Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




La SALMAGNE

( Ouvrage d'infanterie )


L'ouvrage est ouvert au public









Secteur Fortifié
SFMA - SF Maubeuge

Sous Secteur
Hainaut

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1935

Commune
VIEUX RENG (59600)

Lieu-dit / Parcelle
Fort de la Salmagne

Coordonnées
50.323385 - 4.018716

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Artillerie


La tourelle était destiné en 1914 à l'ouvrage du Fagné en 1914 sous le n° 62, d'un marché Chatillon-Commentry. Non montée, elle le sera sur la Salmagne sous le numéro 562.

Source Florian Garnier


ARMEMENT, Infanterie


Bloc 1:
- 1 tourelle à 2 armes mixtes n° 562
- 1 cloche GFM type B
- 2 cloches pour armes mixtes
- 2 créneaux FM 24/29


Bloc 2 :
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel ou canon de 47mm AC
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel 1
- 2 cloches GFM type B, dont une équipée d'un périscope J2 (S-Lt LOUIS)
- 1 cloche lance grenade, non équipée en 1940.
- 4 créneaux FM 24/29

Pour plus d'infos sur la tourelle d'arme mixte, voir la partie 'Tout-savoir' du site.


ARMEMENT, Observation


L'une des cloches GFM du bloc 2 est équipée d'un periscope J2 pour l'observation d'artillerie.


CONSTRUCTION, Cout


Le cout de construction de l'ouvrage est de 6,2 Mio Fr


CONSTRUCTION, Description


Le PO de la Salmagne est construit sur l'emplacement de l'ouvrage intermédiaire Séré de Rivière de la Salmagne

Il s'agit d'un Petit Ouvrage (ouvrage d'infanterie à deux blocs reliés par une galerie souterraine. Le premier bloc est un bloc cuirassé avec une tourelle d'arme mixte et le secon bloc, une casemate d'infanterie simple.
L'entrée de l'ouvrage se fait par le bloc 2, le bloc 1 étant muni d'une sortie de secours.
Les locaux souterrains comprennent le PC, un casernement et une usine electrique


CONSTRUCTION, Fresques ou peintures, grafitis


L'ouvrage est orné de fresques peinte par le caporal-chef LADUREAU


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'effectif théorique de l'ouvrage de la Salmagne est de 97 hommes et 3 officiers originaires du 87° RIF (103° CEO)

Cdt de l'ouvrage : Cne BRICHARD
Cdt le Génie : Cne AMIOT
Cdt le Bloc 1 : Lt PASQUESONNE
Cdt le Bloc 2 : Lt BASTIEN

Médecin : Médecin-lieutenant DUBOIS

LETERTRE René (3e Génie)


Dans l'ouvrage, les hommes provenant de plusieurs régiments travaillaient ensemble, le 87e RIF pour l'infanterie mais aussi des spécialistes comme le 161e RAP pour l'observation d'artillerie, le 3e régiment du Génie pour les installations électromécaniques et le 8e régiment Génie pour les transmissions (Radio et téléphone).


EQUIPEMENT, Electrique


L'usine était équipée de 2 groupes électrogènes CLM type 308 de 75CV et d'un groupe auxiliaire à moteur CLM 1PJ65


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


L'ouvarge a été férraillé par les Allemands sous l'occupation. Tous ses cuirassements ont été récupérés.


HISTORIQUE, Chronologie


Pendant la bataille de France, les ouvrages et casemates au nord-est de Maubeuge sont attaqués par l'arrière : les forces allemandes ont percé plus au sud près de Solre-le-Château dès le 16 mai 1940 (par la 7. PzD) et la ville de Maubeuge est prise le 18 mai (par la 28. ID). Les 19 et 20 mai, l'ouvrage de la Salmagne est bombardé par des Stukas.

Le 22 mai, la reddition du blockhaus STG d'Élesmes permet aux Allemands de mettre des pièces de 150 mm face à la facade arrière ainsi que dans l'axe des créneaux du bloc 2, mais hors de portée des armes de l'ouvrage. Après plusieurs tirs, le créneau mixte est enfoncé à coup d'obus, le canon antichar est détruit et le caporal chef François DIERICKX est tué , le créneau FM de la caponnière à gauche de l'entrée est percée. Le bloc 2 est évacué vers 15 h. Peu après, c'est le bloc 1 qui est pris à partie, les tirs martelant sa facade nord-est et détruisant les bouches de ventilation.
Les dessus sont ensuite envahis par l'infanterie allemande qui neutralise la tourelle avec une charge explosive.
Les armes détruites et l'équipage en train de s'asphyxier, l'ouvrage se rend vers 20 h 30

L'ouvrage a été ferraillé par les Allemands durant l'occupation. Il retireront les équipements et les cuirassements.


HISTORIQUE, Construction


L'implantation d'ensemble de l'ouvrage est définie par la DTF de Valenciennes le 13 Juillet 1934 (dossier 59/S).

