Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




WELSCHHOF

( Ouvrage d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFR - SF Rohrbach

Sous Secteur
Bining

Quartier
Singling

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1938

Commune
GROS REDERCHING (57410)

Lieu-dit / Parcelle
Welschhof

Coordonnées
49.058195 - 7.223283

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description


L'ouvrage d'infanterie du Welschhof est un petit ouvrage CORF type 'nouveaux fronts' doté de 3 blocs.

Bloc 1: Casemate d'infanterie et entrée
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 interchangeable avec un canon antichar de 47 mm sur birail
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 1 créneau pour Arme Mixte (Jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 et canon de 25mm antichar) flanquant en direction du bloc 3
- 1 cloche AM (Arme Mixte - Jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 et canon de 25mm antichar)
- 2 cloches GFM type B (FM24/29 et mortier de 50)

Bloc 2: Bloc tourelle
-1 tourelle pour 2 AM (Arme Mixte - Jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 et canon de 25mm antichar)
-1 cloche GFM type B (FM24/29 et mortier de 50)

Bloc 3: Casemate d'infanterie
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 interchangeable avec un canon antichar de 47 mm sur birail
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 1 cloche AM (Arme Mixte - Jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 et canon de 25mm antichar)
- 2 cloches GFM type B (FM24/29 et mortier de 50)

Le projet initial faisait état de cinq blocs, une entrée séparée et une tourelle de 81 mm prévus en second cycle sont restées à l'état de projet.
Bien que prévue dans d'autres ouvrages et casemates, l'arme mixte du bloc 1 est la seule installée sous casemate sur la ligne Maginot.


DENOMINATION, Dénomination officielle


La numérotation allemande de l'ouvrage du Welschhof était Werke 578, les blocs étant numérotés 578 a à c


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Le numéro d'abonné de l'ouvrage du Welschhof au réseau téléphonique de la fortification Maginot était 0 240


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de l'ouvrage d'infanterie du Welschhof était principalement issu des 166° RIF et du 207° Bon du Génie.
L'effectif théorique était de 3 officiers et de 158 hommes , l'effectif réel au 2 sept. 39 était de 6 officiers et de 160 hommes.

Cdt l'ouvrage:Cne LHUISSET
Major d'ouvrage:Lt HAITE
Cdt le génie:Lt CARAMAN

Cdt le bloc 1:SLt FRITZ
Cdt le bloc 2:SLt HIRSCH
Cdt le bloc 3:Lt JACQUES


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


L'ouvrage est propriété de la commune de Gros Rederching


HISTORIQUE, Chronologie


Les troupes d'intervalle (infanterie et artillerie) ont quitté le secteur et se sont repliés sur ordre les 17 et 18 juin, laissant les ouvrages livrés à eux mêmes. La situation du secteur est particulière , puisque le seul appui d'artillerie possible est dorénavant celui du Simserhof qui agissant en limite de portée, ne peut couvrir que l'ouvrage du Welschof, laissant l'ouvrage du Haut Poirier et les casemates voisines sans couverture.

Les allemands attaqueront le secteur à partir du 21 juin 1940 et les assauts menés contre l'ouvrage seront dans un premier temps repoussés par les tirs des canons de 75 mm du bloc 5 du Simserhof. Une pièce allemande de 150 mm tirant sur l'ouvrage voisin du Haut-Poirier sera détruite par ce même bloc de l'ouvrage du Simserhof avec le concours des observateurs de l'ouvrage du Welschoff.

Dans la nuit du 21 au 22, l'ouvrage du Haut-Poirier et les cinq casemates du Secteur fortifié de la Sarre (Wittring, Grand-Bois, Nord-Est d'Achen, Nord d'Achen et Nord-Est d'Achen) continuant à faire l'objet d'une pression continue des la part de l'ennemi ne pouvant compter sur le concours de l'artillerie finissent par se rendre aux Allemands, laissant ainsi l'ouvrage du Welschof sans appui direct.
Libérés de la couverture de son voisin, les allemands tentent dés le 22 de déployer des pièces d'artillerie agissant en tir tendu directement sur les façades de l'ouvrage. Dans un premier temps, la couverture d'artillerie du Simserhof les contraindront à se replier, mais ils réussissent finalement à implanter deux pièces de 150 à l'abri des tirs français leur permettant de battre le bloc 1 du Welschhoff ainsi que les casemates de Singling, Nord-Ouest de Singling Gauche et Nord-Ouest de Singling Droite.

Les 111 obus allemands de 150 mm tirés sur le bloc 1 finissent par entamer sa façade, mais les dessus de l'ouvrage étant toujours battus par le bloc 5 du Simserhof, les Allemands ne peuvent l’attaquer. La situation n'en est pas moins critique dans l'ouvrage, et le 24 juin, le vent ayant tourné, le Simserhof ne peut plus couvrir les dessus du Welschhoff laissant ainsi le champ libre aux troupes allemandes.
Ayant appris la chute de la casemate de Bining qui couvrait son flanc oriental, le capitaine Lhuisset, commandant de l'ouvrage, décide de se rendre à 10 heures du matin.

Source : Wikipedia


le 1 septembre 1939 à 21 heures, derrière l'ouvrage, le village de Singling est évacué.
Source : Faites sauter la Ligne Maginot
Roger Bruge
Editions Fayard
Pages 52-53




© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 04/07/2018