Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Commission d'Etudes Pratiques du Génie de Région Fortifiée

(CEPGRF)






Sur le modèle des commissions similaires déjà existantes pour l'Artillerie et l'Infanterie, le général BELHAGUE demande le 8 Novembre 1935 au ministère la création d'une commission d'études pratiques propre à l'arme du Génie. Cette demande tardive s'inscrit dans le contexte de dissolution de la CORF , qui sera effectif au 31 Décembre.

L'EMA, consulté sur la question, approuve cette création en y voyant un moyen de mitiger les risques inhérents à la dissolution de la CORF. Comme tout le monde semble d'accord, la CEPGRF est créée le 12 Décembre 1935 (DM 7286 3/4) et officiellement instituée en Avril 1936.

Le programme de travail défini par le général BELHAGUE montre l'ampleur du travail qu'il reste à finaliser en lien avec la fortification (extrait de la note du 5 Mars 1936) :

"I - Etudes d'ordre général :
* habitabilité des ouvrages, alimentation et évacuation de l'eau, protection contre les infiltrations ou la condensation
* Fonctionnement électrique des différents appareils récepteurs (tourelles, monte-charges, pompes…..)
* Protection contre l'incendie, spécialement à proximité des dépôts et magasins à munitions
* Manœuvres relatives à la ventilation et la protection contre les gaz
* Conservation et entretien du matériel du Génie des ouvrages (locotracteurs, ateliers, etc..)
* Camouflage extérieur des ouvrages et voies d'accès
* Règles relatives aux réparations intérieures, en particulier des substructures soumises à bombardement
* Règles à suivre pour la défense intérieurs (barrages, fourneaux de mines, galeries provisoires…)
* Etudes des méthodes d'exploitation intérieures et des améliorations à apporter sur les constructions
* Ecoute et surveillance nocturne des ouvrages
II - Rôle de commandant de Génie d'ouvrage comme adjoint technique du commandant d'ouvrage.
III - Emploi des sapeurs-mineurs : effectif nécessaire et rôle, y compris dans la guerre des mines éventuelle et la défense intérieure des ouvrages.
IV - Emploi des sapeurs électromécaniciens : rôles et responsabilités dans l'organisation, effectif nécessaire, interfaces avec les autres services, fonctionnement et entretien des équipements
V - Emploi des sapeurs de chemin de fer : dito, avec en outre les modes de ravitaillement en munitions des ouvrages
VI - Emploi des sapeurs télégraphistes et radiotélégraphistes : dito
VII - Organisation et fonctionnement du ravitaillement des ouvrages en matériel, équipements et matériaux du Génie
VIII - Fonctionnement des divers services en temps de paix, incluant l'utilisation de personnel civil
IX - Préparation technique de la mobilisation et passage à l'organisation de temps de guerre"

Ce cadre de travail porte évidemment sur ce qu'il se passe dans les ouvrages, mais pas seulement. Cela couvre aussi la gestion et les rôles des parcs du Génie, des dépôts, de l'entretien de région,... L'ensemble de ces missions occupera la CEPGRF jusqu'en septembre 1939. En lien avec les autres commissions d'études techniques et la STG (Section Technique du Génie) , elle produira des dizaines de notes, notices, rapports portant sur les activités du Génie dans la fortification.


Rédaction : Jean-Michel Jolas - 10/10/2018 - © wikimaginot.eu
Sources : SHD - carton 7N3775



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 10/10/2018