Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




51° Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale

(51 RMIC)






Le 51° Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale (RMIC) occupe en 1939-40 le sous-secteur de Sarralbe, Secteur Défensif de la Sarre. Ce sous secteur dont il fourni l'infanterie s'étend de Schweix à Herbitzheim, soit front de 12 kilomètres principalement constitué par le système d’inondations défensives des vallées de l’Albe et de la Sarre et de la fortification lègére établie par la MOM.


Insigne du 51°RMIC





Temps de paix


Le 51° Régiment de Tirailleurs Indochinois est mis sur pied le 20 avril 1928 à partir du 51° Bataillon de Tirailleurs Indochinois créé en 1923 à Stenay et du 52° Bataillon de Tirailleurs Indochinois créé en 1920 en Indochine.
Il prendra successivement les appellations de 51° Régiment de Mitrailleurs Indochinois (RMI) le 1er mai 1931 puis de 51° Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale (RMIC) le 1er avril 1933 du fait de la proportion croissante de personnels locaux dans ses effectifs.

Il sera dissous et absorbé par le 41° RMIC le 20 septembre 1934 pour être réactivé temporairement du 23 au 30 septembre 1938 lors de la crise des Sudètes puis en 1939 lors de la mobilisation générale.


Son drapeau porte les inscriptions :


Grande-Guerre 1916-1918
Orient 1916-1918
Levant 1921




Mobilisation


Le 51° Régiment de Mitrailleurs d’Infanterie Coloniale a été mis sur pied le 22 août 1939 à Sarralbe par le Centre Mobilisateur de l'Infanterie 206 (CMI 206) lors de la mobilisation du dispositif de couverture à partir des éléments du I° bataillon du 41° RMIC du temps de paix. Le régiment du temps de guerre compte 3 000 hommes et est en garnison à Sarralbe.



Composition - Encadrement


Etat-Major

PC à Keskastel
Chef de Corps :Lieutenant-Colonel DE REVIERS DE MAUNY,


I° Bataillon

Cdt Dousset.
Couverture du secteur centre (Sarralbe)
CM 1 : Cne Gontherot


II° Bataillon

Cdt Bruel.
Couverture du secteur au sud-ouest de Sarralbe


III° Bataillon

Cne De Nazelle.
Couverture du secteur à l'est de Sarralbe


Personnels divers

Lt Aers (Kisswald), Cal Boudin, Sgt Burckman (Blockhaus nord du barrage de l'Albe), S/Lt Le Venec (CM2 I/51°), SLt Ricio (Willerwald, I/51° RMIC), Lt Martres (I/51° RMIC), Sgt Werguey (Blockhaus de l'étang), SLt Parodi (Blockhaus de la cote 252 - Adelsberg), Lt Coulon (PA de la Tuilerie), CCh Eychenne (PA de la Tuilerie), Lt Potoine (PA de la Gare), Cne Goutherot (PC dans maison à Willerwald), Lt Sander, Adj Drianne (CM7 - PA du Knopp), Cal Sentex (CM7 - PA du Knopp), Sgt Gillon (CM7 - PA du Knopp),



Historique succint



Début septembre 1939, le II/51° RMIC participe à l'Opération Sarre au Sud de Forbach et rejoint ses positions à la fin du même mois.

Le 20 septembre, le sous secteur de Sarralbe passe du Secteur Fortifié de Rohrbach au Secteur Défensif de la Sarre.

Dés la fin septembre, le régiment consacre son temps aux travaux d'amménagement de la position. Cela durera jusqu'à la fin du mois de mai où les troupes allemandes restées à l'écart jusqu'àlors commencent à prendre à parti les avant-postes.

Début juin, les accrochages deviennent de plus en plus nombreux.

Le 3 juin, les marsouins du 51ème RMIC conduisent une reconnaissance offensive au nord de Willerwald avec l'objectif atteint d’identifier les unités allemandes en présence.

Le 4 juin, le groupe franc Hénard rencontre l’ennemi dans le Petit Hambach et doit se replier. L’ennemi profite de sa position pour bombarder l'avant poste de Willerwald dont l'équipage se repliera pour prndre position au sud de la localité ou il resisteront jusqu'au 10 juin.

4 au 12 juin 1939 - La ligne des avants-postes est progressivement prise par les allemands qui s'établissent sur les avants et préparent l'attaque de la ligne principale de résistance. L'activité reste importante des deux cotés et les patrouilles allemandes constamment prises à partie par les marsouins du 51° RMIC.

Le 13 juin à 19 heures, le colonel Dagnan commandant le sous-secteur donne l'ordre d’évacuation de la ligne Maginot prévue pour le lendemain 21 heures.

Le 14 juin à partir de 6h30, le 51° RMIC et les régiments tenant la Sarre font face à l'Opération Tiger, la grande offensive allemande de la Sarre (opération Tiger). Les troupes françaises se battront et infligront de séveres pertes à l'ennemi qui ne parviendra qu'à entamer la ligne prioncipale de résistance sans parvenir à la percer.

Cette journée aura vu neuf divisions allemandes dont six sont en première ligne et pas moins de 259 batteries d'artillerie, soit un millier de pièces de tous calibres, se déchaîner face à 5 régiments d'infanterie français qui leur dameront le pion et tiendront la position qui est la leur. La journée se termine par une victoire

Le général von Witzleben qui prévoyait une victoire facile décide de reprendre l'attaque le lendemain en modifiant les angles d'attaque mais dans la soirée du 14 au 15 juin, conformément aux ordres reçus, le 51° RMIC se plie, rejoint le groupement Dagnan et fait route vers les Vosges. Les allemands prendront le 15 juin possession de cette position qui le jour précédent lui avait couté fort cher sans résultat.

Après avoir combattu avec le groupement Magnan à Harskirschen, sur le canal de la Marne au Rhin, à Montreux, Neufmaison et à La Salle, le régiment sera contraint de déposer les armes près de Rambervillers le 23 juin.

Le 51° RMIC sera cité à l'ordre du XXème CA le 20 juin 1940 par le Général HUBERT. Une citation à l'ordre de l'Armée sera également proposée par le Général DAGNAN mais jamais homologuée.

Magnifique régiment, qui sous le commandement de Lieutenant-Colonel DE REVIERS DE MAUNY, a vaillamment défendu le 14 juin 1940 la position fortifiée qu'il avait solidement organisée de part et d'autre de Sarralbe et dont ensuite les bataillons utilisés du 16 au 22 par suite des circonstances sur deux front différents (Canal de la Marne au Rhin et Blamont d'une part, la Moselle de charmes d'autre part) ont partout et toujours opposé à la poussé Allemande exercée par des effectifs très supérieurs, une farouche et opiniatre résistance et ont infligé des pertes sévères à l'ennemi




Sources : wikimaginot.eu lignemaginot.com, troupesdemarine.org, willerwald.fr


Secteur(s) concérné(s) :SFSA SFR




© 2016 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 26/10/2016