Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




30° Demi Brigade Alpine de Forteresse

(30° DBAF)






Temps de Paix

La 30° Demi Brigade Alpine de Forteresse est mise sur pied le 16 octobre 1935 et est composée d’un état-major et de deux Bataillons Alpins de Forteresse d’active, les 70° et 71° BAF. Elle est établie à Modane et placée sous le commandement du Lt Col Baldoni.

Elle hérite des traditions du 30° RI dont elle reçoit la garde du drapeau et n’a pas d’insigne connu.



Temps de guerre

A la mobilisation, la 30° DBAF perd le 70° BAF du temps de paix parti donner naissance à la 16° DBAF.
Son état major devient celui de la 30° DBAF du temps de guerre et les trois compagnies du 71° BAF du temps de paix forment les noyaux d'active qui donneront naissance respectivement aux 71° , 81° et 91° BAF du temps de guerre.

La 30° DBAF est une unité de réserve type A. Elle ainsi que les trois BAF qui la constituent sont mis sur pied fin aout 1939 à Modane par le Centre Mobilisateur de l’Infanterie 140 (CMI 140) établi à Saint-Jean-de-Maurienne, avec annexe à Modane.

Elle est chargée de la défense du sous-secteur Moyenne-Maurienne et est rattachée au SFS dont elle dépend directement. Elle se voit rattacher les trois SES (Sections d’Eclaireurs Skieurs) du 99° RIA parti sur le front du nord-est, celles des 11°, 15°, 28° et 47° BCA (Bataillons de Chasseurs Alpins)
Son PC est établi à Modane

Le 20 avril 1940, elle est détachée du SFS et passe sous le couvert de la 66° DI, avec une réorganisation de la position. Son PC est établi dans l’ancien évêché de Saint-Jean-de-Maurienne.
En mai 1940, les deux SES du 343° RI lui sont rattachées.

Elle est composée en juin 1940 d'une compagnie de commandement, d'une Compagnie d'Engins Régimentaire et de trois Bataillons Alpins de Forteresse. Ses bataillons sont répartis comme suit :

  • 71°BAF - Sous-secteur de Haute-Maurienne

  • 81° BAF - Sous-Secteur Moyenne-Maurienne

  • 91° BAF - Sous Secteur de Basse-Maurienne


  • Elle sera dissoute le 31 juillet 1940 et ses éléments d’actives formeront le 13° BCA, les Régiments du Jura et de l'Ain ainsi que les unités de gardiennages 13/14 et 14/14 formées à partir des CEO (Compagnies d’Equipages d’Ouvrages)




    Encadrement

    Chef de Corps : Lt Col Laflaquière à partir du 3 septembre 1939
    Chef d'Etat Major : CB Rebillard
    Cie de Commandement : Une Thoreau-Lasalle
    Compagnie d'Engins d’Accompagnement : Cnes Guiot puis Mollaret à partir du 1er avril 1940





    Sources :

    Wikimaginot.eu
    Hommes et histoires de la Ligne Maginot - Tome 4 - Jean-Yves Mary, Alain Hohnadel et Jacques Sicard






    © 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 05/10/2019




    Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
    Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

    Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
    Nous contacter au bas de cette page
    pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

    Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu