Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Weslchhof, pertinence d'une note

Lié à la page suivante de la partie Constructions :
WELSCHHOF (Ouvrage d'infanterie)


Fil ouvert par alainH ( 199 ) - Posté le 21/08/2018

Bonjour à Tous,
La fin de la note relative à l'historique/construction traite de la construction de l'ouvrage limitée aux deux blocs extrêmes, selon une décision de 1933.
Manifestement, il s'agit d'un copié-collé provenant sans doute d'un ouvrage non construit (Seelberg ?).
Bien à vous
alainH


Réponse de jolasjm ( 3623 ) - Posté le 21/08/2018
Dernière modification par jolasjm le 21/08/2018.
Bonjour Alain

Non, ce n'est pas un copier-coller malheureux, ni une erreur.

Le plan de masse initial (648/S du 28/02/1934) de l'ouvrage est bien tel que décrit et le budget alloué à ce stade ne permettait que de construire les deux casemates droites et gauche. A noter que le bloc d'infanterie central, prévu en 2e cycle comme la tourelle de 81mm et l'entrée au Bombacherhof, ne comportait pas de tourelle (simple bloc cuirassé).

Tout ceci a été bien sur largement modifié par la suite, entrainant sans doute l'écriture d'autres plans de masse ou d'implantation ultérieurs, mais n'ayant pas encore trouvé les documents correspondants je n'ai pas écrit la suite d'étapes successives ayant mené de ce premier projet à ce qu'on connait de nos jours. Une des difficultés est que la section Nouveaux-fronts du plateau de Rohrbach n'a pas été discutée en réunion plénière CORF, ce qui rend la traçabilité des décisions plus compliquée.

Je tiens à votre disposition ce document de plan de masse, issu du carton 7N3823, si cela vous intéresse.

Bien cordialement
Jean-Michel

PS : j'ai rajouté un petit paragraphe à la fin de la note pour préciser que les choses ne se sont visiblement pas limitées à ce plan de masse étonnant.


Réponse de alainH ( 199 ) - Posté le 21/08/2018

Bonjour Jean-Michel,

Merci. Le dernier § que vous avez ajouté permet en effet de supprimer l'ambiguïté que j'avais relevée.

Les dernières mises au point des trois ouvrages du plateau de Rohrbach concernent le remplacement des cloches JM par des cloches AM. Pour le bloc central du Welschhof, les deux cloches JM ont été remplacées par une tourelle 2 AM.

Bien à vous
alainH


Réponse de jolasjm ( 3623 ) - Posté le 21/08/2018
Dernière modification par jolasjm le 21/08/2018.
Rebonjour,

Merci de ces précisions.

J'espère pouvoir avoir accès à des documents postérieurs qui vont me permettre d'être beaucoup plus précis sur la suite de ce projet, et notamment sur l'enchainement des décisions d'équipement de l'ouvrage.

Outre le point que vous soulignez sur les cloches JM/AM, ces premiers projets "nouveaux fronts" de début 1934 prévoyaient des cloches GFM A. Ce n'est qu'à partir de la définition des plans d'implantation détaillés des blocs individuels qu'ont été introduites les cloches GFM type B. Chose amusante concernant la cloche AM, c'est qu'initialement - en septembre-octobre 1934 - la CORF parle de cloche JM à deux créneaux. L'arme mixte - ou en tous cas son montage en cloche - n'est pas encore suffisamment avancé ?

La cloche AM et la GFM B, tout comme la tourelle pour deux armes mixtes, étaient encore en cours d'étude quand ces projets de plan de masse du plateau de Rohrbach ont été écrit. Ce n'est qu'à l'automne 1934 - étape des plans d'implantation généraux de ces ouvrages - que la général Belhague a commencé à demander aux DTF concernées de prévoir l'évolution sur les cuirassements GFM et JM et d'installer des tourelles de 75/05 modifiées pour mitrailleuses (initialement) puis armes mixtes. Ces tourelles 2xAM apparaissent dans les plans tout début 1935, avec des ajustements et améliorations ultérieures (ETH semble avoir servi de prototype pour l'établissement du mode d'implantation de ces tourelles en février 1935). Le bloc tourelle du Welschhof n'est conçu qu'en Mars 1935 et approuvé en Avril.

Bien cordialement
Jean-Michel


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.