Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Visite de l'abri de surface disparu CORF - SFT - Hettange-Grande Route du Luxembourg X9

Lien-s partie Constructions :
ROUTE du LUXEMBOURG - X9 (Abri)


Message reçu sur le site - Posté le 29/01/2020

Bonsoir,

A l'occasion d'un diagnostic préalable à la vente de la maison et du terrain sur lequel est situé l'abri de surface disparu CORF - SFT - Hettange-Grande Route du Luxembourg X9, j'ai pu visité l'intérieur ce jour.

En propriété privée, un accès par le coffre de la tourelle gauche (n°39 sur le plan) est possible, mais bien sûr interdit par le propriétaire.

L'ensemble du niveau supérieur est accessible. Il y persiste le réservoir à eau (25), un morceau de ventilateur (22) et beaucoup de gaines de distribution. Dans la réserve alimentaire (23), 3 cuves sont encore présentes, dont j'ignore la vocation (cf. photo -> n'hésitez pas à commenter et compléter)
Les équipements de la cuisine (24) sont quasi complets : chauffe-eau, cuisinière François Vaillant type 1D bis 00 1932 avec ses marmites et sa hotte, table de préparation et évier.

Les entrées (32 et 37) sont remblayées, comme l'ancien accès extérieur et le fossé diamant.
Les coffres de tourelle (30 et 39) montrent tous deux des signes extérieurs d'explosion des créneaux (tirs ennemis ou sabotage car orientés vers le village ?). La première hypothèse est plus probable selon moi, car le créneau dans les sanitaires portant encore son blindage très corrodé mais pouvant être relativement intact côté extérieur.

Le stock à munition (21) présente encore une armoire à munition bien sûr vide et fortement oxydée, mais dans laquelle reste des leviers à fourche dont l'usage m'est inconnu (cf. photo ->n'hésitez pas à commenter et compléter)

Une différence étrange et notable par rapport au plan et pour l'objectif de l'abri devant servir de réserve d'hommes, de munitions et de matériel :
Le magasin (29) est rempli en quasi totalité de 2 cuves à eau de 2700 litres, rendant le stock de matériel impossible.

Les deux cloches GFM ont été arrachées par le propriétaire afin d'employer au maximum la surface du toit de l'abri comme dalle d'implantation. Un coffre s'est effondré (30), l'autre a été dégagé pour servir d'accès.

Le niveau inférieur est totalement ennoyé.
Il n'y a pas de traces de pollution des eaux au gasoil. Les cuves ont du êtres vidées avant le remblai, cause de l'ennoyage.
Selon le propriétaire, l'égout a été brisé par les engins lors des travaux.
L'eau vient donc vraisemblablement de résurgences non évacuées et surtout de l'écoulement des eaux de pluies de surface qui s'infiltrent par les coffres (30 et 30).
L'eau est montée jusqu'à 2 m au niveau supérieur, l'ensemble est des boiseries et des métalleries est dont corrodé.

Des traces de peinture bleue en soubassement, blanche en partie supérieure avec un liseré rouge de séparation persistent en certains endroit, mais le niveau supérieur présente dans toutes les pièces des traces de suies et d'incendie, mais les boiseries sont exemptes de traces de combustion en partie basse. Les cuves à carburant auraient-elle brulées pendant la guerre ou après ?

Une exploration plus poussée nécessite soit une opération de pompage d'ampleur, soit de la spéléologie sous-marine.


Réponse de EN ( 3 ) - Posté le 29/01/2020
Dernière modification par Pascal le 09/02/2020.
Photos les plus notables, mais 214 sont disponibles.

A noter :
- la plaque émaillée donnant le mode d'emploi des latrines
- un message à la craie sur l'une des cuves situées dans le magasin indiquant :
"Freddy, ...,
et Patrick sont
restés bloqués
en ce lieu, à l'heure où
vous aurez découvert
ce message nous serons
mort de faim
PS Pour nous trouver
nous avons marqués nos
passages par des signes"

Plaisanterie ou enfants réellement bloqués après guerre ?
En tout cas pas de trace de squelette visible au niveau supérieur.



Edit : Photos transférées sur la page de l'abri - Pascal


Réponse de Arnault ( 36 ) - Posté le 29/01/2020
Dernière modification par Arnault le 29/01/2020.
Bonsoir,

Merci de ce partage ! Cet abri a alimenté bien des interrogations pour ma part. Combien de fois ais-je voulu m'arrêter et demander aux propriétaires des infos a son sujet. Mais je n'ai jamais osé les déranger... Je me demandais si l'abri etait encore exploité comme cave ou autres.

La semaine dernière, j'ai découvert qu'un ami les connaissaient. Je me suis dit "je vais sauter sur l'occasion dès que possible" Mais comme d'habitude j'ai trainé ..."pas le temps..demain... etc...."

Souci résolu grace a ce partage :)

Paradoxalement, les équipements subsistants n'ont pas l'air si mal, vu leur âge.

