Haut de la page
Bas de de la page
Ce fil de discussion a été initié depuis la page suivante de la partie Constructions : LA FERTE (Ouvrage d'infanterie)



SURMONNE MAURICE




Fil ouvert par tizzer ( 7) - Posté le 13/11/2017



Bonjour,

Je voulais vous fournir une photo de mon grand père décédé dans le fort de villy la ferté et dont le corps n'a jamais été retrouvé

Richard SURMONNE



Réponse de jolasjm ( 18257 1132) - Posté le 13/11/2017

Bonjour

Nous vous remercions de ce témoignage. Votre message est maintenant associé à l'ouvrage de la FERTE pour que les lecteurs de cette fiche puissent y accéder aisément.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 381 133) - Posté le 13/11/2017

Bonsoir , ce que vous voyez est tiré de la borne interactive du musée de la maison d'accueil du site . Ensuite en cliquant avec le doigt , on peut accéder à divers documents en rapport avec le soldat . Pour informations , cela nous a pris 2 ans ( mon père et moi même ) pour arriver à un tel résultat . Nous avons connu lors des recherches ,toutes les facettes de l'administration française ( les bonnes et les moins bonnes ) et ça a été vraiment un travail de longue haleine dont nous pouvons être fier .Au final , c'est 1000 documents entrés dans la borne et on peut dire que nous possédons 102 portraits sur les 105 de l'équipage .

Personnellement , mon contact était Christian Surmonne , mais je suis heureux de voir que la génération suivante prend le relai .

Au plaisir de vous voir aux commémorations du mois de mai 2018 .

Cordialement

David Harmand


Réponse de jolasjm ( 18257 1132) - Posté le 13/11/2017
Edité par jolasjm le 13/11/2017.

Bonsoir David

Dont acte, et merci de cette mise au point. Par expérience je sais quel travail peut représenter la collecte et l'analyse d'archives : il me fera plaisir de voir cette borne interactive la prochaine fois que je passe par la Ferté.

De façon plus générale, cela souligne l'importance de citer ses sources quand on publie un document d'autrui.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de tizzer ( 7) - Posté le 13/11/2017

Bonsoir MR David Harmand

Je fais parti du souvenir français,les infos que vous avez eu de Mr Christian Surmonne est mon oncle.La photo a été prise à METZ chez un photographe rue des clercs.
J'ai entendu des informations concernant le commandant du fort qui contredisent l'histoire du fort.
Comme ce ne sont que des rumeurs, je préfère ne pas les dévoiler.


Sincères Salutations.


Réponse de tizzer ( 7) - Posté le 13/11/2017

Voici la photo originale de Maurice SURMONNE. J'aimerais savoir s'il existe une photo de groupe des soldats du fort ?
Sincères salutations



Réponse de alainH ( 55) - Posté le 13/11/2017

Bonsoir Tizzer, bonsoir à tous,

Juste quelques précisions à la lecture des documents présentés. L'adjudant-chef Surmonne était un sapeur, donc nullement rattaché au 155e RIF (les indication de la "borne" sont erronées).

On peut essayer de retracer quelques étapes de son parcours militaire:
Affecté au 9ème Génie, alors en garnison à Metz (d'où le portrait publié ci-dessus, grade non connu). Ce régiment a été dissous en 1929, ce qui permet de dater approximativement le portrait.
Ensuite, quel régiment du Génie?
En 1939: c'est sûr, il porte les écussons du 3ème Génie (Arras. Il appartient sans doute à la Compagnie mixte qui stationne à Montmédy. Au début de la guerre, il est à l'ouvrage de Thonnelle, puis il est muté à La Ferté (permutation avec l'adjudant Escomel) avec la perspective d'être nommé officier si tout se passe bien. Le destin en décidera malheureusement autrement ...

