Saussenrupt, où il subit et repousse des attaques toute la journée.

- 21 Juin 1940
: la DM CHASTANET, affaiblie et exténué, est en passe de s'effondrer. Ses éléments sont dispersés, séparés et partiellement encerclés par l'ennemi. Le 37° RIF est en fin de journée en position aux anciennes scieries du Marquis.

- 22-24 Juin 1940 : le 37° RIF est au col de la Charaille avec d'autres éléments de la DM Chastanet, où il rendra les armes le 24 sur ordre du 43° CAF. Il est emmené en captivité à Strasbourg le 27.

Combat des ouvrages : les ouvrages et casemates du sous-secteur de BITCHE, tenus par les CEO et CEC du 37° RIF, combattront encerclés à partir du 16 Juin 1940. L'artillerie du SCHIESSECK tiendra en respect l'ennemi, avec le support de son voisin le SIMSERHOF. L'ensemble des ouvrages et casemates sont rendues à l'ennemi le 1 Juillet 1940, sur ordre et sans avoir été vaincus. Les équipages partent en captivité à leur tour.

Le 37° RIF est cité à l'ordre de l'armée.


Sources : GUF-Tome 3 - la Forteresse, site ATF-40, tomes 1, 2 et 3 d'"Hommes et Ouvrages de la ligne Maginot" - J-Y Mary et A. Hohnadel, ...



Secteur(s) concérné(s) :SFR




© 2016 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 20/11/2016




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu