Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Compagnie spéciale de mise en oeuvre des inondations






La Compagnie spéciale de mise en oeuvre des inondations est une compagnie spécifiquement créée pour assurer la mise en oeuvre et le maintien du système d'inondation défensive dans la Sarre.


Mobilisation

Mise sur pied dès le 24 aout 1939 à Sarralbe et Saint-Jean Rohrbach par le Centre Mobilisateur du Génie de Strasbourg (CMG1), la compagnie est composée d'hommes de troupe frontaliers mobilisés sur place et est opérationnelle dés le 25 aout 1939. Seuls les officiers et une partie des sous officiers sont étrangers à la région.

A sa création, la compagnie est rattachée au 208° BGF (Bataillon du Génie de Forteresse) affecté au Secteur Fortifié de la Sarre. Comme les autres compagnies du Génie, elle devient autonome à la dissolution des bataillons.



Organisation

La compagnie est composée de trois officiers, sept sous-officiers et 210 sapeurs et caporaux. Elle est divisée en deux détachements comprenant quatorze groupes répartis sur le terrain.

Les hommes sont rattachés pour les aspects subsistances aux troupes dont ils sont les plus proches.


Organigramme

Section de commandement


PC a Sarralbe
- Cdt de compagnie : Cne Gallerneau (réserve)
- Adjoint : Cne Deveze (jusqu'en décembre 39)


Détachement de la Sarre

PC à Sarralbe
- Chef de détachement : Cne Gallerneau


Détachement du Mutterbach

PC à Castviller
- Chef de détachement : Lt Bolikwosky



Missions

Les missions de cette unité spéciale sont de:

  • Mettre en oeuvre les inondations préparées

  • Maintenir les inondations en eau une fois établies

  • Assure la sécurité des ouvrages d'art et les réparations des barrages


La construction de nouvelles digues et barrages sera entreprise en parallèle au renforcement du système existant. Ces travaux seront réalisés par la compagnie avec l'appui d'autres unités du Génie.

La Compagnie spéciale de mise en oeuvre des inondations n'est pas une unité combattante, elle n'est appelée à participer à la défense des ouvrages qu'accessoirement et sa dotation en armement se résume à des fusils du conflit précédent.


Historique

Dés le 25 aout, la compagnie est à pied d'oeuvre. mais le passage des ruisseaux et rivières est assuré

Le 3 octobre 1939, l'ordre est donné de procéder au remplissage partiel des biefs. Les barrages sont équipés de leur poutrelles et la montée en eau se fait progressivement, les biefs n'étant alimentés que par les ruisseaux et eaux de ruissellement. Les barrages principaux placés sur les rivières ne sont pas fermés et les étangs réservoirs ne sont pas mis à contribution.

Le 2 ou 3 juin ou le 14 juin (à vérifier), l'ordre est donné de remplir les biefs. La compagnie ferme les derniers barrages et remplit les biefs au maximum de leur capacité et des disponibilités en eau en ouvrant les vannes des étangs réservoirs.

Le 20 juin, la compagnie se regroupe à Sarre-Union et se replie vers Saint-Dié ou encerclée par les allemands, elle sera faite prisonnière au Col du Haut-Jacques (Moinchamp, Vosges) .






Rédaction

Pascal Lambert




Sources

- La Ligne Maginot aquatique, Paul Marque - Editions Pierron
- De la trouée de la Sarre ... à l'opération Tiger , Philippe Keuer - Les amis du Pays d'Albe
- ATF 40 - Les unités du Génie en 1939 - 1940 - François Eglemme





Secteur(s) concerné(s) :SFSA




Page n° 1000904 mise à jour le 14/07/2021 - © wikimaginot.eu 2021



Fils de discussion



Compagnie spéciale de mise en oeuvre des inondations - Sarre
5 messages, le dernier est de Pascal le 16/08/2021






Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu