Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




56° Division d'Infanterie

(56° DI)








Généralités

La 56° Division d'infanterie est une division de série B de Type Nord-Est. Elle a été positionnée en renforcement des secteurs d’Oeutrange et de Hettange du Secteur Fortifié de Thionville de décembre 1939 à juin 1940.



Unités organiques à la mobilisation

Etat-Major

- Commandement de la division : Général MICHEL du 2 septembre au 31 décembre 1939 avec l’arrivée du Général de MIERRY à partir du 1er janvier 1940
- Chef d'Etat Major : Lt-Col KLEIN (à partir du 2 septembre 1939), Lt-Col BONNE (à partir de mars 1940)
- Commandant de l'artillerie divisionnaire : Col DENIS, puis Col HENRY (à partir du 19 novembre 1939) et enfin colonel VEYNANTE (à partir du 20 décembre 1939)
- Commandant de l'infanterie divisionnaire : Col LEGROS

Infanterie

- 294° RI (Régiment d'Infanterie) : Lt Col BUSSIENNE
- 306° RI (Régiment d'Infanterie) : Lt Col LAFEUILLADE puis Chef de Btn PUIREUX (à partir du 5 juin 1940)
- 332° RI (Régiment d'Infanterie) : Lt Col PARISEY
- 13° Compagnie de pionniers des 306° et 294° RI (arrivées le 24 mars 1940)
- 14° Compagnie divisionnaire antichars

Cavalerie :

- 63° GRDI (Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie) : Chef d’escadron OUDAR

Artillerie :

- 26° RAD (Régiment d'Artillerie Divisionnaire) : Lt Col MORIN puis chef d’escadron MARCY (à partir du 16 octobre 1939)
- 226e RALD (Régiment d’Artillerie Lourde Divisionnaire) : Col HENRY puis Chef d’escadron GUILLEMIN (à partir du 9 décembre 1939, nommé Lt-Col le 1er avril 1940)
- 10° Batterie divisionnaire antichar du 26°RAD (arrivée le 14 novembre 1939)
- 56° Compagnie d’ouvriers
- 56° Section de munitions hippomobile (dissoute le 1er avril 1940)
- 256° Section de munitions automobile

Génie

- 56° Bataillon de sapeurs-mineurs (dissous le 16 novembre 1939, les compagnies 56/1 et 56/2 deviennent autonomes) - 56/1 Compagnie de Sapeurs-Mineurs
- 56/2 Compagnie de Sapeurs-Mineurs

Transmissions

- 56/81 Compagnie Télégraphique
- 56/82° Compagnie Radio

Train

- 56/6 Compagnie hippomobile
- 156/6 Compagnie automobile

Intendance

- 56/6 Groupe d'Exploitation Divisionnaire


Santé :

- 56° Groupe Sanitaire Divisionnaire

Centre d’instruction :

- 56° Centre d’instruction divisionnaire (formé le 18 avril 1940)



Unités de rattachement de la 56° DI et localisation du PC de Division

Tableau de situation 56° DI




Unités constituantes et rattachées à la Division


Tableau de situation 56° DI






Historique succinct

La 56° DI est mobilisée dans la 6° Région Militaire :
CMI 62 de Bar-le-Duc – Commercy pour le 294° RI, CMI 64 de Reims pour le 306° RI, CMI 65 de Verdun pour le 332° RI,
CMA 26 de Châlons-sur-Marne pour les 26° RAD et 226° RALD,
CMC 26 d’Epernay et CMC 3 de Caen pour le 63° GRDI.

- 8 au 12 septembre : la 56° DI fait mouvement vers la région d’Etain dans la Meuse et se place en réserve de la 3° Armée
- 13 au 17 octobre : la division fait mouvement vers le front de Lorraine et s’installe dans les environs de Briey. Elle s’intègre dans le Corps d’Armée Colonial qui est sous les ordres du général Freydenberg.
- 11 décembre : la 56° DI relève la 22° DI dans le secteur d’Oeutrange (du Secteur Fortifié de Thionville)
- 15 décembre : le secteur d’Oeutrange passe sous le commandement direct du général commandant la 56° DI
- 20 décembre : le Secteur Fortifié de Thionville est dissous et ses sous-secteurs subordonnés aux DI. Le commandant de la 56° DI prend sous ses ordres le secteur nouvellement créé d’Oeutrange-Hettange.

