Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




SAINT ROCH (SHR)

( Ouvrage d'artillerie )


L'ouvrage est ouvert au public









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Sospel

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1934

Commune
SOSPEL (06380)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
43.873706 - 7.441778

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Spécificités


Le canon de 75 mle 29 de l'ouvrage a pour mission unique celle de couvrir le débouché du tunnel ferroviaire de Grazian situé à 6 km et ses angles de tir ont volontairement été limités.
Cela explique la structure particulière de son créneau réduit à un caisson de petite dimensions qui est une particularité unique sur la ligne Maginot.

ce canon serait un prototype unique fourni par l'une des sociétés concourront pour la fourniture des pièces de 75 mle 29 et à qui le marché n'a pas été attribué.


CONSTRUCTION, Cartouche ou information constructeur


L'entreprise Roussel de Nancy a participé à la construction de l'ouvrage


CONSTRUCTION, Cout


Le coût de construction de l'ouvrage s'est elevé à 12 669 000 Frs de l'époque


CONSTRUCTION, Description


L'ouvrage de Saint Roch est un ouvrage d'artillerie CORF à 4 blocs

Bloc 1, entrée mixte :
- 2 créneaux pour Fusil Mitrailleur 24/29
- 1 cloche GFM type A (FM 24/29, Mortier de 50 mle 34)
- 1 goulotte lance-grenades.

Ce bloc dispose de deux entrées, une pour les hommes à droite, et une pour le matériel et les munitions à gauche, équipée d'un pont levis. Notons que l'intérieur de chaque entrée est aussi défendu par un créneaux FM

Le bloc est construit en protection 3, conformément aux standards CORF.

Bloc 2
- 1 cloche GFM type A (FM 24/29, Mortier de 50 mle 34)

Ce bloc est rejoint par un puits avec échelle scellée de 10 mètres de haut.

Bloc 3 : Observatoire
- 1 cloche Lance Grenade (non équipée)
- 1 cloche observatoire d'artillerie VDP

La cloche LG non équipée créait un vide certain dans la protection des dessus de l'ouvrage. Ceci a conduit à la construction du blockhaus O20-Campaost pour remédier ce vide.
Ce B3 est situé à 31 mètres au dessus de la galerie et est rejoint par un escalier de 168 marches.

Bloc 4 :
- 1 créneau pour obusier de 75 mm Mle 29 frontal
- 4 créneaux pour mortier de 81mm, 2 frontaux et 2 en flanquement vers AGAISEN.
- 2 créneaux pour jumelages de mitrailleuses Reibel MAC 31, un flanquant vers AGAISEN, et l'autre vers le col Saint-Jean.
- 3 cloches pour jumelages de mitrailleuses Reibel MAC 31, dont 2 frontales et une en flanquement vers AGAISEN.
- 2 créneaux FM de défense des façades.

Le bloc est équipé d'une issue de secours dans le fossé diamant du canon obusier. Cela la disposait face à l'ennemi, mais dans le cas de SAINT-ROCH les options alternatives étaient limitées.

Bloc 5 (non construit)
- 1 cloche GFM


CONSTRUCTION, Environnement


Une position d'infanterie a été construite sur les dessus de l'ouvrage afin de contrôler l'arrivée de Menton par le tunnel du tram qui reliait Menton à Sospel. Cette construction serait allemande.
Voir photos ci dessous


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Les missions de l'ouvrage étaient multiples:
- barrage de la voie ferrée Sospel-Breil avec un 75mm Mle 29 et deux 81mm Mle 32 d'action frontale. Le 75/29 prend en particulier en enfilade la sortie du tunnel de Grazian.
- flanquement de l'Agaisen avec deux mortiers de 81mm Mle 1932,
- protection de Sospel, des routes d'accès et de son voisinage avec cinq JM (3 sous cloche et 2 sous béton).


DENOMINATION, Dénomination officielle


Apellation officielle de l'ouvrage : EO5 ou SHR


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Indicatif pour l'artillerie :
- Observatoire d'artillerie O45 (bloc 3)
- Observatoire rattaché, O46 (Observatoire de Campaost)


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de l'ouvrage était composé de 5 officiers et 210 hommes provenant essentiellement du 158° RAP et du 95° BAF.

