Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




SAINT-HUBERT (2e Bie/372e RALF)

( Position ALVF )









Secteur Fortifié
SFB - SF Boulay

Sous Secteur
Burtoncourt

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
SAINT HUBERT (57640)

Lieu-dit / Parcelle
Villers-Bettnach

Coordonnées
49.234330 - 6.361260

Validité information
Disparu

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Artillerie


La position est armée par une ou deux pièces de 340 Mle 1912 à berceaux.
Selon les sources, la seconde pièce de la batterie serait en position a Bettelainville.


ARMEMENT, Spécificités


La pièce ayant tiré sur Sarrelouis était nommée "Clairette"


CONSTRUCTION, Description


Position préparée, avec 2 épis droits. Les références citent une 2e position de tir à Bettelainville.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Bombardement de la zone de Sarrelouis.


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


Position occupée par la 2° batterie du 1er groupe du 372° RALVF


HISTORIQUE, Chronologie


- Le 20 Mai 1940, une pièce de la 2e batterie du 372e RALVF tire sur Sarrelouis.

Selon le rapport du Cne KASPER cdt le génie de l'ouvrage d'Anzeling, un tir sur Sarrelouis a été fait par la pièce nommée Clairette située à Saint-Hubert dans la nuit du 21 au 22 mai 1940.


HISTORIQUE, Construction


Cette position aurait du faire partie des deux à construire en 6° Région Militaire en 2e urgence lors de la mobilisation. Les positions prévues en 1e Urgence (HOMBOURG-BUDANGE et DISTROFF) dépassant largement le budget alloué, la Direction de l'Artillerie et la 6e Région changèrent leur fusil d'épaule pour mettre les positions de VOLMERANGE et St HUBERT en 1ere Urgence (décision prise en Juin 1934).

La position de SAINT-HUBERT est construite initialement en 1934-35 avec deux épis relativement rapprochés. Suite à une note définissant les bonnes pratiques écrite par le Gal CONDE (Inspecteur Général de l'Artillerie) et une inspection faite par le commandement de la 6° Région Militaire, il est décidé en Avril 1939 d'ajouter un 3e épi à l'Ouest, à bonne distance. Les travaux furent réalisés par la batterie d'instruction du 372° RALVF à l'automne 1939.

L'occupation de la position se faisant donc par une pièce sur l'un des deux épis originaux et la 2e pièce sur l'épi éloigné.

Peut-être que ce nouvel épi est la position de Bettelainville citée par les références.

Source(s) : SHD - 7N3775



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 09/10/2018