Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




STOCK (Digue)

( Inondation défensive )









Secteur Fortifié
SFSA - SF Sarre

Sous Secteur

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1935

Commune
LANGATTE (57400)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
48.752107 - 6.953852

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Complet





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

La digue du Stock permet de déverser les eaux de l'étang réservoir du Stock dans le ruisseau affluent de la Sarre.

Il contribue au remplissage et au maintien des inondation défensives de la vallée de la Sarre


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet

Contribution au remplissage des inondations de la Sarre.


HISTORIQUE, Construction

L'étang du Stock est un étang civil antérieur à la construction des inondations défensives de la Sarre et du Moderbach.

Sa digue a néanmoins été l'objet d'un important processus d'exhaussement de plusieurs mètres de 1931 à 1935 en vue d'augmenter la capacité de retenue de l'étang. Cette augmentation de capacité était voulue par l'armée pour se donner du volume d'alimentation des inondations, mais c'est la même volonté exprimée par le Ministère des Ponts et Chaussées (Service de la Navigation) en 1931 de passer la capacité du Stock de 7 à 19 millions de m3 d'eau pour des raisons purement civiles qui déclencha en réalité la reconstruction de cette digue.

Informée de la volonté des civils de travailler à terme sur la capacité de l'étang, le ministère de la Guerre exprime dès Juillet 1931 son intérêt à participer financièrement à l'opération pour en accélérer la réalisation. Les deux ministères tombent d'accord assez rapidement selon le mode opératoire suivant :
- la Guerre finance une grande partie de l'achat des terrains et des travaux sur les budgets de la fortification, et rétrocède ces terrains au domaine civil géré par le Service de la Navigation.
- en contrepartie, la conception du travail à faire, les adjudications et le suivi des travaux est assuré par le Travaux Publics, qui ont d'une part la compétence et qui d'autre part pourront servir d'écran de camouflage aux visées stratégiques et militaires de l'opération (pour mémoire, l'ensemble des travaux des inondations de la Sarre et du Moderbach furent étudiés et réalisés par les Travaux Publics pour des raisons identiques).
- le service de la Navigation réservait quoi qu'il arrive à l'Armée un volume à négocier de l'augmentation de 12 millions de m3 de capacité.

Le ministère de l'Agriculture, dernière partie concernée, donne son accord de principe pour l'affaire en Novembre 1931.

Cette étude spécifique n'étant pas prioritaire, et la question de l'achat des terrains nécessaires à cette extension étant une affaire au long cours, les choses avancent doucement jusqu'à l'automne 1934 où enfin le processus d'achat arrive à terme et le bornage (civil) du terrain est engagé. L'étude du chantier d'exhaussement de la digue est achevée début 1935, incluant les besoins liés de réhausse de chemins pour les maintenir utilisables et à la protection des digues du canal des Houillères qui traverse l'étang. L'adjudication du chantier est lancée en Mars 1935 et close le 9 Avril 1935, pour un montant de 1,34 millions de Fr.
Source(s) :
SHD - 9NN4430



Page n° 24483 mise à jour le 30/07/2021 - © wikimaginot.eu 2021




La visite de ces constructions peut se réveler dangereuse, Mise en garde

Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu