Haut de la page
Bas de de la page
Ce fil de discussion a été initié depuis la page suivante du Wiki : Groupe électrogène à moteur SULZER 4 KD 22(4KD22) dans la catégorie Matériel - Electromécanique



Puissance effective des groupes électrogènes SULZER 4KD22




Fil ouvert par Pascal ( 19825 619) - Posté le 18/04/2017



Bonjour

Diverses sources indiquent pour les groupes électrogènes SULZER à quatre cylindres type 4KD 22 une puissance moteur de 165 CV pour une puissance électrique fournie de 165 CV.
Or la puissance mécanique à fournir à l'alternateur pour qu'il puisse débiter une puissance électrique de 165 KVA est de 225 CV au minimum, compte non tenu du rendement de l'alternateur.

L'un de vous disposerait'il d'éléments pour éclaircir ce point ?

Merci, pascal


Réponse de jolasjm ( 17881 791) - Posté le 20/04/2017
Edité par jolasjm le 20/04/2017.

Bonjour Pascal

Le plus simple serait de se retourner vers les plaques caractéristiques des moteurs et alternateurs correspondants.

Hors cette information directe, la "Muraille de France" donne une puissance mécanique du moteur 4KD22 de 175 CV à 600 tr/min (même chiffre dans le T2 de Hommes et Ouvrages).

Le cours d'électromécanique de fortification du Cpt Ballet (1951- Ecole Supérieure Technique du Génie) prend exemple de l'usine du Schiesseck et confirme pour ce type de moteur un alternateur triphasé AT70 de 165 kVA - 440 V - 216 A, le tout sous cos phi de 0,7.

Mes notions d'électrotechnique sont trop anciennes pour pouvoir recouper ces chiffres :-( ... Seul souvenir ancien:
P(kW) = P(active en kVA) * racine (3) * cos phi en triphasé et 1 CV = 0,736 kW !

Amicalement
Jean-Michel


Réponse de Pascal ( 19825 619) - Posté le 21/04/2017
Edité par Pascal le 21/04/2017.

Bonjour Jean-Michel

Tes notions d'électro-technique sont juste adaptées à la situation.

Actuellement, la puissance nominale de l'alternateur pouvait effectivement être de 165 KVA, mais du fait de la puissance du moteur l'entrainant, n'aurait pas pu délivrer une puissance électrique supérieure a 125 KVA (sur la base de 175 CV thermiques utiles).
Rien n'empêche ce type d'accouplement hormis le prix plus élevé de l'alternateur par rapport à un équipement de moindre puissance, mais ce choix peut s'expliquer par une question de disponibilité.

Je passerai prochainement à Schoenenbourg et irai vérifier ce point de détail.

Bon WE

Amicalement, Pascal


Réponse de Pascal ( 19825 619) - Posté le 22/04/2017

Bonsoir

Le voile est levé. Les alternateurs ayant été associés aux moteur Sulzer 4 KD 22 pour l'équipement des usines du SFH étaient de fabrication Atelier d'Orléans (AO) et d'une puissance de 165 KVA, relevé fait à Schoennenbourg.

L'explication est très probablement la disponibilité de ces matériels alors que la fabrication d'alternateurs de plus faible puissance aurait exigé des délais supplémentaires.

Cordialement, Pascal


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.