Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




202° Bataillon du Génie de Forteresse

(202° BGF)






Le 202° Bataillon du Génie de Forteresse (BGF) regroupe l'ensemble du personnel du Génie rattaché au secteur fortifié de Boulay.


Mobilisation

Le 202° BGF est mis sur pied dès le le 24 aout 1939 par le Centre Mobilisateur du Génie n° 2 à Metz ( détachement au camp de Veckring) pour les 1°, 2° Cies et la Cie d'Ouvrages, et par le Centre Mobilisateur du Génie n°18 de Nancy pour les spécialistes transmissions (Cies 81 et 82).



Organigramme

Etat Major :

Cdt : CB puis Lt/Col Demézières
Cdt Adjoint : Cne RAPILLY.


202/1 - 1° Cie de Sapeurs Mineurs

PC aux mines de Faulquemont à Marange
- Cne RAPILLY


202/2 - 2° Cie de Sapeurs Mineurs

PC aux mines de Faulquemont à Marange
- Cne PORTIER


202° Compagnie d'ouvrages

Cette compagnie regroupe les électromécaniciens et les sapeurs-mineurs répartis dans les ouvrages fortifiés.

- GO d'Anzeling - Cne KASPER
- PO du Berenbach
- PO de Bousse
- PO du Bovenberg
- PO de Coume Annexe nord
- PO de Coume Village
- PO de Denting
- PO de Coume
- PO de Coume Annexe Sud - Lt Kroll
- PO du Mottenberg


Compagnie de sapeurs Téléphonistes
Cne SIMONIN Raymond
PC à la ferme Marivaux à Hayes


Cie 202R puis 201/82

Compagnie de sapeurs Radio-télégraphistes
PC à Aboncourt


Personnel divers

Sgt CHARTON (2° Cie SM)
Sapeur LAPEYRE Jules Eugène (2° Cie SM)



Historique

Mobilisé dés le 24 aout au Camp de Veckring par le Centre Mobilisateur du Génie qui y avait une antenne, le 202° BGF occupe ses positions. Les deux compagnies de sapeurs mineurs sont employées à des travaux de renforcement et de mise en défense dans les intervalles des ouvrages jusqu'au 17 octobre, date à laquelle les premiers dispositifs de mine préparés ayant été actionnés, elles sont affectées à la construction de blockhaus dans le secteur fortifié de Boulay.

Le 13 juin 1940, le bataillon intègre la division de marche Besse et fait route vers la Meurthe et Moselle et Charmes dans les Vosges en laissant sur place le personnel affecté dans les ouvrages de la fortification permanente.
Il détruit une cinquantaine de pont et ouvrages d'art sur son passage.

Le 18 juin, le CB Demaizières est capturé et son chauffeur est tué à Xirocourt (Meurthe-et-Moselle)

Le 20 juin, les 1/202 et 2/202 compagnies et l'état-major du bataillon sont capturés par les troupes allemandes à Bralleville (Meurthe-et-Moselle).

Le bataillon encadré par les allemands est conduit en marche forcée à Luneville où il arrive le 21 juin et reste deux jours. Il passera ensuite par Dieuze et Saint-Avold ou il stationne 2 jours puis par Forbach ou il fait halte pendant quatre jours.
Le chemin de la captivité passa ensuite par Sarrebuck et Trêves.

Le 23 juin, c'est au tour des 202/81 et 202/82 compagnies d'être capturées pratiquement complètes au col du Haut-Jacques à coté de Saint Die (Vosges).







Rédaction:

Pascal Lambert





Sources :

SHD - Récit du Sapeur LAPEYRE du 202° BGF (Dossier du SF Boulay)
maginot.org - E et R Cima
Hommes et ouvrages de la Ligne Maginot, T3 - JY Mary, A Hohnadel et J Sicard




Secteur(s) concerné(s) :SFB




Page n° 1000913 mise à jour le 16/08/2021 - © wikimaginot.eu 2021




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu