Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Régiment d'Artillerie Mobile de Forteresse

(RAMF)






Les Régiments d'Artillerie Mobile de Forteresse (RAMF) sont des régiments créés à la mobilisation et destinés à assurer la couverture dd'Artillerie des Secteurs Fortifiés en complément à celle assure par les Régiments d'Artillerie de Position.
A l'inverse de ces derniers, stationnaires et attachés par nature à la position, les RAMF disposent de matériels tractés ce sui leur contre une grande mobilité.


Composition


Un Régiment d'Artillerie Mobile de Forteresse est constitué d'un état-major, d'une batterie hors-rang et de trois groupes d'artillerie.
Les I° et II° Groupes sont chacun constitués de trois batteries de 4 matériels de 75 modèle 1897 chacune et le III° Groupe est lui constitué de trois batteries disposant de 4 matériels de 155 C modèle 1917.



Equipement


Chaque RAMF est doté de 24 matériels de 75 et 12 matériels de 155C. Ces pièces ont été modifiées avec le remplacement des roues en bois les équipant initialement par des roues permettant de les tracter rapidement sur tous les terrains, d'ou le suffixe TTT (à Tracteur Tout Terrain)


Matériels de 75 modèle 1897 TTT

Il s'agit du canon classique de 75 mle 1897 doté de roues à rayon équipées de pneumatiques increvables.



Canon de 75 mle 1897 TTT
avec le chariot à munition associé



Matériels de 155 C TTT

Ces pièces sont des matériels de 155 Schneider modèle 1917 doté de roues pleines équipées de pneumatiques increvables.



Canon de 155 Court Schneider TTT




L'ensemble des pièces du régiment est tracté, ce qui lui confère la mobilité nécessaire à sa mission. La traction est automobile (à l'exception du 99° RAMF utilisant la traction hippomobile ) et assuré par des tracteurs d'artillerie ou parfois des camions.
Les hommes et le matériels est transporté par camion.



Déploiement des RAMF


En temps de paix, l'artillerie des régions fortifiées est confiée à trois RARF (Régiments d'Artillerie de Région Fortifiée. A la mobilisation, ces régiments se démultiplient pour donner naissance à sept RAMF, deux autres RAMF étant mis sur pied à partir d'un RAD (Régiment d'Artillerie Divisionnaire) et d'un RAP (Régiment d'Artillerie de position)



39° RARF - Metz (temps de paix)

23° RAMF - SF Boulay
39° RAMF - SF Faulquemont


46° RARF - Thionville (temps de paix)

46° RAMF - SF Crusnes
70° RAMF - SF Thionville


59° RARF - Sarrebourg (temps de paix)

59° RAMF - SF Rohrbach
60° RAMF - SF Vosges
69° RAMF - SF Haguenau


I/166° RAP - Morhange (temps de paix)

49° RAMF - SD Sarre


III/17° RAD - Stenay (temps de paix)

99° RAMF - SF Montmedy



Appellations et variantes


L'appellation officielle de ces régiments est Régiment d'Artillerie Mixte de Forteresse. L'usage remplacera toutefois progressivement le Mixte par Mobile, transformant leur dénomination en Régiment d'Artillerie Mobile de Forteresse
Certains régiments ont aussi connu d'autres appellations comme le 23° RAMF dénommé RAAF (Régiment d'Artillerie Automobile de Forteresse), le 49° RAMF dénommé RAMFH (Régiment d'Artillerie Mobile de Forteresse Automobile.
Le 99° RAMF est une particularité , puisqu'il est le seul RAMF dont la traction soit hippomobile et non pas automobile. Il sera aussi dénomme RAMFH (Régiment d'Artillerie Mobile de Forteresse Hippomobile).




Sources : Wikimaginot, Hommes et ouvrages de la ligne Maginot, ATF 40, Basart



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 23/10/2016



Fils de discussion



RAMF : Artillerie Mobile ou Artillerie Mixte ?
6 messages, le dernier est de jolasjm le 24/10/2016