Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




242° Régiment d'Infanterie

(242° RI)






Rédaction en cours : Jean-Michel au 23/05/2017

Généralités


Bien que n'étant pas à proprement parler un Régiment d'Infanterie de Forteresse, le 242° RI a joué un rôle important dans les événements de Septembre 1939-Juin 1940 sur la ligne Maginot. Il est en effet intégré comme élément organique à part entière dans l'organisation du SF de COLMAR ainsi que de la 104° DIF.

Le 242° RI est formé de réservistes de la région de Langres.



Organisation


Le 242° RI est un régiment d'infanterie type Nord-Est à trois bataillons.


- Commandement : Colonel Victor BOUCHON, avec PC à BALDENHEIM .

- Chef d'Etat-Major : Cdt MAURY.
- Officier adjoint : Cne FOUGEALLAZ

- CHR (Compagnie Hors Rang) : Lt LACOMBE


1° Bataillon du 242° RI - Quartier SUNDHOUSE


Commandement : CB Eugène-Maximilien DALLENNES
- Officier adjoint : Lt THOREL
- Adj-Major : Lt MASSOTTE

- 1° Cie EFV: Cne MILLET
- 2° Cie : Lt MATHIEU
- 3° Cie : Lt THIVRIER
- Cie d'appoint : Lt THEBAULT


2° Bataillon du 242° RI - Quartier ARTOLSHEIM


Commandement : CB Yves BRABAN
Adjoint : Lt LURAT
Adj-Major : Cne VINCENT

- 5° Cie : Lt JEANSON
- 6° Cie : Cne Pierre VENTTECLAYE (sous-quartier sud du Quartier au 15 Juin 1940)
- 7° Cie : Lt GROLEAU (sous-quartier nord du quartier au 15 Juin 1940)
- Cie d'appui : Cne JOLLY


3° Bataillon du 242° RI - Réserve de Régiment


Commandement : CB Antonin BOYER
Adj-Major : Cne HERTERT
Officier Adjoint : Lt FREDET

- 9° Cie : Cne FOLZ
- 10° Cie : Lt CHANTECLAIR
- 11° Cie : Cne PION
- Cie d'appui : Cne DUCHEMIN



Histoire


A peine formé, le 242° RI arrive dans la plaine d'Alsace le 13 Septembre 1939, et est affecté au SF de COLMAR avec un but précis, créer une bretelle Est-Ouest à la limite Nord du SF, entre Dambach la Ville et Sundhouse, de sorte à assurer le flanc gauche de la 8° Armée, en liaison avec la 5° Armée.

Dés le 31 Octobre 1939, sur ordre du Gal LAURE qui souhaite une défense concentrée sur la ligne des villages, le 242° RI s'intègre dans les intervalles de la Forteresse dans le sous-secteur d'ELSENHEIM au Nord. Deux ou trois de ses bataillons sont placés en ligne selon la période.

Le 25/11/1939, le 242° RI prend directement en charge un sous-secteur (BALDENHEIM) spécialement créé pour lui. Il devient fonctionnellement et de-facto une unité de forteresse. Le 26 Avril 1940, la 54° DI s'intègre à son tour dans le dispositif dans la partie Nord de l'ex-SF de COLMAR, et prend donc le contrôle tactique du 242° RI.

- 7 Mai 1940 : le 242° RI est déplacé au complet du Nord au Sud du SF, pour s'installer dans le sous-secteur de HIRTZFELDEN. Il a à peine le temps de s'installer, que le contrordre est donné entrainant son retour dans le sous-secteur de BALDENHEIM le 25 Mai, sauf le III/242° RI qui reste en réserve de la 104° DIF. C'est donc là qu'il subira l'attaque de front de la 7° Armee allemande (Opération Kleiner Bär) le 15 Juin.

- 9 Juin 1940 : devant les signes d'une possible attaque allemande sur le Rhin avec axe vers Sélestat, le III/242° RI - en réserve de division - est rapproché du fleuve. Son PC s'établit à Hessenheim, entre les 242° RI et le 42° RIF. Dans la soirée, le régiment apprend qu'il passe sous les ordres de la 54° DI, sont certains bataillons sont envoyés se rapprocher du Rhin eux aussi (cas du III/330° RI - CB LESUEUR - dans la zone du 242° RI).

- 14 Juin 1940 : conformément à la stratégie de repli, le III/242° RI quitte le SF de COLMAR pour se positionner en bouchon aux entrées des vallées vosgiennes. La 9° Cie est à Kaysersberg, la 10° Cie à Ribeauvillé et la 11° à Liepvre. La 104° DIF perd ainsi sa seule réserve à la veille de l'attaque allemande.

- 15 Juin 1940 : L'offensive allemande sur le Rhin "Kleiner Bär" débute à 9h. Le III/242° RI est finalement rendu à la 104° DIF en fin de journée pour aider à contenir la poussée allemande. Le bataillon repart donc dans l'autre sens, et arrive exténué sur la ligne des villages entre le 15 au soir et le 16 Juin au matin.

- 16 Juin 1940 : Le régiment est menacé d'un contournement par le sud, suite à la percée allemande de la 218° ID (IR397 et 386) à Mackenheim et vers l'écluse 67 et 68 sur le front du 42° RIF. A midi, le PC prépare son repli de Baldenheim vers Ratsamhausen, derrière l'Ill et le III/242° commence à installer une position de soutien sur cette rivière. Les derniers blockhaus G encore occupés sur le Rhin (G1 à G4) sont évacués. Les équipages parviennent à échapper aux patrouilles ennemies et rejoindre le I/242° RI. Le II/242° RI établit une bretelle entre l'écluse 69 et Baldenheim pour garder le flanc vers le Sud.

Vers 19h, le PC du II/242° RI à Schwobsheim, menacé par le Sud, se replie sur Sundhouse, PC du I/242° RI. Contournée par l'arrière, la 6° Cie (Cne VENTTECLAYE) est capturée lors de son repli d'Artolsheim, qui tombe vers 20h. Richtolsheim est pratiquement encerclé aussi, mettant la 7° Cie à risque. Dans la soirée, le PC et l'EM du 242° RI quitte Baldenheim. Dans la nuit, le II/242° RI protège le repli du I/242° RI par ses combats à Baldenheim et Schwobsheim.

- 17 Juin 1940 : Schoenau, dernier village encerclé à tenir sur le Rhin, est pris. Le régiment établit son PC à Liepvre et récupére le I/242° pratiquement complet. Le 2eme bataillon est par contre très amoindri avec ses 400 hommes restants. Le III/242°, limité à une compagnie, rejoint le régiment dans la journée.



Source : "Offensive sur le Rhin" R. Bruge.

Rédaction : Jean-Michel au 23/05/2017 - © wikimaginot.eu


Secteur(s) concérné(s) :SFCO




© 2017 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 02/07/2017