Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




213° Bataillon du Génie de Forteresse

(213° BGF)






Le 213° Bataillon du Génie de Forteresse regroupe les unités du génie rattachées au Secteur Fortifié du Jura après la mobilisation.


Composition

Etat-Major

CB FALCY ? (cdt du Génie du SF)


Cie 213/1 - Compagnie de Sapeurs Mineurs


Cie 213/2 - Compagnie de Sapeurs Mineurs

Cne MAHE Gaston à partir du 20 mars
PC à la Longeville-les-Travers puis Oye -et-Pallet du 15 au 18 mai puis Longeville-les-Travers puis Frambourg prés du Fort de Joux à partir du 22 mai.
La compagnie est constituée de 4 sections


Cie 231/81 - Sapeurs Télégraphistes


Cie 213/82 - Sapeurs Radio



Historique:

Entre septembre 1939 et mars 194, la 1° Cie est attelée à la réalisation de blockhaus et aménagements dans le secteur de Remonot à Maison-du-Bois entre Morteau et Pontarlier. Elle bénéficiera de l’aide d’une compagnie du génie de la 57° DI pendant la présence de cette division dans le SF Jura.

La 2° Cie quitte le secteur de Pontarlier en mars 1940 pour la construction d’une seconde tranche de blocs de Remonot à Maison du Bois entre Morteau et Pontarlier, derrière ceux mis en chantier par la 1° Cie
Du 15 mai au 12 juin 1940, elle est chargée de la préparation de dispositifs de destruction dans le Sous-Secteur de Pontarlier et continue autant que possible les travaux de construction jusqu’au 4 juin. Après cette date, la priorité est mise sur la préparation des destructions qui seront terminées le 10 juin.

L'état-major du bataillon est dissous le 16 mars 1940 lors de la réorganisation des unités sur les théâtres d'opération du nord-est et du sud-est et ses compagnies deviennent alors autonomes.

Le 12 juin, ordre est donné de se tenir prêt à faire jouer les destructions. Le PC de la 2° Cie est transféré à la sortie nord de Pontarlier (usines Zedel) jusqu’au 16 juin, puis au Fort de Joux et une partie de son personnel est replié sur Morez-les-Rousses puis Chaon .

Les barrages et destructions seront actionnés à partir du 17 juin et les compagnies effectueront la construction de barrages et barricades jusqu’au 25 afin d'entraver l'avancée allemande.

Fin juin, les compagnies sont faites prisonnières dans leur quasi-totalité, peu d’hommes ayant pu passer en Suisse.





Sources :
SHD - Compte rendu du CB MAHE, septembre 1945
Tramissions de la Ligne Maginot - Capitaine (R) Alain STOME


Rédaction initiale : Pascal LAMBERT



Voir aussi ' Répartition des unités du Génie dans la fortification en 1939-1940 '

Cette page est incomplète et peut receler des erreurs ou imprécisions.
N'hésitez pas à y participer en utilisant les fils de discussion

.




Secteur(s) concérné(s) :SFJ




© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 09/07/2019