Cordialement
alainH


Réponse de tizzer ( 7) - Posté le 14/11/2017

Bonjour,

Merci pour ces informations

voici ce que j'ai reçu de l'extrait d'un ouvrage

sincères salutations

RS



Réponse de tizzer ( 7) - Posté le 14/11/2017

Voici un lien sur ce fort. Bravo à celui qui l'a créé.

http://multimedia-laferte.com

RS


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 381 133) - Posté le 04/12/2017

Le livre de Roger Bruge " Faites sauter la ligne Maginot " Fayard 1973 a été mon livre de chevet pendant longtemps et c'est lui qui m'a fais m'intéresser au Maginot .

Pour ce qui est de l'affectation de Maurice Surmonne , la borne ( et donc moi ) indique sur son acte de décès ( consultable sur la borne ) qu'il fait bien parti du 155 ème RIF , donc il dépend bien de ce régiment ,par ailleurs je précise ( si je ne dis pas de bêtise ) que le 3 ème génie n'existe plus depuis la mobilisation et est remplacé par le CM 3 ( Arras ?? )

pour appuyer mes arguments voici l'acte de décès .Je tiens à préciser que mon parti a été de prendre les informations comme indiqué sur les actes de décès ou de naissance .

Cordialement à tous .

David Harmand
guide et administrateur au COMITE DU SOUVENIR DES DEFENSEURS DE VILLY-LA FERTE .



Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 381 133) - Posté le 12/12/2017

Bonsoir à tous , quelques petites informations sur la borne ( pour compléter les informations de Tizzer ) .

La conception visuelle est à mettre au crédit de la société MASCARADE ( Région Parisienne ) , cette société est spécialisée dans la mise en forme , l'aménagement et la conception d'espace culturel ou de musée .

En 2014 , la communauté de communes des 3 cantons ( Rebaptisée depuis Portes du Luxembourg ) à ( en partenariat avec d'autres collectivités ,dont le département des Ardennes , l'état etc...) voulut la création d'une maison d'accueil sur le site de l'ouvrage de La ferté . Un musée y a été prévu dés le début et installé pour une ouverture qui eut lieu en mai 2015 .Pour le contenu du musée l'association du COMITE DU SOUVENIR DES DEFENSEURS DE VILLY LA FERTE fut consulté ( c'est là que mon père et moi intervenons en temps que membres du comité ) . On décida de réaliser une borne interactive ( contenant des documents en rapport avec les membres de l'équipage ) consultable depuis des tablettes tactiles situées dans le musée .

Aujourd'hui la borne contient près de 1200 documents ( acte de naissance , acte de décès , portrait , photos etc... )

Nous avons réussit en plus de deux ans de recherches à accumuler 102 portraits sur les 105 membres de l'équipage . De plus un livre est en préparation dont je serais co-auteur et qui devrait sortir pour la fin 2018 ( encore beaucoup de travail )

Cordialement à tous .

David Harmand


Réponse de tizzer ( 7) - Posté le 13/12/2017

Boujour MDL/CHEF HARMAND

Merci pour votre contribution et j'imagine le gros travail effectué.
Cette borne est consultable uniquement en allant sur le site je suppose.
Savez vous si l'on peu y voir une photo de groupe des soldats de ce fort?
Le corps de mon grand père n'ayant jamais été identifié son corps a été déposé avec d'autres soldats au même endroit.
Savez vous si avec de l'Adn il serait de retrouver mon Grand père?
Nous savons qu'il ne portait pas son médaillon pour l'identifier.
Je suis prêt à financer cette recherche.

Sincères Salutation


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 381 133) - Posté le 13/12/2017
Edité par MDL/CHEF HARMAND le 13/12/2017.

Bonsoir Tizzer .

De mémoire votre grand mère était présent à l'inhumation de juillet 1973 , on lui à présenté des ossements , devant son hésitation de confirmer ou pas les restes comme étant ceux de son mari ( elle n'a pas voulut "s'attribuer" le corps d'un inconnu ) elle ne les a au final pas identifier .Les restes ont été transférés avec les autres dans plusieurs boîtes à ossements (3 ou 4 petits coffres en bois blanc ) seul Bourguignon eut droit à une caisse individuelle .A l'heure actuelle il repose dans la tombe collective numéro 45 de la nécropole de Villy .Si il s'agissait bien de votre grand père il figure parmi les 3 inconnus de la tombe .

