Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




BELHAGUE Charles Louis Joseph, Général de Corps d'Armée






Biographie


Charles BELHAGUE est né le 6 Juillet 1871 à Villeneuve St Georges (Seine-et-Oise) de Pierre-Charles BELHAGUE, boucher, et d'Elvire-Angelina VASSEUR. Il s'engage en Octobre 1890 et intègre Polytechnique, dont il sort en 1892. Ses états de service lui permettent de présenter l'admission à l'Ecole Supérieure de Guerre de 1904 à 1906 et dont il sort 8ème, avec brevet d'Etat-Major et mention Très Bien.

Il épouse Berthe Cousin le 9 Juillet 1924.

Il décède le 25 Février 1942 à Paris.


Général Charles BELHAGUE






Carrière militaire


- 1892 : nommé Sous-Lieutenant et fait l'école d'application du Génie.
- 1894-1897 : Il occupe plusieurs postes dans divers Régiments du Génie (6° puis 1° puis 2°) et est promu Lieutenant.
- 1897-1900 : transféré à Madagascar, il gère divers chantiers importants, routiers, transmissions, etc. Il est promu Capitaine sur place et y finit son séjour à l'EM du Corps d'occupation.
- 1900-1901 : A peine rentré de Madagascar, il part pour la Chine où il participe à la construction de casernements, d'une voie-ferrée et à des études de fortification.
- 1901-1903 : Passage à la chefferie de Rouen, puis comme professeur adjoint de fortification à l'Ecole Spéciale Militaire.
- 1907-1908 : Stagiaire d'EM à la la 29° DI à Nice. Ses qualités d'officier de Génie le font repérer et nommer en charge des affaires du Génie au cabinet du Ministère de la Guerre en 1909.
- 1910 : promu Chef de Bataillon le 24 Décembre.
- 1911-1914 : poste opérationnel de commandement au 5° Régiment de Génie. Après un passage à la Chefferie de Toul, il est nommé professeur-adjoint de fortifications à l'Ecole Supérieure de Guerre.

1ère guerre mondiale :

- 1914 : Il est nommé au 1° Bureau, à l'EM de la 1° Armée et participe à la bataille de Sarrebourg.
- 1915 : Promu Lt-Col le 22 Février et nommé chef d'EM adjoint à la 1° Armée.
- 1916 : lassé des poste d'EM ou de formation, il demande son transfert sur le front et prend le commandement du 162° RI dans la Somme. Il est cité à l'ordre du Corps d'Armée en Novembre.
- 1917 : Blessé le 18 Avril, il retourne en EM comme chef d'Etat-Major de la 1° puis de la 5° Armée. Il est promu Colonel le 21 Mai.
- 1918 : Assiste de Mai à Octobre aux batailles de la Marne puis de Vesle. Il est cité à l'ordre de l'Armée. Le 10 Novembre il est nommé commandant de l'ID de la 73° DI.

Entre-deux-guerres

Le colonel BELHAGUE commande diverses unités opérationnelles entre Novembre 1918 et fin 1919, date à laquelle il est nommé directeur des études de l'Ecole de Guerre jusqu'en 1922.
- 1920 : promu Général de Brigade le 9 Novembre.
- 1922 : chargé de constituer la Brigade et Direction du matériel des chemins de fer (Génie) jusqu'en 1925.
- 1925 : Le 3 Mars, il est nommé Commandant du Génie du Gouvernement Militaire de Paris et commandant des troupes de télécommunication, puis le 26 Mars membre du Comité Technique du Génie. Il est promu Général de Division le 21 Décembre.
- Décembre 1928 : le Gal FILLONEAU prenant sa retraite, le Gal BELHAGUE est nommé Inspecteur Général du Génie et des Fortifications, puis à la présidence de la CORF.
- à partir de 1930, outre son rôle d'Inspecteur Général du Génie, il prend celui de Président du comité Technique du Génie, lui donnant rang de Général de Corps d'Armée.
- 1931 : nommé au Conseil Supérieur de Guerre le 3 Novembre. Durant toute cette période il est l'"...âme des immenses travaux effectués le long de notre frontière..." (Gal GAMELIN)
- 31 Décembre 1935 : la CORF est dissoute. le Général est placé en section de réserve le 6 Juillet 1936 du fait de son age, mais est nommé Inspecteur Général Honoraire du Génie.
- Septembre 1939 : Charles BELHAGUE est rappelé pour prendre la présidence de la CEZF, rôle qu'il tiendra jusqu'au 15 Janvier 1940. Il laisse la place au Gal PHILIPPE.




Décorations


Légion d'Honneur:
- Chevalier le 10 Juillet 1907
- Officier le 17 Avril 1917.
- Commandeur le 23 Décembre 1927
- Grand-Officier le 7 Juillet 1933
- Grand Croix le 7 Juillet 1936 à sa retraite, pour service rendus.

- Médaille Militaire le 31 Décembre 1939, reçue des mains du Président Lebrun à Verdun en Janvier 1940.

- Officier d'académie et Chevalier du Mérite Agricole

- Croix de Guerre 1914-18 - 3 citations
- Croix du Combattant
- Médaille commémorative et interalliée de la grande guerre
- Médaille de l'expédition de Chine 1900-01
- Médaille Coloniale "Madagascar".
- Nombreuses décorations étrangères : Comores, Japon, Tunisie, divers pays européens.


Rédaction : Jean-Michel Jolas - 26/09/2017 - © wikimaginot.eu
Sources : site museedesetoiles.fr, ecole-supérieure-de-guerre.fr, wikipedia
SHD - Carton 13 YD 261



© 2017 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 26/09/2017