Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




FlugabwehrKanone - Canon antiaérien allemand

(FlaK)






Ces canons antiaériens d'une efficacité indiscutée furent aussi utilisés contre les ouvrages de la ligne Maginot une fois que les allemands après avoir envahi la Tchécoslovaquie aient pu se rendre compte de leur réelle efficacité contre la fortification.

La tactique adoptée pour l'attaque des ouvrages de la Ligne Maginot était simple : Une fois la fortification encerclée, l'assaillant prenait position sur l'arrière à une distance de quelques kilomètres et pilonnait un bloc jusqu'à ce que les armement de façade montés en créneau soient rendus inopérants. La phase suivant consistait approcher les canons à quelques centaines de mètres des blocs devenus inoffensifs pour neutraliser leur cloches.
Cette utilisation du canon de 88 mm n'a été cependant efficace que sur les blocs ou ouvrages isolés non couverts par l'artillerie voisine et s'est avérée impossible à mettre en oeuvre dans les secteurs couverts par l'artillerie (Cf. les attaques de l’ouvrage de l'Einseling ou du Michelsberg en 1940).




Les modèles utilisés contre la fortification Maginot furent les types FlaK 36 et 37, les modèles 41 et 43 ne sont entrés en service qu'en 1941 et 1943. Ce canon sera décliné en version antichar en 1943 sous l'apellation PAK 43

Canons de 88mm FlaK modèles 36 et 37
- Calibre: 88 mm
- Portée : 15 km en tir tendu, 8-9 km en altitude
- Poids de l'obus : 9,4 kilogrammes
- Vitesse initiale : 820 m/s
- Cadence de tir : 15 à 20 coups par minute
- Pointage en hauteur: + 90 degrés/-3degrés
- Poids : 7,2 T avec le train, 5 T en position statique
- Longueur hors tout: 9,658 m
- Longueur du canon: 6,548 m
- Largeur: 2,40 m
- Hauteur: 2,36 m
- Longueur du tube: 5,411 m
- Servants : 11 hommes



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 20/01/2019