Bonne soirée.


Réponse de jolasjm ( 5875 ) - Posté le 30/01/2020

Bonjour

Merci de ces informations très complètes et intéressantes. J'ai rattaché ce fil de discussion à la page de l'abri.

L'affectation des locaux sur les plans peut avoir subi des modifications postérieures à l'établissement du plan pour des raisons techniques. C'est la raison pouvant expliquer qu'on trouve des cuves à eau potable (pour le personnel abrité) dans ce qui aurait du être un magasin… qui dans ce cas devient du coup un magasin à eau :-) . Probablement que le local des réservoirs à eau 25 s'est avéré trop petit pour accueillir les réserves d'eau de refroidissement, d'eau potable. Les cuves dans la réserve à vivres 23 sont probablement la réserve d'eau journalière de la cuisine et le dispositif de déferrage/adoucissement de l'eau du puits.

Je ne vois pas de photo de "levier à fourches"

Les traces de combustion au plafond proviennent certainement des tentatives passées de récupérateurs de métaux pour bruler les câbles récupérés pour en séparer le cuivre. C'est hélas une méthode classique.

Le message à la craie parait en effet être une plaisanterie. Les traces d'art pariétal, d'humour ou autres - plus ou moins de bon gout - des visiteurs occasionnels sont fréquentes dans ces constructions.

Concernant les photos : merci d'en avoir partagé quelques unes. Nous pourrions les mettre directement sur la page de l'abri, ce qui serait la meilleure façon de les mettre en valeur, mais cela nécessiterait que vous nous confirmiez que le propriétaire de l'abri ne voit pas d'inconvénient à ce que celles-ci se trouvent sur un site internet. Merci de nous confirmer cela.

Bien cordialement
Jean-Michel


Réponse de molvange ( 440 ) - Posté le 30/01/2020

Très intéressant !

Je re-re-regardais la fiche de cet abri la semaine dernière justement et, comme Arnault, je me disais que je devais écrire ou appeler le propriétaire pour voir si une visite était possible !

J'espère que nous aurons l'occasion de voir toutes ces photos !

Michel


Réponse de EN ( 3 ) - Posté le 06/02/2020
Dernière modification par Pascal le 09/02/2020.
Bonjour,

En signant les conditions générales de vente pour l'exécution des diagnostics du bâtiment, le propriétaire a accepté la prise de photos nécessaires au contrôle. Celles jointes servent à illustrer par exemple l'absence de matériaux amiantés dans une pièce donnée ou l'état de dégradation de l'installation.
Etant personnellement l'auteur des photos, je vous cède mes droits d'usage avec plaisir.

Je joints les "leviers à fourches" au fond de l'armoire à munitions.

Les équipements existants sont effectivement plutôt en bon état quand on constate que l'eau est montée à plus de 2 mètres au niveau supérieur il y a quelques temps.
Mais pour être franc, le déclenchement périodique et intempestif de la pompe à eau qui maintient le niveau à quelques centimètres au dessus du sol donne une ambiance très particulière à la visite :)
Il est à craindre que le futur propriétaire ne maintienne pas le pompage.

J'ajoute quelques autres photos significatives.

Auriez-vous une idée d'usage pour les 3 cuves verticales présentes dans la réserve (1er jeu de photos) ?


EDIT : Photos transférées sur la page de l'abri.
Réponse à la question sur les cuves dans les légendes ajoutées - Pascal


Réponse de lemagehinault ( 63 ) - Posté le 07/02/2020
Dernière modification par Pascal le 09/02/2020.
Bonjour à tous !

Superbes photos ! pour compléter celles-ci, une photo d'époque de l'extérieur ! cordialement


EDIT : Photo transféré sur la page de l'abri - Pascal


Réponse de molvange ( 440 ) - Posté le 07/02/2020

Très intéressante série de photos. Mais pourquoi donc construire sur un tel abri sans vraiment l'utiliser ?

La photo d'époque est très intéressante également. De quand date-t-elle ? Qui en est l'auteur ?

Bien cordialement

Michel


Réponse de jolasjm ( 5875 ) - Posté le 07/02/2020
Dernière modification par jolasjm le 09/02/2020.
Bonjour à tous

Intéressantes photos, merci de ces partages.

Puis-je juste vous demander de ne pas multiplier les photos dans un fil de discussion, car ensuite cela nous demande de les extraire une à une puis de les recopier dans la page de la construction. Travail long et pour le moins fastidieux, donc autant les mettre directement au départ dans l'onglet "photos" de la fiche.

Merci d'avance pour nous :-)

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de lemagehinault ( 63 ) - Posté le 09/02/2020

Bonjour

La photo date de 1940, trouvée sur un site marchand bien connu ..... auteur anonyme ! Cordialement


Réponse de Pascal ( 4236 ) - Posté le 09/02/2020

Bonjour à tous

Les photos ont été transférées sur la page de l'abri.

Amicalement, Pascal



Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.