Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




MAGINOT André






André Louis René MAGINOT est né le 17 février 1877 à Paris et mort à Paris le 7 janvier 1932

Docteur en droit et Sciences Politiques, il entre dans l'administration en 1897 puis embrasse la carrière politique comme Conseiller Général de Revigny sur Ornain, petit village de la Meuse dont ses parents sont originaires et ou il passait ses vacances. Il sera élu Député de la Meuse (Bar le Duc) en 1910 et conservera ce mandat jusqu'en 1932.

Il est sous-secrétaire d'état à la guerre depuis décembre 1913 lorsque éclate le premier conflit mondial et il choisi alors de s'engager volontairement en aout 1914 dans le 44° Régiment Territorial ou de simple soldat, sa bravoure l'amènera au grade de sergent et lui vaudra trois citations à l'ordre de l'armée.

Le 9 novembre 1914, il est gravement blessé lors d'une patrouille sur les avants de la position dans le bois des Haies au nord de Maucourt sur Orne. Il est ramené derrière les lignes de manière héroïque par ses hommes et il quittera le service suite à cette blessure dont il gardera les séquelles le restant de sa vie.


Le Sergent Maginot



Il sera fait Chevalier de la Légion d'honneur le 12 mars 1919 et sera décoré de le Médaille militaire, la Croix de guerre 1914-1918 et de la Médaille des blessés militaires


De retour à la vie civile, il reprend la carrière politique et sera successivement Ministre des Colonies (1917), Ministre des Pensions (1920), Ministre de la Guerre (1922 - 1924), Ministre des Colonies (1928 -1929) puis Ministre de la Guerre (1929 -1933). On lui doit entre autres la mise sur pied de l’Office National des anciens combattants, la carte de combattant et la création des emplois réservés.


André Maginot, photo prise vers 1930



C'est en tant que ministre de la guerre qu'il lance le projet de fortification des frontières. Il est remplacé à ce poste par Paul Painlevé en 1924 qui reprend activement le flambeau et qui sera en réalité le promoteur de la ligne de défense fortifiée qu'il est décidé d'ériger le long de nos frontières.

C'est à nouveau en tant que ministre de la guerre qu'il fait adopter la loi du 14 janvier 1930 accordant les crédits de 3,3 milliards de francs dévolus à la réalisation des travaux de fortification lancés dés 1928.

A ce premier budget, il fera rajouter 2,4 milliards supplémentaires en 1930 et 1931, soit au total un budget de 5,7 milliards de francs pour la construction de la ligne de défense le long des frontières, montant auquel il convient de rajouter les travaux réalisés sur les budget d'autres ministères que celui de la guerre.

Décédé en 1932, il ne vit jamais l'achèvement des travaux de construction de la ligne fortifiée qui porte son nom et dont l'édification n'aurait probablement pas pu se faire sans son engagement politique pour la financer.


© wikimaginot.eu - rédaction initiale 2015 et mise à jour 2017 Pascal LAMBERT



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 28/06/2017



Fils de discussion



André Maginot... Son monument à MAUCOURT SUR ORNE (Meuse)
3 messages, le dernier est de devoitine520 le 02/07/2017