Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




MORFONTAINE - C14

( Casemate d'infanterie )


L'ouvrage est ouvert au public









Secteur Fortifié
SFCR - SF Crusnes

Sous Secteur
Morfontaine

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
MORFONTAINE (54920)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
49.459495 - 5.810310

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


L'armement d'infanterie de la casemate de Morfontaine est le suivant:
- 2 créneaux pour jumelages de mitrailleuses Reibel MAC 31 et canon AC 47mm mle 34
- 2 créneaux pour jumelages de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 4 créneaux pour fusil mitrailleur 24/29 sous béton
- 2 créneaux pour fusil mitrailleur 24/29 de porte
- 2 cloches GFM type A (FM 24/29 et mortier de 50)
- 4 goulottes lance-grenades


CONSTRUCTION, Description


Casemate CORF double


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Les missions de la casemate sont d'assurer la couverture d'infanterie de l’ouvrage de MAUVAIS BOIS sur sa gauche et de la casemate Ouest de VILLERS LA MONTAGNE sur sa droite.


DENOMINATION, Dénomination officielle


Apellation officielle C14


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de la casemate était issu du 139° RIF et placé sous le commandement du Slt Legay


EQUIPEMENT, Electrique


L'alimentation électrique de la casemate était assurée depuis le réseau civil par un transformateur sur poteau situé à proximité. En cas de disparition de ce réseau, un groupe électrogène à moteurs CLM 1 PJ 65 de 08 CV assurait la production électrique.


EQUIPEMENT, Ventilation


La ventilation est assurée en régime gazé par un ventilateur type A doté d'un moteur de 1,5 Cv et de deux filtres SP36, et en régime normal par un ventilateur type F avec un moteur 0,2 Cv


HISTORIQUE, Chronologie


Le jeudi 13 juin 1940, la casemate se retrouve seule, les troupes d’intervalle sont retirées pour participer à la bataille de France. Le bombardement allemand se fait sentir par intermittences. La nuit, petits coups de mains de l’ennemi repoussé facilement.

Le 17 juin 1940,.la casemate est encerclée et attaquée de nuit par derrière. Intervention de l’artillerie qui déloge les allemands. Cette situation se poursuit les jours suivants.

Le 24 juin 1940, des allemands sont venus avec un drapeau blanc à 100 m derrière la casemate sur la N 52 bis. Le S/Lt LEGAY fait tirer en l’air une rafale. La réaction de l’ennemi est de se sauver en levant les bras. Plus tard des brancardiers agitant un drapeau de la croix rouge sont autorisés à ramasser des blessés abattus par le feu de la cloche Est.

Le 25 juin 1940, sérieux coups de mains allemand repoussés. L’ouvrage reçoit l’ordre par téléphone de « cesser le feu » au moment où des tirs sont encore effectués pour se défendre.

La reddition de l’équipage a lieu quelques jours plus tard. Le S/Lieutenant de réserve LEGAY ANDRÉ et ses hommes se rendent sur ordre, les allemands rendent les honneurs à l'équipage. Le S/Lieutenant de réserve LEGAY ANDRÉ arrive à s'évader lors de son transfert, il entre en résistance. Par la suite sa trace se perd en 1942 à Lyon. Arrêté par la Gestapo, torturé et tué,on ne sait pas ou ce trouve le corps du S/Lieutenant car il n'a jamais avoué sa vraie identité.

Source : http://loup-mouton.blogspot.fr


Coordonnées et adresse


2009 - Reprise par un particulier, la casemate est visitable sur demande
Contact : JM GRATIANNE 06 80 07 38 31



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 26/04/2017