Le plan d'implantation particulier et dossier technique du B2 sont les premiers à être examiné. Ils sont diffusés le 16 Octobre 1934 (dossier 17/S de la DTF Valenciennes). A l'examen, il est demandé :
- de simplifier le cloisonnement intérieur et le nombre de portes blindées et/ou étanches, jugés inutilement complexe.
- de désaxer les deux créneaux JM de 5° en sens opposé pour augmenter le champ de tir à 55° total, conformément à une note ITTF du 13 Décembre 1934 sur la protection des obstacles antichar à proximité des mitrailleuses sous béton.
- en cohérence avec l'examen des locaux souterrains qui a lieu en même temps, de supprimer le central téléphonique secondaire installé dans le bloc, le central principal du casernement étant proche et suffisant. Le central associé à l'observatoire (cloche J2) est lui maintenu.
- l'installation de deux postes récepteurs dans le bloc (et d'un émetteur dans le futur B1) avec locaux correspondants suite à une recommandation de la CORF pour l'ouvrage, postérieure à l'émission du dossier. En réalité l'examen ultérieur du bloc 1 entrainera un changement de décision, l'émetteur étant ramené dans le Bloc 2 et les deux récepteurs transférés dans le B1, le tout pour des questions de facilité de positionnement d'antennes.
Le projet amendé est approuvé par DM 253 2/4-S du 14 Janvier 1935. A cette date, les projets de ventilation, d'éclairage, etc, sont encore suffisamment flous pour que la Direction du Matériel du Génie refuse de se prononcer sur la puissance électrique totale nécessaire. Elle préconise que ce point fasse l'objet d'une étude ultérieure quand le projet sera mieux précisé.

Les plans de détails des locaux souterrains sont définis dans le dossier 23/S du 19 Octobre 1934. Ces locaux sont approuvés par DM 7635 2/4-S du 23 Novembre 1934 moyennant la prise en compte d'un certain nombre de commentaires :
- amélioration de la défense intérieure en ajoutant dans la galerie vers le bloc 1 un dispositif de mine et une porte blindée pour parer à une entrée ennemie par l'issue de secours du bloc.
- la STG suggère de supprimer le central téléphonique secondaire du bloc 2 et propose un schéma téléphonique simplifié.
- L'égout de l'ouvrage passe sous le fossé de l'ancien ouvrage Séré de Rivières, créant ainsi une zone moins protégée. Le mode de protection renforcée (dalle d'éclatement au dessus de l'égout ou construction en béton dans cette zone) devra être précisé.
- Les réserves d'eau - sous-dimensionnées - doivent être corrigées ainsi que certains aspects de la ventilation des locaux.

Le plan d'implantation particulier et dossier technique du B1 sont émis le 7 Février 1935 (dossier 199/S de la DTF Valenciennes). A l'examen, il est demandé :
- d'ajouter, pour améliorer la couverture de BERSILLIES, un deuxième créneau à la cloche AM Ouest, à gauche du premier et de renforcer l'appui de cette cloche à l'étage inférieur.
- de déplacer le PC, jugé trop proche de la ventilation dont le bruit gênerait son opération. Sa position est intervertie avec celle du réservoir d'eau.
- de renforcer l'étanchéité de l'issue de secours
- de modifier la position de l'antenne radio et le cheminement de son cable jusqu'au local TSF, qui contiendra dans ce bloc que des postes récepteurs.
Le projet amendé est approuvé par DM 3117 2/4-S du 19 Avril 1935.

Le marché de la construction est daté du 5 novembre 1934 - en même temps que celui de BERSILLIES - pour un montant prévisionnel de 6.222.00 F. Les travaux réels ne débutent qu'au mois de Mars 1935, l'hiver ayant été simplement limité à de la préparation de chantier (1).

Source(s) : SHD 2V244
SHD 7N3795 (1)



C'est l'entreprise de construction Batignolles qui a obtenu le marché pour la construction de l'ouvrage de la Salmagne . Celle ci commencera dès 1935 pour s'achever en 1938 .


Horaires d'ouverture au public


Dates d’ouverture en 2017
- Dimanche 19 Mars
- Dimanche 9 et 30 Avril
- Dimanche 21 Mai, et cérémonie le 20 Mai
- Dimanche 11 juin
- Dimanche 9 juillet
- Dimanche 20 Aout
- Samedi 16 et dimanche 17 septembre (Journées du Patrimoine) - avec reconstitution de la prise de l'ouvrage
- Dimanche 1er Octobre

Horaires des visites
- 09H à 11H00 et 13H30 à 16H00

Tarifs
- Adulte 6 euros (Journées du Patrimoine : 3 euros)
- Enfants de 6 à 12 ans : 4 euros (Journées du Patrimoine : 2 euros)

Pour les groupes scolaires et visites sur rendez-vous
Possibilité de visite le mardi et le samedi après réservation (minimum 5 personnes - 10H et 14H)


Coordonnées et adresse


AMIFORT SF MAUBEUGE
647 rue de la résistance 59460 Jeunont

Téléphone: 06 74 74 84 37

site internet: www.fortdelasalmagne.free.fr/



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 19/10/2018



Fils de discussion



la salmagne
4 messages, le dernier est de jolasjm le 23/09/2018

Correction et nouvelles dates d'ouverture
3 messages, le dernier est de Pascal le 24/11/2016

Ouvrage de la Salmagne , corrections . (Dylan Sprimont)
2 messages, le dernier est de jolasjm le 23/11/2016