Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Créneau optique






Les créneaux permettant les liaisons optiques sont des dispositifs très simples formés d'un tube en principe cylindrique noyé dans le béton et aboutissant à une petite niche destinée à recevoir l'"appareil de signalisation de 10" sélectionné par la forteresse pour cette fonction.

Les conduits, initialement conçus comme des troncs de cones elliptiques horizontalement aplatis, furent finalement remplacés par des conduits parfaitement cylindriques de 20 cm de diamètre pour limiter la vulnérabilité et l'affaiblissement des parois en béton (1). La version elliptique est visible à certains endroits dans le SFAM.

Le créneau optique pouvait servir en émission comme en réception. A défaut la réception pouvait se faire dans une cloche GFM vers laquelle le créneau était alors orienté par construction.



Détails de conception


- Diamètre du tube optique : 20 cm
- Largeur de la niche : 60 cm
- Profondeur de la niche : 45 cm
- Hauteur de la niche : 40 cm
- Altitude de la cote inférieure de la niche : en principe 1,40 m. Cette cote est définie de sorte à ce que l'entrée du tube optique soit dans l'axe d'un œil de personne de taille normale - pour l'époque -, c'est à dire 1,60 m du sol. Si ces cotes ne peuvent être respectées, par exemple pour des tubes à grande angle en site positif ou négatif, alors une plateforme doit être aménagée pour respecter ce standard de 1,40 m.

Certains de ces créneaux à site positif ont leur sortie surmontée d'une petite moulure circulaire placée là pour éviter que l'eau de ruissellement de la façade ne descende dans le créneau.


Plan du créneau optique de St GOBAIN






(1) Note 1209 S de la Direction du Matériel des Transmissions Militaires - 1932


Secteur(s) concérné(s) :SFAM SFD SFS




© 2018 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 18/02/2018