Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




TM 32 - Dispositif de connexion multiple en boite étanche






Le Dispositif de connexion multiple en boite étanche était destiné à permettre le regroupement sur un même circuit de plusieurs abonnés, permettant ainsi l’intercommunication entre ces postes .


Ouvrage de Sainte-Agnés
Dispositif de connexion multiple



Il était utilisé pour l’équipement des PC d’infanterie ou d’artillerie des ouvrages (1) où il permettait de diriger simultanément les tirs d’artillerie ou de placer la défense d’infanterie de plusieurs blocs de l’ouvrage sous une seule autorité en mettant en communication directe l'ensemble des PC des blocs concernés.


Description


Le Dispositif de connexion multiple en boite étanche (ref 33115) était constitué d’un boîtier étanche en fonte renfermant un panneau sur lequel sont montées cinq clefs (commutateurs). Ces clefs dont les contacts étaient placés en dérivation dans un circuit téléphonique permettent d’interrompre ce dernier et de le rediriger l'abonné concerné sur un circuit commun appelé circuit avion relié à une prise murale installée à proximité directe du dispositif permettant le raccordement d’un poste téléphonique.


Face avant du dispositif



Si il devait être possible de de mettre en relation plus de cinq correspondants simultanément, plusieurs boitiers pouvaient être couplés, les circuits avions étant alors simplement reliés ensemble.

Deux versions de ce dispositif ont existé correspondant certainement à des fabrications différentes. Sur la première que l'on retrouve sur le front du Nord Est, les clefs sont positionnées horizontalement alors que dans le Sud-Est, une seconde version avec les clefs disposées verticalement se retrouve fréquement.



Fonctionnement


Le dispositif est inséré dans les circuits entre les abonnés et le central dont il dépendent. Les prises des abonnés sont reliées aux bornes marquées Poste , la ligne est elle reliée aux bornes marquées Ligne.


Schéma du dispositif de connexion multiple
Ce schéma ne représente que deux des cinq
circuits d’un boîtier de connexions multiples.



Le fait de basculer la clef correspondant à un abonné coupe sa liaison avec le central et la bascule sur le circuitavion et il est alors mis en liaison directe avec le poste téléphonique qui est raccordé à ce circuit. Si plusieurs clefs sont abaissées, les abonnés correspondants sont tous connectés sur le circuit avion et isolés du central. Il peuvent donc communiquer tous ensemble et recevront simultanément les messages émis par n’importe lequel d’entre eux.

Dans le cas de l’utilisation des connexions multiples dans les PC d’artillerie, le coté ligne n’est pas utilisé et seul le coté poste est effectivement raccordé, une prise installée dans le PC du bloc concerné y étant reliée et dédiée à cet usage.
Dans le cas de l’utilisation des connexions multiples dans les PC d’infanterie, les dispositifs de connexion multiple étaient bien insérés dans le circuit reliant les abonnés au central principal de l’ouvrage.





(1) Contrairement aux prescriptions de l'Instruction relative à l'organisation des dans las région fortifiées , les dispositifs de connexion multiples ne seront pas installés dans les centraux principaux des ouvrages , mais directement dans les PC .
Le choix de cet emplacement, malgré la nette augmentation du nombre de circuits desservant les PC qu'il implique, offre l’avantage de permettre l’exploitation directe et rationnelle du matériel par les sapeurs téléphonistes du P.C.




Source : TM 32 - Le téléphone dans la ligne Maginot - Pascal LAMBERT 1999

© wikimaginot.eu - Rédaction initiale 2017 - Pascal LAMBERT




© 2017 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 26/03/2017