Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




DIDIO Pierre Désiré Robert, Général de Brigade






Biographie


Robert DIDIO est né le 13 Février 1880 à Soissons. Fils d'officier (son père sera Général de Brigade), il intègre St Cyr en 1898 (Promotion Marchand) et en sort bien classé en 1900 avec le grade de sous-Lieutenant. Admis à l'Ecole de Guerre en 1906 parmi les plus jeunes, il en sort en 1908 avec un diplôme d'Etat-Major.

Il se marie en Décembre 1904 à Montélimar avec Mathilde Giraud.

Il décède le 30 Octobre 1955 à Montélimar à l'âge de 75 ans.




Carrière militaire


- 1 Octobre 1900 : affecté au 21° BCP de Montélimar, où il est promu Lieutenant le 1 Octobre 1902.
- Octobre 1903 - Aout 1904 : détaché comme formateur au 35° RI de Belfort.
- 1906 - 1908 : Ecole de Guerre
- Janvier 1909 : effectue son stage de sortie à l'EM de la place de Belfort, où il fait plusieurs stages dont un d'aérostation en 1910.
- 22 Octobre 1910 : muté à la 14° DI de Belfort. En 1913, il passe le brevet d'aéronaute et d'observateur en ballon dirigeable à Toul.
- 23 Juin 1913 : promu Capitaine et affecté comme commandant de compagnie au 13° BCP de Chambéry.


1ère guerre mondiale


Mobilisation : il part avec le 13° BCP pour le front, où il s'illustre dés les premiers combats entre Aout et Novembre. Il est cité à l'ordre de la 66° DI. Son bataillon part pour l'Alsace en fin d'année.
- 1915-16 : blessé deux fois en janvier, dont une grave au bras lors d'un assaut au Hartmannswillerkopf, il part en convalescence à Montélimar. Il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur pour ses faits d'arme. Convalescent à l'EM de la 16° Région Militaire, il demande à revenir au front contre l'avis médical en Mai 1916. Il est alors nommé comme chef de service des forts de Verdun au Génie de la 2° Armée au plus fort de la bataille.
- 1917 : Le Cne DIDIO s'illustre à ce poste durant toute la bataille de Verdun jusqu'en Juillet 1917. Il est cité à l'ordre du 17° CA. Fin Juillet, il est nommé à l'EM de la 2° Armée, au 4° Bureau où il s'occupe des transports.
- 24 Septembre 1918 : promu Chef de Bataillon.


Entre deux guerres


S'en suit une carrière d'Etat-Major pour l'essentiel:
- 15 Février 1919 : nommé à l'EM de la 14° Région Militaire.
- 19 Juin 1919 à Juillet 1927 : transféré à l'EM (1er Bureau) de la Mission militaire française en Pologne, il participe activement à la réorganisation de l'armée polonaise.
- 9 Juillet 1927 - Février 1928 : commande un bataillon du 80° RI.
- 13 Février 1928 - Septembre 1933 : affecté comme chef du 1° Bureau puis sous-chef d'EM à la 15° Région Militaire (Marseille). Il est promu Lt-Colonel le 25 Mars 1929 lors de son changement de fonction.
- 1 Septembre 1933 - Septembre 1935 : prend le commandement de la 1° Demi-Brigade de Chasseurs. Il est promu Colonel le 25 Décembre 1933.
- 25 Septembre 1935 - Janvier 1937 : commandant du Centre Mobilisateur n° 154 de Marseille.
- 16 Janvier 1937 - Décembre 1937 : nommé chef du Groupe de subdivisions de Bordeaux.
- 22 Décembre 1937 : Promu Général de Brigade, commandant de la base de Marseille et de la future 60° Brigade d'Infanterie Alpine en cas de guerre.


2ème guerre mondiale


Mobilisation : Le Gal DIDIO prend le commandement de la 60° BI Alp, élément de la 30° DI Alp.
- 23 Octobre 1939 : devient le commandant de l'ID de la 30° DI Alp.
- 18 Janvier 1940 : il prend le commandement du SF de MULHOUSE, qui devient le 16 Mars la 105° DIF. Il conserve son commandement bien qu'étant placé en section de réserve.
- 13 Juin 1940 : le Gal LAURE, commandant la 8° Armée, le nomme en responsabilité de l'arrière garde retardatrice des divisions de l'Armée stationnées en Alsace. A ce titre, il supervise le repli vers les Vosges et gère les combats avec l'armée allemande en provenance du Rhin et de la plaine du Jura. Encerclé avec le reste de la 8° Armée, il rend les armes sur ordre le 26 Juin 1940 et part en captivité à l'OFLAG VIIIE en Tchécoslovaquie.
- 15 Juillet 1941 : cité à l'ordre de l'Armée.
- 17 Avril 1942 : rapatrié d'Allemagne, et mis en réserve.
- Octobre 1944 - Novembre 1945 : il reprend du service - bien que faisant partie de la réserve - comme commandant du centre de libération de prisonniers de guerre de Marseille.




Décorations


Légion d'Honneur:
- Fait chevalier le 15 Mars 1915
- Officier le 12 Juillet 1928
- Commandeur le 31 Décembre 1939

Autres décorations:
- Croix de Guerre 1914-18 et 1939-45, avec respectivement 2 et 1 citations.
- Croix du combattant
- Médailles commémoratives des deux guerres mondiales
- Croix de la Vaillance et croix de Vertu Militaire (Pologne)
- Commandeur de l'ordre de Polonia Restituta (Pologne)
- Médaille de la guerre polono-bolchévique (Pologne)
- Commandeur de l'ordre du Ouissam alaouite Cherifien (Maroc)


Rédaction : Jean-Michel Jolas - Juillet 2017 - © wikimaginot.eu
Sources : SHD carton 13 YD 1135, site ecole-superieure-de-guerre.fr, Heredis online.


Secteur(s) concérné(s) :SFMU




© 2017 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 03/07/2017