Pour rebondir là dessus . Je viens de consulter les actes de décès des sapeurs du génie ( et des 3 sous-officiers ) et j'ai remarqué la chose suivante

sur les actes des sapeurs il est mentionné qu'ils sont du dépôt de guerre du génie n°3 ou N°8 et dés que l'on est sur un sous-officier il est mentionné qu'ils sont du 155 ème RIF

DGG= dépôt de guerre du génie

sapeurs

DGG N°3

Bertin
Barbe
Deldique
Lefèvre M
Motte
Pérot
Prévot
Robin
Roger
Vanpeperstraete

DGG N°8 de Versaille

Pellée
Villeval ( lui c'est bizarre car il est mentionné qu'il en subsistance du 155 RIF ( à la charge de ...)

absence du document

Geoffroy ( normalement DGG N°8) jugement du tribunal de Charleville en 1945
Champenois ( absence de tombe ?? normalement DGG N°8

et pour les 3 sous-officiers sapeurs à savoir

Surmonne ( Electro-mécanique )
Sailly ( communication )
Fafournoux sergent (sur son portrait il porte une tenue du 4 ème Génie ) et sa fille à un écusson du 3 ème génie en sa possession .

sur l'acte de décès il est clairement mentionné qu'ils sont du 155 RIF

La première photo est celle de la tombe collective N°45 à Villy et l'autre c'est l'Adjudant Surmonne en 1940 ( il porte des écussons de l'infanterie ??? je crois voir la flamme ,confirmez vous ??)

Pour finir Tizzer , comment pourrais je vous contacter de vive voix ,s'il vous plais .

Cordialement

David Harmand



Réponse de tizzer ( 7) - Posté le 23/12/2017

Bonjour MDL/CHEF HARMAND

Je vous confirme, l’exactitude de vos propos.

Mon grand père ne souhaitait pas mettre son bracelet d'identification.

Par contre, étiez vous au courant que l'armée française avait envoyé deux chars pour aller soutenir les soldats du fort et que ceux ci étaient tombés bizarrement en panne quelques kilomètres avant d'arriver.

Etes vous au courant des conditions du décès du commandant du fort qui portent à interrogations contrairement à ce que dit l'histoire?

http://abl-mlm.blogspot.fr/2014/09/fort-de-villy-la-ferte.html?spref=tw&m=1


Cordialement


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 381 133) - Posté le 25/12/2017

Bonjour Tizzer.

Il y a effectivement eut une contre attaque en fin d'après midi mais qui à regrouper les I et III/119 RI et 10 chars chars B1 bis du 41 ème BCC .En fait 16 chars sont partis de la base de départ du bataillon ( en dessous de Stenay ) et seul 10 ont pu partir ( la faute à des défaillances techniques et autres ennuis moteurs dû une mauvaise maintenance dû aux combats )

pendant la contre attaque les B1 bis subiront 3 nouvelles pertes causées par

Charente : Rupture des freins , capture du personnels survivant ( 2 tués de mémoire )
Tarn : Noyade du personnel dans leur char ( celui-ci c'est retourné dans un bras de la rivière Chiers )
Muscadet : deux versions
1)détruit par un antichar français de 47 mm .
2détruit par un 105 mm allemand qui tombe sur le compartiment moteur et met le char en feu
plusieurs tués dans l'équipage

Les pertes de l'infanterie sont également très importante et obligeront le commandant du régiment à replier ses hommes avec de lourdes pertes .

Quand à la rumeur du suicide de Bourguignon , il est parfaitement et absolument fausse et infondée . ( détails glauques communiqués par son fils lors de la découvertes des corps en juillet 1973 que je ne veux évoquer ici .)

cordialement

David H.


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.