- 11 janvier 1940 : le secteur d’Oeutrange-Hettange est formé de trois sous-secteurs :

o Sous-secteur Ouest (Volmerange, Kanfen) avec le 169° RIF renforcé du 294° RI
o Sous-secteur Centre (Roussy-Karre) avec une partie du 168° RIF renforcé par le 332° Ri
o Sous-secteur Est (Boler-Gavisse) avec le reste du 168° RIF renforcé du 306° RI


- 15 janvier 1940 : cinq sous-secteurs sont créés :

o Sous-secteur Volmerange : 294° RI
o Sous-secteur Kanfen : 306° RI
o Sous-secteur Roussy : 332° RI
o Sous-secteur Karre : 2° RTM (de la 1re Division Marocaine qui occupe le secteur d’Elzange)
o Sous-secteur Boler-Gavisse : 168° RIF


- 19 janvier 1940 : mise en place d’un nouveau dispositif :

o Sous-secteur Ouest (Angevillers) :

▪ Quartier Volmerange : I/294° RI
▪ Quartier Molvange : II et III/294° RI

o Sous-secteur Centre (Hettange) :

▪ Quartier Roussy : III/332° RI
▪ Quartier Karre : I et II/332° RI

o Sous-secteur Est (Koeking) :

▪ Quartier Boler : III/306° RI
▪ Quartier Gavisse : I et II/306° RI


- 12 avril 1940 : ordre d’alerte à toutes les unités. Jusqu’à cette date, des rotations sont effectuées pour les bataillons des RI sur tous les sous-secteurs.
- 11 mai 1940 : l’ennemi est au contact, avec des infiltrations ennemies dans les bois au nord-ouest de Volmerange
- 12 mai 1940 : relève du 294° RI par le 130° RI (de la 7° Division d’Infanterie) et combats sur le Hetschenberg sur les crêtes qui dominent Kanfen.
- 13 au 15 mai 1940 : contacts avec l’ennemi à Rodemack, Fixem. Combats à Volmerange
- 16 mai 1940 : la 56° DI reprend sous ses ordres le sous-secteur d’Angevillers
- 18 mai 1940 : attaque ennemie repoussée sur Fixem
- 20 mai 1940 : le 130° RI est relevé par le 294° RI dans le sous-secteur d’Angevillers
- 21 mai 1940 : attaque des Brisants B et C (Kanfen, Schack et Boust) en avant de la Ligne Principale de Résistance.
- 23 mai 1940 : repli des éléments encore en place dans ces brisants
- 7 juin 1940 : accrochages du 63° GRDI au nord d’Escherange
- 10 juin 1940 : attaque violente d’artillerie ennemie sur Escherange et le bois de Kanfen
- 12 juin : début du repli de la 56° DI. Le lendemain deux régiments de marche (1er avec EM, I et I/294°, III/306° RI ; 2° avec EM, I et II/332°, I/306° RI) sont formés
- Les différentes unités de la 56° DI battent en retraite en ordre séparés vers le centre de la France et la Seine
- 16 juin 1940 : les derniers éléments dispersés de la division sont capturés
- 20 juin 1940 : le général de MIERRY, commandant la 56° DI est fait prisonnier près d’Epinac-les-Mines (Saône-et-Loire)




Rédaction initiale :

Michel TEITEN - 02/05/2020





Sources

Grandes Unités de l’Armée Française Tome 2 - SHD
SHD cartons 32N255 à 258





Secteur(s) concérné(s) :SFT




Page n° 1000808 mise à jour le 20/06/2020 - © wikimaginot.eu 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu