Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




DIDIO Pierre Désiré Robert, Général de Brigade






Biographie


Robert DIDIO est né le 13 Février 1880 à Soissons. Fils d'officier (son père sera Général de Brigade), il intègre St Cyr en 1898 (Promotion Marchand) et en sort bien classé en 1900 avec le grade de sous-Lieutenant. Admis à l'Ecole de Guerre en 1906 parmi les plus jeunes, il en sort en 1908 avec un diplôme d'Etat-Major.

Il se marie en Décembre 1904 à Montélimar avec Mathilde Giraud.

Il décède le 30 Octobre 1955 à Montélimar à l'âge de 75 ans.




Carrière militaire


- 1 Octobre 1900 : affecté au 21° BCP de Montélimar, où il est promu Lieutenant le 1 Octobre 1902.
- Octobre 1903 - Aout 1904 : détaché comme formateur au 35° RI de Belfort.
- 1906 - 1908 : Ecole de Guerre
- Janvier 1909 : effectue son stage de sortie à l'EM de la place de Belfort, où il fait plusieurs stages dont un d'aérostation en 1910.
- 22 Octobre 1910 : muté à la 14° DI de Belfort. En 1913, il passe le brevet d'aéronaute et d'observateur en ballon dirigeable à Toul.
- 23 Juin 1913 : promu Capitaine et affecté comme commandant de compagnie au 13° BCP de Chambéry.


1ère guerre mondiale


Mobilisation : il part avec le 13° BCP pour le front, où il s'illustre dés les premiers combats entre Aout et Novembre. Il est cité à l'ordre de la 66° DI. Son bataillon part pour l'Alsace en fin d'année.
- 1915-16 : blessé deux fois en janvier, dont une grave au bras lors d'un assaut au Hartmannswillerkopf, il part en convalescence à Montélimar. Il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur pour ses faits d'arme. Convalescent à l'EM de la 16° Région Militaire, il demande à revenir au front contre l'avis médical en Mai 1916. Il est alors nommé comme chef de service des forts de Verdun au Génie de la 2° Armée au plus fort de la bataille.
- 1917 : Le Cne DIDIO s'illustre à ce poste durant toute la bataille de Verdun jusqu'en Juillet 1917. Il est cité à l'ordre du 17° CA. Fin Juillet, il est nommé à l'EM de la 2° Armée, au 4° Bureau où il s'occupe des transports.
- 24 Septembre 1918 : promu Chef de Bataillon.


Entre deux guerres


S'en suit une carrière d'Etat-Major pour l'essentiel:
- 15 Février 1919 : nommé à l'EM de la 14° Région Militaire.
- 19 Juin 1919 à Juillet 1927 : transféré à l'EM (1er Bureau) de la Mission militaire française en Pologne, il participe activement à la réorganisation de l'armée polonaise.
- 9 Juillet 1927 - Février 1928 : commande un bataillon du 80° RI.
- 13 Février 1928 - Septembre 1933 : affecté comme chef du 1° Bureau puis sous-chef d'EM à la 15° Région Militaire (Marseille). Il est promu Lt-Colonel le 25 Mars 1929 lors de son changement de fonction.
- 1 Septembre 1933 - Septembre 1935 : prend le commandement de la 1° Demi-Brigade de Chasseurs. Il est promu Colonel le 25 Décembre 1933.
- 25 Septembre 1935 - Janvier 1937 : commandant du Centre Mobilisateur n° 154 de Marseille.
- 16 Janvier 1937 - Décembre 1937 : nommé chef du Groupe de subdivisions de Bordeaux.
- 22 Décembre 1937 : Promu Général de Brigade, commandant de la base de Marseille et de la future 60° Brigade d'Infanterie Alpine en cas de guerre.


2ème guerre mondiale


Mobilisation : Le Gal DIDIO prend le commandement de la 60° BI Alp, élément de la 30° DI Alp.
- 23 Octobre 1939 : devient le commandant de l'ID de la 30° DI Alp.
- 18 Janvier 1940 : il prend le commandement du SF de MULHOUSE, qui devient le 16 Mars la 105° DIF. Il conserve son commandement bien qu'étant placé en section de réserve.
- 13 Juin 1940 : le Gal LAURE, commandant la 8° Armée, le nomme en responsabilité de l'arrière garde retardatrice des divisions de l'Armée stationnées en Alsace. A ce titre, il supervise le repli vers les Vosges et gère les combats avec l'armée allemande en provenance du Rhin et de la plaine du Jura. Encerclé avec le reste de la 8° Armée, il rend les armes sur ordre le 26 Juin 1940 et part en captivité à l'OFLAG VIIIE en Tchécoslovaquie.
- 15 Juillet 1941 : cité à l'ordre de l'Armée.
- 17 Avril 1942 : rapatrié d'Allemagne, et mis en réserve.
- Octobre 1944 - Novembre 1945 : il reprend du service - bien que faisant partie de la réserve - comme commandant du centre de libération de prisonniers de guerre de Marseille.




Décorations


Légion d'Honneur:
- Fait chevalier le 15 Mars 1915
- Officier le 12 Juillet 1928
- Commandeur le 31 Décembre 1939

Autres décorations:
- Croix de Guerre 1914-18 et 1939-45, avec respectivement 2 et 1 citations.
- Croix du combattant
- Médailles commémoratives des deux guerres mondiales
- Croix de la Vaillance et croix de Vertu Militaire (Pologne)
- Commandeur de l'ordre de Polonia Restituta (Pologne)
- Médaille de la guerre polono-bolchévique (Pologne)
- Commandeur de l'ordre du Ouissam alaouite Cherifien (Maroc)


Rédaction : Jean-Michel Jolas - Juillet 2017 - © wikimaginot.eu
Sources : SHD carton 13 YD 1135, site ecole-superieure-de-guerre.fr, Heredis online.


Secteur(s) concérné(s) :SFMU




© 2017 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 03/07/2017




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu