Haut de la page
Bas de de la page


242° Régiment d'Infanterie

(242° RI)



Rédaction en cours : Jean-Michel au 23/05/2017

Généralités


Bien que n'étant pas à proprement parler un Régiment d'Infanterie de Forteresse, le 242° RI a joué un rôle important dans les événements de Septembre 1939-Juin 1940 sur la ligne Maginot. Il est en effet intégré comme élément organique à part entière dans l'organisation du SF de COLMAR ainsi que de la 104° DIF.

Le 242° RI est formé de réservistes de la région de Langres.



Organisation


Le 242° RI est un régiment d'infanterie type Nord-Est à trois bataillons.


- Commandement : Colonel Victor BOUCHON, avec PC à BALDENHEIM .

- Chef d'Etat-Major : Cdt MAURY.
- Officier adjoint : Cne FOUGEALLAZ

- CHR (Compagnie Hors Rang) : Lt LACOMBE


1° Bataillon du 242° RI - Quartier SUNDHOUSE


Commandement : CB Eugène-Maximilien DALLENNES
- Officier adjoint : Lt THOREL
- Adj-Major : Lt MASSOTTE

- 1° Cie EFV: Cne MILLET
- 2° Cie : Lt MATHIEU
- 3° Cie : Lt THIVRIER
- Cie d'appoint : Lt THEBAULT


2° Bataillon du 242° RI - Quartier ARTOLSHEIM


Commandement : CB Yves BRABAN
Adjoint : Lt LURAT
Adj-Major : Cne VINCENT

- 5° Cie : Lt JEANSON
- 6° Cie : Cne Pierre VENTTECLAYE (sous-quartier sud du Quartier au 15 Juin 1940)
- 7° Cie : Lt GROLEAU (sous-quartier nord du quartier au 15 Juin 1940)
- Cie d'appui : Cne JOLLY


3° Bataillon du 242° RI - Réserve de Régiment


Commandement : CB Antonin BOYER
Adj-Major : Cne HERTERT
Officier Adjoint : Lt FREDET

- 9° Cie : Cne FOLZ
- 10° Cie : Lt CHANTECLAIR
- 11° Cie : Cne PION
- Cie d'appui : Cne DUCHEMIN



Histoire


A peine formé, le 242° RI arrive dans la plaine d'Alsace le 13 Septembre 1939, et est affecté au SF de COLMAR avec un but précis, créer une bretelle Est-Ouest à la limite Nord du SF, entre Dambach la Ville et Sundhouse, de sorte à assurer le flanc gauche de la 8° Armée, en liaison avec la 5° Armée.

Dés le 31 Octobre 1939, sur ordre du Gal LAURE qui souhaite une défense concentrée sur la ligne des villages, le 242° RI s'intègre dans les intervalles de la Forteresse dans le sous-secteur d'ELSENHEIM au Nord. Deux ou trois de ses bataillons sont placés en ligne selon la période.

Le 25/11/1939, le 242° RI prend directement en charge un sous-secteur (BALDENHEIM) spécialement créé pour lui. Il devient fonctionnellement et de-facto une unité de forteresse. Le 26 Avril 1940, la 54° DI s'intègre à son tour dans le dispositif dans la partie Nord de l'ex-SF de COLMAR, et prend donc le contrôle tactique du 242° RI.

- 7 Mai 1940 : le 242° RI est déplacé au complet du Nord au Sud du SF, pour s'installer dans le sous-secteur de HIRTZFELDEN. Il a à peine le temps de s'installer, que le contrordre est donné entrainant son retour dans le sous-secteur de BALDENHEIM le 25 Mai, sauf le III/242° RI qui reste en réserve de la 104° DIF. C'est donc là qu'il subira l'attaque de front de la 7° Armee allemande (Opération Kleiner Bär) le 15 Juin.

- 9 Juin 1940 : devant les signes d'une possible attaque allemande sur le Rhin avec axe vers Sélestat, le III/242° RI - en réserve de division - est rapproché du fleuve. Son PC s'établit à Hessenheim, entre les 242° RI et le 42° RIF. Dans la soirée, le régiment apprend qu'il passe sous les ordres de la 54° DI, sont certains bataillons sont envoyés se rapprocher du Rhin eux aussi (cas du III/330° RI - CB LESUEUR - dans la zone du 242° RI).

- 14 Juin 1940 : conformément à la stratégie de repli, le III/242° RI quitte le SF de COLMAR pour se positionner en bouchon aux entrées des vallées vosgiennes. La 9° Cie est à Kaysersberg, la 10° Cie à Ribeauvillé et la 11° à Liepvre. La 104° DIF perd ainsi sa seule réserve à la veille de l'attaque allemande.

- 15 Juin 1940 : L'offensive allemande sur le Rhin "Kleiner Bär" débute à 9h. Le III/242° RI est finalement rendu à la 104° DIF en fin de journée pour aider à contenir la poussée allemande. Le bataillon repart donc dans l'autre sens, et arrive exténué sur la ligne des villages entre le 15 au soir et le 16 Juin au matin.

- 16 Juin 1940 : Le régiment est menacé d'un contournement par le sud, suite à la percée allemande de la 218° ID (IR397 et 386) à Mackenheim et vers l'écluse 67 et 68 sur le front du 42° RIF. A midi, le PC prépare son repli de Baldenheim vers Ratsamhausen, derrière l'Ill et le III/242° commence à installer une position de soutien sur cette rivière. Les derniers blockhaus G encore occupés sur le Rhin (G1 à G4) sont évacués. Les équipages parviennent à échapper aux patrouilles ennemies et rejoindre le I/242° RI. Le II/242° RI établit une bretelle entre l'écluse 69 et Baldenheim pour garder le flanc vers le Sud.

Vers 19h, le PC du II/242° RI à Schwobsheim, menacé par le Sud, se replie sur Sundhouse, PC du I/242° RI. Contournée par l'arrière, la 6° Cie (Cne VENTTECLAYE) est capturée lors de son repli d'Artolsheim, qui tombe vers 20h. Richtolsheim est pratiquement encerclé aussi, mettant la 7° Cie à risque. Dans la soirée, le PC et l'EM du 242° RI quitte Baldenheim. Dans la nuit, le II/242° RI protège le repli du I/242° RI par ses combats à Baldenheim et Schwobsheim.

- 17 Juin 1940 : Schoenau, dernier village encerclé à tenir sur le Rhin, est pris. Le régiment établit son PC à Liepvre et récupére le I/242° pratiquement complet. Le 2eme bataillon est par contre très amoindri avec ses 400 hommes restants. Le III/242°, limité à une compagnie, rejoint le régiment dans la journée.



Source : "Offensive sur le Rhin" R. Bruge.

Rédaction : Jean-Michel au 23/05/2017 - © wikimaginot.eu




Secteur(s) concérné(s) :SFCO




Autres pages en rapport sur le site



Secteur Fortifé de Colmar(SFCO) dans la catégorie Organisation - Secteurs






Vous aussi participez à l'enrichissement de cette page.

Ouvrir une discussion, apporterz des compléments ou corrections et poser une question ???.
C'est facile, il suffit pour cela de vous inscrire, c'est gratuit et sans engagement.