Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



ELEC - Réseau alimentation ouvrages de FLAUT et GORDOLON

( RESEAU - Electricité )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Tinée-vesubie ( 65 DI )

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
MOM

Année
1940

Commune
LANTOSQUE (06450)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
43.975831 - 7.311916

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Disparu





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

Cette ligne d'alimentation par le réseau civil des ouvrages de FLAUT et GORDOLON partait de la centrale hydro-électrique de St Jean la Rivière.

Tension nominale : 5 kV

Longueur :
Le tronçon commun aux deux ouvrages va de la centrale au pont de Bollène (9,5 km) en passant par Lantosque. Il se divise là en deux branches, l'une en quasi ligne droite vers FLAUT sur 1,6 km et l'autre vers GORDOLON sur 0,95 km.

Cablage :
Ligne commune : cable cuivre nu de 29 mm2 sur 1800m puis fil cuivre nu de 50/10.
Ligne Flaut : interrupteur aérien au départ puis 3 fils cuivre nu de 40/10 représentant 4,2 km de fil et enfin 120m de cable imprégné HT du dernier pylone au transfo extérieur de l'ouvrage.
Ligne Gordolon : interrupteur aérien au départ, puis 3 fils cuivre nu de 40/10 puis 120m de cable imprégné HT du dernier pylone vers le poste de transformation intérieur de l'ouvrage.

Supportage :
- la ligne commune est portée par 191 pylones, en grande majorité en bois
- La ligne Bollène Flaut est portée par 35 pylones bois/métalliques
- La ligne Bollène Gordolon est portée par 36 pylones bois/métalliques.
Soit un total de 262 pylones dont 52 métalliques.
Source(s) :
SHD - 4V1096 - Dossier ligne électrique militaire vallée de la Vésubie/Tinée.



HISTORIQUE, Construction

La ligne a été construite très tardivement par la MOM au début 1940.

Durant l'occupation elle est largement dégradée et endommagée. Remise en état tant bien que mal en 1948-49, sa fragilité et ses coûts d'entretien entrainent un abandon par l'armée et un transfert à EdF en 1958. Démontée, elle sera remplacée par une ligne plus moderne de 10 kV fin des années 50,permettant en outre l'installation de transfos plus puissants (63 kVA).
Source(s) :
SHD - 4V1096 et carnets d'ouvrage de Flaut et Gordolon (4V1830)



Page n° 25377 mise à jour le 05/01/2023 - © wikimaginot.eu 2023




La visite de ces constructions peut se réveler dangereuse, Mise en garde

Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu