Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




51° (Highland) Infantry Division

(51° (High.) ID)






Afin de prendre part aux combats, limités, qui ont eu lieu face à la Sarre, et d'aguerrir ses unités, le BEF (British Expeditionnary Force - Corps Expéditionnaire Britannique) décide d’envoyer une de ses brigades sur le théâtre d’opération de la RFM. C’est ainsi que la 3rd Brigade de la 1st Division du 1st Corps du BEF est envoyée sur Metz puis en avant de la Ligne Maginot. Les trois bataillons de cette brigade ainsi qu’une compagnie antichar sont arrivés à Metz le 27 novembre 1939.

Jusqu’au mois d’avril 1940, c’est un total de 9 brigades britanniques qui ont servi sur la Ligne Maginot. Il est alors décidé d’augmenter la taille de cette contribution et d’affecter une division entière. La 51st (Highland) Infantry Division est sélectionnée.



Origines de la Division

Formée pour la première fois le 1er avril 1908 dans le cadre de la Territorial Force à Perth en Ecosse, la 51st (Highland) Division a participé aux combats de la Première Guerre Mondiale depuis la Seconde Bataille d’Ypres en mai 1915 jusqu’aux offensives de la fin de 1918.

Dissoute en 1918, elle est reformée en 1921 en tant que 51st (Highland) Infantry Division.

Gal FORTUNE

Gal FORTUNE - photo prise par les allemands lors de la reddition de sa division (Source atf40.fr)


Sous les ordres du Major-General Victor FORTUNE depuis 1937, la division est mobilisée le 24 aout 1939 et fait mouvement de l’Ecosse vers Aldershot, à 50 km au sud-ouest de Londres, où elle est entièrement regroupée le 16 septembre. La 51st se prépare à partir pour la France et embarque à mi-janvier 1940 dans le port de Southampton.

Sur le continent, elle est rattachée au 1st Corps du BEF à partir du 28 janvier.


En Lorraine, sur la Ligne Maginot

Le 22 avril 1940, la Division est détachée du BEF et devient la première (et unique) division britannique stationnée sur la Ligne Maginot.

Rattachée à la 3° Armée du général CONDÉ, la 51st est stationnée dans le Secteur de Hombourg-Budange, sous les ordres du CAC (Corps d'Armée Colonial) du général FREYDENBERG .

Le PC de l’une de ses brigades est stationné dans le camp de Veckring à proximité du Gros Ouvrage du HACKENBERG .

Installées sur la ligne de contact en avant de la Ligne Principale de Résistance, les Ecossais de la 51st subissent les bombardements, nocturnes surtout, de l’artillerie allemande. Ils font face également aux attaques limitées des patrouilles ennemies qui viennent tâter leurs points d’appui.

- Le 6 mai, ce semblant de routine, s’estompe avec un bombardement plus intense des positions britanniques.

- Le 11 mai, lendemain de l’attaque générale des armées allemandes, les Ecossais sont à nouveau sous le feu.

- Le 13, attaque plus puissante contre le secteur du Hackenberg, tenu en partie par la 51st Division. La ligne de contact est tenue par le 4th Cameron Highlanders, le 1st Black Watch et le 4th Black Watch. Aux environs de 14h, les Allemands attaquent les positions françaises de part et d’autre des Ecossais. Suit un puissant barrage d’artillerie contre la ligne de contact. L’artillerie britannique réagit avec force. Des combats rapprochés ont lieu pendant plusieurs heures sur la partie nord du secteur de la 51st. Les combats cessèrent en fin d’après-midi, laissant de nombreuses victimes chez les Highlanders.

- Au calme relatif du 14 mai succède un fort barrage d’artillerie le lendemain, dès 6h du matin. L’infanterie allemande se rue sur les positions tenues par le 5th Gordons (qui ont pris la place du 4th Black Watch). L’attaque est repoussée et suivie d’un nouveau et très intense barrage d’artillerie qui dure plus de trois heures. La routine des petites attaques de patrouille revient pendant les jours suivants.

- Le 20 mai, le général Fortune est informé que sa Division était retirée de la 3° Armée et transférée dans les Réserves générales de l’Armée française.

Les Ecossais quittent définitivement les intervalles de la Ligne Maginot le 22 mai. La 51st Division, regroupée à Saint Valéry en Caux, attendra vainement les navires promis pour son rapatriement en Grande-Bretagne. Le 12 juin 1940, plus de 10 000 Ecossais (dont le général Fortune) sont fait prisonniers par les Allemands, et pour la plupart envoyés au Stalag XX-A à Torun au nord-ouest de Varsovie.



Organisation de la Division


Headquarter 51st Infantry Division (248)
51st Division Section Intelligence Corps (3)

152nd Infantry Brigade
HQ 152nd Infantry Brigade (112)

2nd Btn Seaforth Highlanders 781)
4th Btn Seaforth Highlanders (678)
4th Btn Cameron Highlanders (726)

152nd Brigade Antitank Company (79)


153rd Infantry Brigade
HQ 153rd Infantry Brigade (112)

4th Btn Black Watch (755)
1st Btn Gordon Highlanders (741)
5th Btn Gordon Highlanders (758)

153rd Brigade Antitank Company (91)


154th Infantry Brigade
HQ 153rd Infantry Brigade (116)

1st Btn Black Watch (759)
7th Btn Argyll and Sutherland Highlanders (757)
8th Btn Argyll and Sutherland Highlanders (754)

154th Brigade Antitank Company (79)


Lothian and Border yeomanry (462)

Divisional Artillery
HQ 51st Division Artillery (29)

17th Field Regiment avec 24 canons de 25 pdr (562)
23rd Field Regiment avec 24 canons de 25 pdr (586)
75th (Highland) Field Regiment avec 12 18 pdr et 12 howitzer 4.5 (590)


51st (Highland) Antitank Regiment (555)

Divisional Engineers
HQ Division Engineers (30)

26th Field Company (224)
236th Field Company (234)
237th Field Company (225)
51st Division Supply Column (435)
152 Field Ambulance (226)
153 Field Ambulance (230)
154 Field Ambulance (225)
13 Field Hygiene Section (28)
51st Division Provost Company (97)
51st Division Postal Unit (26)
8 Mobile Bath Unit (16)


(Entre parenthèses, les effectifs de chaque unité).

Au total, 545 officiers et 13037 sous-officiers et soldats dont seulement 193 officiers et 4306 soldats et sous-officiers pourront être rapatriés en Grande-Bretagne.





Rédaction :

Michel Teiten, Octobre 2020



Sources :

- en.wikipedia,
- atf40,
- Grande Batailles N°108,
- The BEF in France 1939-1940: Manning the Front Through to the Dunkirk Evacuation de John Grehan et Martin Mace,
- The British Army 1939-1945
- British Expeditionary Force Organisation and Order of Battle 10th May 1940, volume 5 d’Alan Philson.











Page n° 1000848 mise à jour le 24/10/2020 - © wikimaginot.eu 2020 / 2021




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu