Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




POISOT Louis Gustave Abel, Général de Brigade






Biographie


Le général Louis Gustave Abel POISOT est né le 21 Février 1881 à Pau. Il décède le 10 Mai 1946 à Bouscat (Gironde).

Après engagement volontaire, il intègre l'école spéciale militaire de St Cyr, promotion In-Salah (84ème), entre 1899 et 1901, même promotion qui verra passer les généraux TOUCHON, VIEILLARD,... Admis à l'Ecole de Guerre en Mars 1912, il ne peut finir son cursus pour cause de guerre. Il recevra son diplôme par décret de 1916 validant les deux promotions n'ayant pu achever leurs études.




Carrière militaire


Sorti de St Cyr en 1901 avec le grade de sous-lieutenant, il est affecté au 64° RI d'Ancenis, puis au 80° RI de Narbonne en 1908. Il est promu lieutenant en 1909.

A la déclaration de guerre, il est affecté à la 131° Brigade d'Infanterie (Mulhouse) où il se distingue d'emblée par son sang froid et son intelligence du combat. S'en suit une série d'affectations successives dans différentes fonctions aux 66° DI, 88° DI, puis 140° Brigade.

Début Juillet 1915, il est nommé au 3ème Bureau du 33° Corps d'Armée où sa bravoure lui vaut une citation. Il passe deux ans, jusque fin 1917, dans cette unité avant de revenir à l'Etat-Major de la 88° DI, où il se distingue à nouveau au Chemin des Dames.

Fin 1917, il prend le commandement du 5° bataillon du 307° RI et est promu au grade de Chef de Bataillon (TT) le 17 Février 1918. Son unité participe aux combats de blocage de l'offensive allemande de Mars 1918 à Libermont et Roye-sur-Matz. Il obtient sa 5ème citation au mois d'Avril. Dés fin Mai, il prend un rôle au 3ème Bureau de l'état-major du 5° CA puis fin juin au Groupe d'Armées de Réserve, où il finit la guerre. Ses actions de reconnaissance de terrain lui valent une 6ème citation à l'ordre du Groupe d'Armée.

Au début 1919, le CB POISOT part en Allemagne comme officier d'Etat-Major dans le 4° Bureau de l'armée d'occupation, en charge des affaires civiles. Il est confirmé dans son grade le 25 Mars 1919 puis est transféré au Haut-Commissariat de la République en Territoire Rhénan, où il passe 10 ans.

Le 15 Février 1929, il est affecté comme commandant du 1er Bataillon du 151° RI. Promu au grade de Lt-Colonel le 16 Juillet 1929, et commandant en second du régiment. En 1931, il arrive comme chef du 3ème Bureau puis comme sous chef d'Etat-Major, en Juillet 1932, de la 6° Région Militaire, et fait partie de l'Etat-Major du Gouverneur militaire de Metz.

Prenant le commandement du 504° Régiment de Chars de Besançon le 28 Janvier 1934, il est promu Colonel le 25 Septembre 1934. Il quitte ce commandement en Mars 1936 pour prendre le 14 Avril 1936 le rôle de Chef d'Etat-Major de la 17° Région Militaire (Toulouse) puis du groupe de subdivisions de Bordeaux. Ces divers succès dans ces postes administratifs permettent sa promotion Général de Brigade le 23 Décembre 1938.


Actions pendant la 2ème guerre mondiale


A la mobilisation, le Gal POISOT est nommé à la tête du Secteur Adour du Détachement d'Armée des Pyrénées, poste qu'il ne rejoint que le 21 Octobre pour raison d'hospitalisation.

- 25 Novembre 1939 : nommé à la tête du Secteur Fortifié de COLMAR en remplacement du Gal CORADIN.

- 01 Janvier 1940 : il échange avec le Gal COUSSE son poste de commandant du SF de THIONVILLE .

- 13 Juin 1940 : l'ordre de repli général des troupes positionnées sur la ligne Maginot. Dans ce cadre, le Gal POISOT prend le commandement de la Division de Marche POISOT, constituée des éléments du SF de THIONVILLE (167°, 169° et 169° RIF).

- 20 Juin 1940 : Le Gal POISOT est capturé en même temps que le Gal LOIZEAU (6° CA) à Charmes avec les restes de sa Division de Marche après des combats de retardement dans la région de Nancy, du canal du la Marne au Rhin et à Pont-Saint-Vincent.

Il est interné à l'Oflag IVB de Königstein, et atteint par la limite d'âge, mis en Section de Réserve le 20 Aout. Il sera enfin promu Gal de Division (Res) avec effet au 1 Janvier 1944. Libéré de son camp par les alliés, il rentre en France le 15 Mai 1945 et est mis en congé de convalescence, lequel qui prend fin le 11 Septembre 1945. La commission d'épuration ayant statué positivement sur son cas, son grade final est confirmé et la date effective de mise en Réserve reportée au 11/09/1945.




Décorations


Légion d'Honneur :
- Chevalier, le 12 Juillet 1917.
- Officier, le 3 Juillet 1930.
- Commandeur, le 30 Octobre 1943.

Croix de Guerre 1914-18 : 6 citations
Croix de Guerre 1939-45 : 1 citation.
Croix du Combattant.
Médaille interalliées de la Victoire.


Sources : sites generals.dk, atf40.fr, ecole-superieure-de-guerre.fr et divers

Rédaction initiale : Jean-Michel Jolas au 21/05/2017 - © wikimaginot.eu


Secteur(s) concérné(s) :SFCO SFT




© 2017 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 21/05/2017




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu