Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Bouclier suspendu pour embrasure de 75/33

(BS 75/33)






Bouclier suspendu permettant de protéger les pièces et servants des canons de 75/33 installés dans les casemates STG accueillant ce type de pièce. Le cuirassement en question, de conception tardive, n'a pas dépassé avant guerre le stade de prototype et les essais de résistance.


Développement


Les casemates STG pour canon de 75mm Mle 1897/33 biflèche présentent une embrasure de taille importante qui est immédiatement identifiée comme un point faible important de ce type de construction. Il est donc recommandé très tôt de mettre au point une protection adéquate de ce type d'embrasure (1). Cette option est d'ailleurs inscrite dans la notice de Décembre 1936 décrivant ce type de casemate.

Sur cette base, le Service Electromécanique du Génie développe en lien avec les Ateliers et Chantiers de la Loire un concept de bouclier durant l'année 1937. Les aller-retours de développement semblent avoir duré jusqu'en 1939, période à laquelle le résultat de l'étude est présenté à l'Etat-Major. La Direction de l'Artillerie demande cependant en Juin 1939 que ce développement soit expérimenté et que sa résistance aux tirs d'armes jusqu'au 25mm ou aux explosions à proximité soit évaluée.

Un prototype du bouclier est donc construit fin 1939 et ses conditions d'essai sur une casemate d'exercice au camp de Sissonne sont définies par la DPST (Délégation Permanente des Sections Techniques) .

Les essais ont effectivement lieu en Mars 1940. Le rapport d'essai du 11 Avril 1940 est mitigé : un coup "heureux" de 25mm a claveté les deux plaques horizontales et verticales entre elles juste à leur jonction, interdisant le pointage ultérieur de la pièce, et le support de collimateur de visée a été détruit pas les explosions. Les événements de Mai 1940 cesseront là le développement, mais il est probable que des améliorations ultérieures auraient encore été nécessaires avant que ce type de bouclier puisse être installé.



Description


Le bouclier est constitué d'une plaque massive suspendue par galets à un rail solidaire du génie civile de la casemate. Dans cette plaque à mouvement horizontal est disposée un plaque à mouvement vertical coulissant entre deux rainures et équilibrée par un contrepoids. Cette plaque présente une ouverture minimale laissant juste passer le tube de l'arme et le collimateur.

La plaque coulissant verticalement et équilibrée est mue par un système de tringle pantographe d'assistance reliant le canon à la plaque. Le collimateur lui-même mu par pantographe se déplace parallèlement au canon.

Bouclier suspendu 75/33


Bouclier en place sur la casemate d'essai de Sissonne - © SHD



La hausse permise par ce système n'est pas connue.



Déploiement


Seul l'exemplaire prototype semble avoir existé. Il n'a été installé qu'en casemate d'expérimentation.



(1) Il est à noter que les casemates RFM de 75mm Mle 1897 sur affut de forteresse étaient équipées d'un bouclier suspendu simplifié protégeant l'arme hors période de tir. Ce bouclier devait être entrebâillé pour régler la hausse, assurant tout de même une protection partielle du personnel en addition du bouclier propre à l'affut.


Rédaction initiale : Jean-Michel Jolas - © wikimaginot.eu - Mars 2019
Source : SHD - Carton 2V265 et 7N3766



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 07/03/2019



Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu