Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Cloche Lance-Grenades modèle 1934

(LG)






Description


La cloche lance-grenades modèle 1934 (cloche LG) est un cuirassement initialement destiné à être équipé d'un matériel à tir courbe . Ce cuirassement était destiné à battre les dessus et les abords des blocs d'entrée des ouvrages ou des blocs de combat éloignés les uns des autres.

MOLVANGE - A9 - (Ouvrage d'artillerie)

Ouvrage de Molvange,
La cloche LG est au premier plan




Il existe trois variantes de ce type de cloche correspondant aux différents degrés de protection des blocs (épaisseurs de dalle béton) pesant 8, 17 ou 21 tonnes. Ce type de cloche présente l'avantage de n'émerger de la dalle du bloc ou elle est coulée que d'un peu plus de 20 centimètres, ce qui la rend difficilement neutralisable par l'artillerie ennemie.

La cloche est dotée en son centre d'une noria à chaine Gallé prévue pour l'approvisionnement du mortier placé à l'étage supérieur. Un plancher mobile coulisse le long de cette noria, permettant son réglage en hauteur selon la taille des servants de la cloche ou de redescendre des personnels blessés ou tués.

IMMERHOF - A10 - (Ouvrage d'infanterie)

Ouvrage d'infanterie d'Immerhof
Etage bas de la cloche LG avec son casier pour munition de 50mm



BARBONNET (BT) - (Ouvrage d'artillerie)

Ouvrage du Barbonnet - Cloche lance grenade
Le plancher mobile en position basse



Une échelle permet d'accéder à l'étage supérieur

FLAUT - (Ouvrage d'artillerie)

Ouvrage de Flaut - Cloche lance grenade,
La noria centrale et l'échelle y sont visibles ainsi que les tabourets et l'éclairage en partie haute



Dans sa partie haute, la cloche est dotée de deux sièges rabattages pour les servants. L'éclairage y est assuré par deux appareils d'éclairage étanches et une prise de courant permet l'emploi d'une lampe baladeuse.


Armement

L'armement initial - Le mortier de 60

La cloche lance-grenades devait être équipée d'un mortier de 60 mm dérivé du mortier de 60 mm modèle 1933 en cours d’étude à la MAC, qui dans sa version pour régions fortifiées devait également équiper les cloches GFM. Le réglage de portée était prévu par modification de l'inclinaison de l'arme, ce qui posa le problème d'une taille d'embrasure trop importante pour la cloche telle que conçue. Après l’adoption du mortier de 50mm Mle 1935, les études se poursuivirent pour l’adapter au projectile Brandt de 60 mm FA Mle 1935. Le prototype Mortier de 60mm -C.S (Cloche Spéciale) N°01 a été réalisé et les essais effectués en 1939, il n’y a pas eu de suite.


L'armement de remplacement- Le mortier de 50 mle 1935

Le remplacement du mortier de 60 par le mortier de 50 mm modèle 1935 déjà adopté pour l'équipement des cloches GFM fut étudié. Ce mortier présentait l'avantage de tirer sous angle fixe, la portée étant réglée par emprunt des gaz, ce qui permettait de recourir à une embrasure de taille réduite. Les plans du support nécessaire pour la mise en place du mortier de 50 sont datés. d'avril 1936, mais pour autant, la mise au point de ce support ne put aboutir et les cloches ne furent pas pourvue de leur armement.

Cloche spéciale lance-grenades

Cloche lance grenade - Mortier de 50 mle 35 en coupe



Un support d'arme prototype pour le mortier de 50 mm modèle 1935 est visible dans l'une des cloches de l'ouvrage du Simserhof. Ce prototype, réalisé par la Compagnie Générale de Construction de Locomotives à Nantes (Cde du 13 septembre 1934) a été essayé avec son mortier de 50 mm dès 1937 dans l'ouvrage du Grand Hohékirckel. En janvier 1956, dans le cadre de l’étude d’un mortier de 60mm pour engins blindés, sur ce même support de nouveaux essais ont été effectué avec le mortier de 60 mm - C.S pour régions fortifiées. Pour une utilisation en engins blindés, les modifications envisagées n’étaient pas réalisables sous forme de retouches et appelaient la construction d’un nouveau prototype qui déboucha sur le mortier de 60mm CS Mle 1961 pour engins blindés.
Ce support d’arme, à titre conservatoire, a ensuite été déplacé au Simserhof (bloc 6) où l'on peut encore de nos jours voir l'ensemble en place.


Cloche lance grenade mle 35

Cloche lance grenade équipée du support pour mortier
Simserhof bloc 6



Cloche lance grenade mle 35

Vue rapprochée du support pour mortier
Le mortier se positionnait dans l'évidement en partie haute.
Simserhof bloc 6




Déploiement

Soixante-quinze cloches lance-grenades ont été mises en place mais n'ont pas été dotées de leur armement. L'embrasure en partie haute de la cloche laissée béante du fait de l'absence du support de l'armement a été obturée avec une plaque d'acier de 60 millimètres ou parfois un simple bouchon en béton.
Seuls ont été effectivement mis en place les cuirassements proprement dits équipés des dispositifs d'alimentation en projectiles (norias manuelles) et de la plateforme du tireur réglable en hauteur.

Seule indication visible de l'utilisation prévue du mortier de 50, les casiers destinés à cette munition que l'on trouve souvent à proximité des cuirassements vides.






Rédaction initiale :

Pascal Lambert




Sources :

Par ordre alphabétique :E. Klamerek, J.Y. Mary, Ph. Truttmann





Page n° 100078 mise à jour le 04/02/2022 - © wikimaginot.eu 2022



Fils de discussion



Cloche lance-grenades
21 messages, le dernier est de Rémi le 21/09/2021






Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu