Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Pulvérisateur MARECHAL






Au début des années 30, la Manufacture d'Armes de Chatellerault (MAC) se posait la question du refroidissement des canons de mitrailleuses Reibel MAC 31 dans le cas ou celle ci seraient utilisées à forte cadence.

L'un des principes retenus, consistait à injecter dans le canon de l'arme laissée en place de l'eau sous forme de brouillard.

Plusieurs équipements seront testés, dont le pulvérisateur Eclair de la société Vermorel et un prototype fourni par une société nommée Maréchal.

C'est le pulvérisateur Eclair Vermorel qui sera retenu, très probablement pour sa grande simplicité d'utilisation et un cout moindre que celui du prototype Maréchal, le pulvérisateur Vermorel étant déjà un produit courant fabriqué en grande série.


Le prototype Maréchal

Le prototype proposé par Maréchal différait dans son principe du pulvérisateur Vermorel. Ce dernier injectait un brouillard d'eau créé à partir d'une buse pulvérisant de l'eau sous pression alors que Maréchal proposait un équipement permettant de créer un brouillard d'eau en mélangeant de l'eau et de l'air sous pression directement au niveau de la buse d'injection placée dans le canon de l'arme.


Pulverisateur Maréchal

Prototype de pulvérisateur
fourni par la société Maréchal




Pulverisateur Maréchal

Pulvérisateur Marechal
Vue en coupe en expliquant le principe






Rédaction initiale

Pascal Lambert



Sources

MAC - Service Etudes - Refroidissement des armes - Es 31-01







Page n° 1000764 mise à jour le 28/03/2020 - © wikimaginot.eu 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu