Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




2° Compagnie Auxiliaire de Destructions Minières

(2° CADM)






La 2° Compagnie Auxiliaire de Destruction Minière a en charge les installations minières du Secteur Fortifié de Faulquemont appartenant à la société des Houillères de Sarre et Moselle (1).


Missions

Pour les missions de la compagnie se référer à la page Compagnies Auxilliaires de Destructions Minières .



Mobilisation

Prévue par la D.M. n 5901 l/E A du 26 mai 1939, l'unité est mise sur pied par le Centre Mobilisateur du Génie n° 2 dès le 25 aout 1939 à partir d’affectés spéciaux de la Société Houillère de Sarre et Moselle.
Elle est cantonnée au casino de Folschwiller (Moselle)

Sa mission est de procéder à la récupération des matériels et outillages des mines du SF de Faulquemont et de procéder sur ordre aux destructions nécessaires pour rendre les installations inutilisables par l'ennemi.


Insigne de la 2° CADM

Insigne de la 2° CADM


On notera sur cet insigne la proportion des lettres SM représentant l'entreprise Sarre-et-Moselle et celle du régiment de rattachement. Comme la plupart des unités composées de personnel affectés spéciaux, l'esprit de l'entreprise prévalait sur l'esprit militaire, le personnel continuant a accomplir ses missions quotidiennes sans grand changement.



Organigramme

La compagnie est aux ordres du CB Michel GERVAIS, son PC est établi à la centrale Paul Weiss à Carling, son effectif est réparti sur les sites de Creutzwald, Carling et Merlebach.


- Cdt d'unité : CB GERVAIS Michel

- Cne HENRIOT Gaston (jusqu'en décembre 39)
- Cne SOMBSTAY Maurice, ingénieur des mines (jusqu'en décembre 39)
- Cne BIZOUARD Ferdinand, ingénieur ou cadre supérieur des houillères (jusqu'en décembre 39)
- Cne LATOUR Charles (ou Robert ?), ingénieur ou cadre supérieur des houillères
- Lt SERRE Jacques (jusqu'en novembre 39)
- Lt CARRIER Jean


Autres officiers en compte à l'unité :

- CB HUCHET Emile, directeur général des Houillères de Sarre-et-Moselle (jusqu'en décembre 1939)
- CB de VERNEJOUL Jacques, ingénieur en chef, directeur d'exploitation aux Houillères de Sarre-et-Moselle (jusqu'en février 1940, date à laquelle il est envoyé au Cap Bon en Tunisie pour exploiter un gisement de lignite)



Historique

La compagnie compte 300 hommes à la mobilisation. Son effectif passe en novembre à 350 hommes, des renforts étant nécessaires pour assurer la première mission de récupération des matériels et outillages.
Une fois cette mission remplie, son effectif sera réduit à un peu plus de cent hommes.

Dés octobre 39 avec le repli des unités françaises de la Warndt, les installations minières se retrouvent sur l'avant de la position. La compagnie procède dans un premier temps à la récupération des métaux non ferreux, produits et huiles qui sont remis à l'armée.
La récupération des outillages matériels de fond et de surface est lancée et le train met à disposition de l'unité des moyens de transport pour acheminer le matériel démonté en lieu sur. Le stockage en bon ordre de cette quantité énorme de matériel posera problème.

Le 21 octobre 1939, le pompage des eaux d'exhaure est stoppé et l'ennoyage du fond débute.

En mars 1940, la compagnie compte 4 officiers et 106 hommes (35 sous-ingénieurs ou contremaitres et 71 ouvriers).

Dés le 15 mai 1940, la compagnie ayant rempli ses missions se replie sur Nomeny (Meurthe-et-Moselle) ou elle restera cantonnée jusqu'au 15 juin .

Elle se replie ensuite sur Carmaux (Tarn) ou elle arrive le 21 juin.

Sa dissolution est décidée par Le Gal Mendras le 31 juillet 1940 et les hommes démobilisés sur place sont renvoyés dans leur foyers.





1 - Créée par les allemands alors que la Lorraine était allemande, la société avait alors le nom de Saar-und-Mosel. Après le retour de l'Alsace et de la Moselle sous le giron de la France, elles prennent l'appellation Houillères de Sarre-et-Moselle.
Lors de leur nationalisation en 1946, elles seront renommées Houillères du Bassin de Lorraine (HBL).





Rédaction:

Pascal Lambert




Sources :

- SHD 33 N 25 - 10 - Historique et encadrement de la 2° Cie auxiliaire de destructions minières
- Symboles et traditions n° 171 - Historique le la 2° CADM - Jacques Sicard




Secteur(s) concerné(s) :SFFA




Page n° 1000912 mise à jour le 19/08/2021 - © wikimaginot.eu 2021




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu