Haut de la page
Bas de de la page


Secteur Défensif de la Corse

(SDC)



Organisation du temps de Paix

Les principales unités présentes en Corse avant la mobilisation de septembre 1939 sont :
- Le 173° Régiment d'Infanterie (puis RIA, Régiment d'Infanterie Alpine) arrivé en 1926
- Le IV/28° RTT à Bonifacio en octobre 1927.
- Le IV/7° Regiment de Tirailleurs Marocains à partir du printemps 1939.
- Les VI/3° RIA et VI/141° RIA au printemps 1939.
- Un groupe du 94° RAM à Bastia à partir de 1924, renforcé par des éléments du 2° RAC en 1937 pour créer le GAACC (Groupement Autonome d'Artillerie Coloniale de Corse).
- 111° Batterie du 355° RA en mars 1939.



Organisation du temps de guerre

A la différence des autres parties de la ligne Maginot, la Corse n'est pas divisée en secteurs et sous-secteurs fortifiés. Elle est scindé en deux zones, la zone Nord comprenant les secteurs de Calvi, Bastia, Saint Florent ainsi que Golo-Cervione et la zone Sud comprenant les secteurs de Bonifacio Porto Vecchio et Sartène.

Le systéme fortifié qui dépend initialement de la 15° Région Militaire qui a son QG installé à Marseille reléve aprés la mobilisation du Commandant Suprême de la Défense de la Corse qui est le général Mollard en 1940.
Il est scindé en deux groupements, le groupement Nord Corse à Bastia aux ordres du Col d'Ornano (Organe de Commandement J) et le groupement Sud Corse à Bonifacio aux ordres du Col Denis (Organe de Commandement K).
La défense du littoral est quant à elle confiée au lieutenant-colonel Hugues à Bastia pour la partie Nord et au Col Mandielli à Bonifacio pour la partie Sud

Les unités présentes en Corse après la mobilisation de 1939 sont principalement :


Infanterie

Le 373° Régiment d'Infanterie Alpine (Ex 373° DBIA) composé de réservistes corses avec un noyau actif issu du 173° RIA
- Composé de sept bataillons stationnés à Bastia, Cervione, Ajaccio, Aléria et Calvi ;

La 363° Demi-Brigade d'Infanterie (formé à Orange), à quatre puis trois bataillons stationnés à Sartène et Bonifacio ;
- Etat-Major et Cie Régimentaire d'Engins à Sartène

Le 150° Régiment Régional en réalité réduit à un seul bataillon à Levie, Sartène et Bonifacio, (Ajaccio, Bastia et Corte??)

La 18° Compagnie du 28° Régiment de Tirailleurs Tunisiens qui fournit les équipages des casemates de Bonifacio et de Porto-Vecchio ;
- Compagnie EOB (Bonifacio)
- Compagnie EOPV (Porto Vecchio).

La 17° Compagnie de Travailleurs Espagnols



Artillerie


Le 92°RAM (Régiment d'Artillerie de Montagne):
- Batterie Hors Rang & EM à Corte
- 1° et 2° Batteries à Barchetta
- 4°, 5°, 6° et 7° Batteries à Ponte Nuovo et Aléria(1 Bie)
- 3° et 8° Batteries à Bonifacio
- 101° Batterie de dépot

2° RAC :
- 11° Groupe à Corte et Ajaccio
- 51° Batterie à Ajaccio
- 52° Batterie de position à Sartène et Bonifacio

55° Groupe du 405° de DCA
- 171° Batterie à Corte
- 172° et 173° Batteries à Ajaccio
- 174° Batterie à Bastia
- 175° Batterie à Bonifacio

90° Parc d'Artillerie



Génie

Les unités relevant de l'arme du Génie sont mises sur pied par le Depôt de Guerre du Génie n° 28.
Sapeurs-Mineurs
- 220/1 Compagnie de Sapeurs Mineurs motorisés.

Transmissions (unités mises sur pied par le Depôt de Guerre du Génie n° 28)
- 220/81 Compagnie Télégraphique àSaint Pierre de Venaco.
- 220° Compagnie Télégraphique de Renforcement à Saint Pierre de Venaco.
- 220 Détachement Radio qui devindra la 220/82 Compagnie Radio à Ajaccio.
- 220/83 Détachement Colombophile à Ajaccio.
- 150° Section Technique de Télégraphie Militaire à Cauro qui deviendra la 935/52 compagnie plus tard.



Logistique et unités diverses


Train (unités mises sur pied par le Depôt de Guerre du Train n° 15)
- 90/15 Compagnie Hippomobile de Quartier Général à Ajaccio
- 190/15 Compagnie Automobile de Quartier Général à Ajaccio
- 385/15 Compagnie de Transport à Ajaccio et Ponte Leccia
- 150/15 Compagnie Muletière à Cauro

Intendance
- 90/15 Groupe d'Exploitation à Corte et Porto Vecchio

Service de Santé
- 90° Groupe Sanitaire.
- 90° Section d'Hygiène de Lavage et de Désinfection

Marine
- 1 Batterie de 75 Ajaccio
- 1 Batterie de 75 Bonifacio

- 1° et 2°Compagnies Auxiliaires de la Marine à Ajaccio
- 3° et 4° Compagnies Auxiliaires de la Marine à Bonifacio
- 5° Compagnie Auxiliaire de la Marine à Bastia

Divers
- Peloton de Remonte Mobile de Corse
- Section Vétérinaire Mobile d'Evacuation à Corte
- Compagnie Autonome de Gendarmerie Nationale de la Corse
- 8e Compagnie de la 15e Légion de la Garde Républicaine Mobile
- 26e Bataillon de Douaniers



Les mouvements


Septembre 39
le IV/7° RTM est relevé par la 363° DBIA d'Orange dans le secteur sud Corse.
Le 373° RIA (ou DBiA) occupe le secteur nord Corse.
Le 173° RIA devient 173°e DBA.

Octobre 39
Le GAACC (Groupement Autonome d'Artillerie Coloniale de Corse) est renforcé par le XIII/363° RAP qui est lui-même issu du noyau actif de la 111/355° RA et l'ensemble rejoint le 92°RA.
Les 21° Bataillon d'Instruction du 3° RIA et 21° Bataillon d'Instruction du 141° RIA arrivent en Corse

Décembre 39
La 173° DBA, les 21/3° RIA, 21/141° RIA et le IV/7° RTM quittent la Corse. Ils sont partiellement remplacés par des éléments des IV et V bataillons du 173° RIA

Le 43e Escadrons de mitrailleuses et d'engins du 10e Dragons est formé à Maestrello.

Mai 1940
Les 4° et 5° Bataillons du RICM (dits de Défense du Littoral) mobilisés le 4 septembre 1939 sur le continent viennent renforcer la garnison de la Corse




Sources : wikipedi, ATF40, Tome 5 de Hommes et Ouvrages de la Ligne Maginot...







Vous aussi participez à l'enrichissement de cette page.

Ouvrir une discussion, apporterz des compléments ou corrections et poser une question ???.
C'est facile, il suffit pour cela de vous inscrire, c'est gratuit et sans engagement.