Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




SCIERIE de PIERREFRANCHE

( Blockhaus de type indeterminé )









Secteur Fortifié
SFJ - SF Jura

Sous Secteur
Jura

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
Non précisé

Année
1940

Commune
LA CLUSE ET MIJOUX(25300)

Lieu-dit / Parcelle
Frambourg

Coordonnées
46.861213 - 6.371027

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Inachevé

Etat actuel
Disparu





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

Blockhaus de type inconnu, en construction au moment du conflit et qui aurait été inachevé. Il était situé dans le talus de la scierie de Pierrefranche.
Source(s) :
Communication de Mr Alain Nicolas



HISTORIQUE, Construction

Relation de l'entretien eu avec Gabriel ROMAND qui se rappelle la construction d'une casemate sur le terrain de son père, scieur :

"En 1937, Yvonne (la soeur de Gabriel) obtient son permis de conduire, il faut donc un garage pour ranger la voiture : il sera construit en bout de la scierie en face de chez Dock. Survient la guerre. Les militaires français décident la construction à la hâte d’ouvrages de défense, des fois que les Allemands passent par la Suisse (comme en 1814)…

L’emplacement du garage est idéal : il prend en enfilade le défilé de l’autre côté de la scierie (invasion par la route des Fourgs ou de Vallorbe). Le Génie fait comprendre à la famille Romand qu’il faut déménager et construire un garage à un autre emplacement (ce sera fait en face, de l’autre côté de la route, dans le talus). Les travaux des militaires avancent. C’est un petit ouvrage pour un groupe (une dizaine d’hommes). Terrassement, ferraillage, coulage du ciment… Tout cela sous la direction de Mrs DELAVENNE (de La Rivière-Drugeon) et GALLET (d’Oye-et-Pallet). (Mobilisés ?).

Lors des travaux, il ne manquait pas de badauds pour regarder. Cela a failli coûter cher : en effet, les évènements se précipitant, des avions allemands ont survolé la région. Ils ont bombardé cet attroupement. Heureusement, pas de victimes humaines, seulement 3 vaches : 1 tuée et 2 blessées (dont une a la queue sectionnée…).

Les travaux n’ont jamais pu être finis, les Allemands étant très rapides dans leur progression. L’ouvrage était à moitié fini. Les Romand, constatant que personne ne s’intéressait à cette construction et désirant agrandir leur scierie, s’attaquent à la démolition du bunker. Comment faire ? Par un travail de sape. Gaby et un ouvrier d’origine italienne s’attèlent à la tâche. A la pelle, ils attaquent le talus, dégageant les fondations pour pouvoir le faire basculer en contrebas. Travail hasardeux à cette époque. Des perches de bois soutiennent l’ouvrage afin qu’il ne bascule pas sur les deux manœuvres. Le travail est presque fini lorsque la pluie se met de la partie et annihile les efforts des deux ouvriers : il faut recommencer…Enfin tout est prêt, il faut faire sauter les perches de soutènement, puis le blockhaus bascule et il est recouvert de terre. Plus de trace…"
Source(s) :
Alain NICOLAS




Page n° 23751 mise à jour le 06/12/2020 - © wikimaginot.eu 2021




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu