Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

Règles éditorial...



Périmètre et Conventions du site






Comme tout bon projet, wikimaginot est régi par un périmètre de pertinence qui définit ce qui est éligible au site, et quelques règles conventionnelles de base.
Cette page en définit les principaux éléments.


Périmètre thématique, géographique et temporel du site

Le site traite exclusivement des aspects historiques, techniques et patrimoniaux relatifs aux constructions de fortifications permanentes ou semi-permanentes réalisées ou utilisées dans le cadre de la défense des frontières terrestres de la France métropolitaine dans la période 1918-1940 et à l'usage des troupes de forteresse ou de renforcement d'intervalle (troupes statiques).

Ceci exclut du périmètre :


  • les défenses côtières - sauf si elles ont un rôle dans la défense terrestre sur la période concernée -

  • les constructions étrangères sur le territoire, sauf si il existe des évidences d'archives ou autres permettant d'attester une réutilisation explicite dans le cadre de la défense des frontières avant 1940.

  • les constructions postérieures au 25 Juin 1940.

  • les éventuelles constructions défensives ad-hoc de l'intérieur du pays.

  • les constructions réalisées par des unités ou des organisations extérieures au périmètre décrit plus haut. On intègre dans cette exclusion les PC d'armées généralement ou d'unités à vocation offensive, les constructions défensives de l'Armée de l'Air ou de la Marine, etc...

  • ce qui n'est pas une construction attribuable à l'organisation défensive permanente, comme les tranchées, positions d'infanterie passagères, les cagnas, etc.



Dates de référence

Les organisations, unités et structure de la défense de la frontière ont grandement fluctué durant les 9 mois de période de drôle de guerre. De manière à assurer la cohérence du site il est nécessaire de définir une date de référence qui permet de se baser sur une structure unique. La date de référence qui fait foi sur wikimaginot en matière organisationnelle des troupes de forteresse ou de secteurs, et de limites géographiques, est la date de début de combat effectif du théâtre d'opération en 1940, soit :


  • le 10 Mai 1940 dans le Nord-Est

  • Le 20 Juin 1940 dans le Sud-Est



  • Principes rédactionnels de base

    Citation des sources

    La substance même de wikimaginot réside dans la somme des contributions individuelles des personnes qui nous partagent leurs informations. La qualité historique et technique du site dépend donc directement de celle de ces informations individuelle.

    Le principe de base est donc de citer les sources éventuelles (référence bibliographique, de cote documentaire pour les archives, etc...) quand une information de nature historique ou technique est proposée sur le site. Les contributions personnelles (informations ou photos) sont de la responsabilité du contributeur.


    Quand une information apportée nécessite débat, il ne faut pas hésiter à utiliser les Fils de discussion à cette fin.


    Les auteurs de notes sont bien sûr bienvenus de partager des interprétations ou des idées qui sont le résultat d'une réflexion personnelle. Le caractère subjectif de cela doit apparaitre dans la formulation (tournures conditionnelles, etc...).


    Propriété intellectuelle

    Tout fichier (document ou photo) ajouté sur le site, qu'il soit personnel ou issu de sources tierces, doit être qualifié du point de vue de la Propriété Intellectuelle (Droits d'Auteur) .


    Par défaut, et en l'absence de mention contraire, la licence Creative-Commons appliquée aux contributions est CC BY-SA.

    Dans tous les cas, wikimaginot refuse les copies ou scans de parties de livres encore commercialisés sans l'accord de l'auteur ou du propriétaire de la photo cité dans le livre.



    Principes de catégorisation des constructions référencées par wikimaginot

    Pour des questions de lisibilité et de compréhension, le nombre de catégories de construction est volontairement limité et inférieur à la myriade de types imaginés par l'esprit fécond des autorités de l'époque.

    Une construction dont la finalité est impossible à rattacher à une catégorie existante sera rattaché à la catégorie tactiquement la plus proche (voir pour le détail la page des Règles éditoriales .


    Dans ce dernier cas, une note explicative sera bienvenue pour préciser l'écart par rapport à la catégorie choisie.


    Une construction à fonction multiple sera catégorisée dans le type représentant la fonction tactique la plus élevée. On s'efforcera d'attribuer à la construction le type le plus proche de son utilisation principale, toute autre fonction devenant ainsi annexe. Ces fonctions annexes doivent bien sur être mentionnées dans la fiche de construction.


    Exemple : un abri CORF qui est en même temps PC de bataillon sera malgré tout classé comme "abri" car son plan-type relève de cette catégorie et la fonction "PC" est largement annexe dans l'organisation interne de la construction.


    Tout ensemble de blocs reliés par galerie, ou qui étaient prévues de l'être à terme (exemple : blocs isolés d'ouvrages inachevés) sont considérés comme des "Ouvrages", c'est à dire comme une seule et unique construction "multibloc". Les constructions qui sont proches mais non physiquement reliées entre elles sont à traiter comme autant de constructions individuelles et séparées.

    Deux exceptions existent à cette façon de traiter les constructions multiples : les couples de casemates reliées par galerie et les abris CORF reliés aux observatoires (cas rare). Dans ces cas, on considère malgré tout les deux éléments reliés comme des constructions séparées.



    Organisations ou constructions attestées dans des documents, bibliographies ou archives sans traces sur le terrain

    Une construction ou un élément organisationnel significatif - comme un PC ou une batterie - attesté par un (ou mieux encore, plusieurs) document(s) peut faire l'objet d'une fiche "construction" sans que l'existence d'une construction spécifique soit connue. Si une trace de construction est identifiable sur le terrain, alors on se situe dans le cas commun. Si aucune trace probante n'est trouvée sur le terrain, les causes peuvent être de cinq natures :


    • La construction ou l'organisation n'a jamais été cherchée, et donc sa seule preuve d'existence ainsi que sa nature éventuelle sont uniquement théoriques. La fiche est bien créée, mais avec les précautions suivantes : le statut "Etat Actuel" est passé en "Non cherché" et une note "Localisation précise" mentionne l'incertitude éventuelle sur la position du point considéré.


    • La construction en dur a bel et bien existé à une époque, mais a été supprimée ultérieurement du paysage : la fiche est donc légitime, elle doit être géolocalisée à l'endroit le plus probable, mais il est important de signaler dans l'indicateur "Etat Actuel" de la fiche que l'objet est "Disparu".

      Une des façons de s'assurer de la présence physique d'une construction à une époque et de sa disparition ultérieure est de se baser sur les photos aériennes de Remonterletemps.fr, qui est un outil remarquable de recherche


    • La construction ou l'organisation n'existait en réalité qu'à l'état de projet et n'a pas été construite. Là encore, la fiche de construction est acceptable du moment que le statut "Projet" est utilisé pour l'indicateur "Niveau de réalisation en 1940".


    • La construction ou l'organisation a bien été cherchée sur le terrain, mais sans avoir été trouvée. Dans ce cas, la construction a le bénéfice du doute. La fiche est bien créée, mais avec les précautions suivantes : le statut "Etat Actuel" est passé en "Non trouvé" et une note "Localisation précise" mentionne l'incertitude sur la position du point considéré.


    • La construction ou l'organisation (PC, batterie…) attestée sur le papier a bien été trouvée sur le terrain mais est de nature non permanente. Cela peut être le cas de certaines batteries de position, ou de PC ad-hocs.














    Page n° 1000809 mise à jour le 07/01/2021 - © wikimaginot.eu 2020 / 2021


    Règles éditorial...