Cdt d'ouvrage : Cne d'Esparron, puis Lindemann à compter du 01 oct 1939
Cdt Artillerie : Lt Ciais (12° Bie du 158° RAP)
Cdt infanterie : Lt Pellegrin
Médecin : Ricoux Roger
PC mortiers 81 : LtPietri Guases jusqu'au 23 nov 1939, LtDupin jusqu'au 22 décembre 1939 puis Lt Pommel
Cdt des blocs : L t Palanca et Slt Serazy


EQUIPEMENT, Electrique


L'usine électrique était équipée de trois groupes électrogènes SMIM 2 cylindres (type 2SR19?) de 50 CV à 600 tr/mn entraînant un alternateur de 36 kVA. Ces groupes sont à démarrage pneumatique.

Un petit groupe électrogène CLM 1 PJ 65 avec un compresseur attelé produisait l'éclairage de secours et l'air comprimé de démarrage des groupes.

Chaque moteur consomme 15 l/h, et un seul d'entre eux était nécessaire à l'alimentation de l'ouvrage. L'usine disposait des réserves suivantes:
- 3 cuves d'eau de refroidissement totalisant 39.000 l
- 4 citernes de gasoil totalisant 24.000 l
- 2 citernes d'huile de lubrification.


EQUIPEMENT, Hydraulique


L'approvisionnement en eau de l'équipage se fait au travers de 3 citernes de 19.000 l chacune, soit 57.000 litres, alimentées à partir de différentes sources se déversant dans un bassin de 20 m3 en contrebas de l'ouvrage. L'eau est ensuite remontée par pompe, puis décantée et stérilisée avant stockage.


EQUIPEMENT, Transmissions


Le central principal de l'ouvrage était un central à 64 directions composé de deux panneaux d'abonnés à 32 circuits et d'une table opérateur à 14 circuits.

A noter que l'ouvrage dispose du plus long tuyau acoustique de la Ligne Maginot (180 m) entre le B3 et le B4.

En outre, le B4 possédait un créneau optique orienté vers l'AGAISEN, et permettant la communication en Morse avec lui.


EQUIPEMENT, Ventilation


La salle de neutralisation principale de l'ouvrage contenait une batterie de 8 filtres. L'air extérieur était aspiré par une prise d'air blindée installée au B2.

Pour des raisons de rationalisation, les blocs frontal (B4) et observatoire (B3) partagent une même salle de neutralisation, au pied du B3. Celle-ci contient 8 filtres comme la salle de neutralisation principale, qui aspirent par une pris située en arrière du B3.


GENERALITES, Spécificités


Le bloc 4 de l'ouvrage est le plus gros bloc à action frontale de la Ligne Maginot. Il a la particularité d'être relié à l'ouvrage par un plan incliné descendant suivi d'un puits montant de 18 mètres, avec ascenseur.


HISTORIQUE, Chronologie


Compte tenu de sa localisation en fond de vallée et de sa mission très spécialisée, cet ouvrage n'aura aucune action autre que dissuasive durant la campagne de Juin 1940.

Dans le cadre de la remise en état de la ligne Maginot dans les années 50, le bloc 4 a été rééquipé du canon de 75mm/29 prototype n°2 pour remplacer celui enlevé durant l'occupation.


le 1 septembre 1939, l'équipage prend possession de l'ouvrage.
Source : "La Ligne Maginot-Guide des forts à visiter" page 112


HISTORIQUE, Construction


Un avant-projet est émis le 25 Février 1930, avec un bloc massif contenant 2 canons de 75mm, un mortier de 75mm, 4 mortiers de 81mm, et 4 JM sous casemate.

En Mai 1930, cet armement est dispersé dans 3 blocs séparés, avec un bloc de flanquement vers l'AGAISEN et 2 blocs frontaux permettant l'interdiction de l'ensemble des routes et voies ferrées.

Le 22 Octobre 1930, la CORF finit par préconiser le retour à un seul bloc détaché de la montagne et de dimensions et armement moindres, et.

La construction se déroule de 1932 à 1935.


Description touristique


Le musée du fort St Roch vous fera découvrir une des générations les plus modernes de fortification, 5000 m3 de béton et 385 tonnes d’acier ont été nécessaires pour édifier cette forteresse.
Pour compléter votre visite, 250 m² d’exposition ont été aménagés à l’intérieur du fort.


Horaires d'ouverture au public


Ouvert uniquement le week-end de 14h à 18h en juin et septembre.
Tous les jours sauf le lundi en juillet et août de 14h à 17h.

Tarifs :
- 3€ enfant,
- 5€ adulte,
- 4€ groupe de +de 15 personnes.


Coordonnées et adresse


Renseignements : 04 93 04 00 70 - Musée : 04 93 04 14 41
Office de Tourisme : 04 93 04 15 80



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 17/07/2017