Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Etablissements Brandt

(BRANDT)






Mr Edgar BRANDT (1880-1960), ferronnier d'art, apporte son expertise à la fabrication d'armement dés la première guerre mondiale. Réserviste appelé dans l'infanterie, il invente à ses heures perdues de permissions, avec son frère Jules, un obusier pneumatique portable de 60mm, d'une portée de 400m, monté sur trépied de mitrailleuse, silencieux et sans lueur de départ ni fumée, dont la conception révolutionnaire est adoptée par l'armée qui lui demande d'en produire plusieurs centaines.

Il fonde les Etablissements BRANDT, avec usine à Chatillon sous Bagneux prés de Paris, puis Crosne. Dans l'entre-deux-guerres, cette société et son bureau d'étude vont se faire un nom dans la production de mortiers (campagne et forteresse) et des munitions correspondantes, tout en continuant ses activités dans le domaine de la ferronnerie et des la machine-outil.

Le mortier de 50mm Mle 1935 de forteresse, développé par la MAC, sera produit en partie par BRANDT. Le mortier BRANDT de 81mm Mle 1927-31, dérivé fortement amélioré du mortier anglais Stokes, servira de base au développement par l'ATS du mortier de 81mm Mle 1932 de forteresse, qui utilisera largement des munitions Mle 1932 et 1936 issues de chez BRANDT. L'entreprise ouvre une usine et un atelier de chargement à la Ferté St Aubin (Usine de Chevau) en 1938.

Passé en zone libre, et réinstallé dans le Sud-Ouest, Edgar BRANDT fera par ailleurs secrètement passer aux Etats-Unis après l'armistice de Juin 1940 les plans d'une grenade antichar de 50mm à charge creuse - développée dans sa société des Construction Mécaniques du Béarn, près de Pau - qui servira de munition au bazooka US.

Obligé de fuir pour sa sécurité, Edgar BRANDT migre en Suisse, d'où il poursuivit ses activités pour son nouveau pays d'adoption. La société fusionne avec HOTCHKISS en 1956 pour former HOTCHKISS-BRANDT. Elle développe le mortier rayé de 120mm dans les années 60, beaucoup plus précis et puissant.

En 1957, Edgar BRANDT est fait commandeur de la Légion d'Honneur en récompense des services rendus. La société HOTCHKISS-BRANDT est reprise par THOMSON-HOUSTON en 1966, qui devient alors THOMSON-BRANDT, nationalisée en 1982 et renommée THOMSON SA.

Après guerre, la société se diversifie. Elle est à l'origine de la marque d'électro-ménager homonyme. La division armement, devenue TDA est aujourd'hui une filiale de Thalés.



Rédaction initiale : Jean-Michel Jolas - 12/12/2017 - © wikimaginot.eu
Source : Revue Historique des Armées, divers internet, Musée Brandt de Chevau



© 2017 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 12/12/2017