Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



ouvrage du billig A18 combats

Lié à la page suivante de la partie Constructions :
BILLIG - A18 (Ouvrage d'artillerie)


Fil ouvert par fm24/29 ( 5 ) - Posté le 11/02/2020
Dernière modification par fm24/29 le 11/02/2020.
Bonsoir chers collèges passionnés,je suis-en recherche après un témoignage délivré par un ancien du village d'oudrenne, du lieu exacte ou selon lui un combat contre une tentative allemande (certe minime) aurait eu lieu , toute info même minime serait la bienvenue , Merci d'avance L.G.E.L .



La seule indication que j'ai est la participation d'une tranchée et d'une cuve pour arme d’infanterie car des munitions a foison a même le sol ont étés découvertes.


Réponse de jolasjm ( 4029 ) - Posté le 11/02/2020

Bonsoir

Une question similaire a été posée il y a deux mois de cela sur le site. Voir ci-dessous :

https://wikimaginot.eu/V70_fil_detail.php?id=2644&su=Combats_dans_les_intervalles_du_Bichel_Sud

Est-ce la même chose ? Si oui, à l’époque nous n’avions pas vraiment de réponse. Il faudrait se reporter aux JMO ou rapports d’officiers des unités ayant séjourné la.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de molvange ( 241 ) - Posté le 12/02/2020

Bonjour
J'ai des informations du 167e RIF sur des actions du B4 de Billig sur une colonne hippo ennemie le 14 juin à Oudrenne.
Je vérifie en rentrant à Lyon en fin de semaine, car pas facile à confirmer sur mon mobile ...

Michel


Réponse de fm24/29 ( 5 ) - Posté le 20/02/2020

Bonsoir Molvange ,avez vous des nouvelles depuis votre retour a Lyon?
Florian


Réponse de molvange ( 241 ) - Posté le 24/02/2020
Dernière modification par jolasjm le 05/03/2020.
Désolé pour le retard ...

Voici ce que j'ai trouvé pour le Billig au 14 juin :

Le 14 juin à 0 heure, le I/167e quitte ses emplacements laissant sur els place les éléments désignés le 13 juin.
De 5 heures à 12 heures, les éléments disponibles de l’ouvrage terminent la pose du fil de fer barbelé dans le réseau de rails (hauteur blocs 6 et 4), ferment les brèches qui avaient été ouvertes dans le réseau d’encerclement pour permettre le passage des éléments de la section FV du I/167 installée en lisière du bois du Billig et des travailleurs de l’ouvrage.
5 heures 30 : guetteur des blocs 5 et 6 signalent infiltrations ennemies en X 398.300 Y 286.400 bois du Billig dit B48
5 heures 35 : observatoire O1 confirme : infanterie ennemie, venant d’Oudrenne, prend place dans le bois du Billig
5h50 : armes automatiques ennemies en action en bordure B48 appuyant infiltration en direction bloc 5 blockhaus CB2bis. Demande téléphonique par l’officier DT des tirs d’arrêt 21 et 22 nouvellement prévus au cours de la nuit, à l’artillerie A17 et des tirs d’arrêt 23 et 24 à l’artillerie du A19 : un demi tir normal pour chaque tir d’arrêt afin d’économiser les munitions.
5h55 à 6h : A17 et A18 déclenchent les tirs d’arrêt 21, 22, 23 et 24. Simultanément le commandant de l’infanterie de l’ouvrage fait déclencher par le bloc 3 ses feux sur l’infanterie ennemie se dirigeant vers Cb2bis.
6h : observatoire O1 et guetteur du bloc signalent au SRA reprise d’infiltration ennemie dans la même direction mais en plus grand nombre (6 à 80 hommes sur terrain découvert). Le DT fait renouveler par A19 et A17 les 4 tirs d’arrêt (1 demi-tir normal) et demande les feux d’infanterie des blocs 2 et 3.
6h15 : calme complet
8h : blocs 3 et 5 signalent : quelques fantassins ennemis en direction de Cb2bis vraisemblablement pour venir chercher leurs morts. Les blocs 2 et 3 sur ordre du DT déclenchent tir de mitrailleuses et FM. L’ennemi reflue en bordure de B48.
14h : observatoire O26 signale : importante colonne ennemie en Y14 en direction d’Oudrenne ; 3 tirs sont déclenchés en X 397.840 Y 288.060 par le bloc 4, en OE-15 (3 tirs de 20 coups à deux minutes d’intervalles). Résultat : colonne dis-persée, voitures à chevaux détruites
15h : des éléments sont envoyés à l’abri X19 (Bichel Sud) pour récupérer l’armement de forteresse (FM)
16h : l’officier adjoint reconnait l’état du PC du I/167 à l’Aulenbusch, rend les transmissions inutilisables et va prendre liaison avec le personnel de la cuve de 65 d’Inglange et trouve dans le village des éléments chargés d’assurer la destruc-tion des ponts de la Canner ainsi qu’un spécialiste de lance flammes qui, avec son matériel rejoint son unité dans la soi-rée.
18h30 : sur demande d’A19, trois tirs de 20 coups par le bloc 4 en OE.17 sur colonne motorisée en X 400.620 Y 290.420. Résultats satisfaisants d’après compte-rendu A19.

A noter qu'il y a eut pas mal de tirs aussi d'autres jours avec pas mal de tentatives allemandes.

Michel


Réponse de fm24/29 ( 5 ) - Posté le 27/02/2020

Merci Michel ce témoignage est un pur Graal pour moi je ne peux que vous remercier , bonne soirée.


Réponse de fm24/29 ( 5 ) - Posté le 05/03/2020

Bonsoir , petite question , dans cet extrait sont traités des coordonnées en X et Y ces indications viennent ils d'une carte encore disponible ou peut on les transcrire sous une carte geoportail ?


Réponse de jolasjm ( 4029 ) - Posté le 05/03/2020
Dernière modification par jolasjm le 05/03/2020.
Bonsoir

Ce sont des coordonnées en référentiel Lambert Nord de Guerre (LNDG), qui était en usage dans l’armée entre la grande guerre et la seconde guerre mondiale.

Pour les visualiser sur carte, il faut des cartes d’Etat major d’époque. On en trouve bien sûr aux archives.

Les logiciels ou sites modernes (Google Earth, geoportail...) ne donnent pas d’équivalence de ce type de référentiel.

Comme la conversion n’est pas simple, nous avons bâti un outil Excel qui permet de convertir ces coordonnées LNDG en coordonnées géographiques modernes. Cet outil est récupérable sur la page relative aux coordonnées Lambert du site. L’outil est exact a quelques dizaines de mètres près.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de fm24/29 ( 5 ) - Posté le 05/03/2020

Malheureusement je n'y arrive pas ,les coordonnées obtenues m’emmènent a l'autre bout de la France a vrai dire que tout ce qui touche a internet n'est pas de ma génération , pourriez vous m'aider?


Réponse de jolasjm ( 4029 ) - Posté le 05/03/2020
Dernière modification par jolasjm le 05/03/2020.
Bonsoir

Il faut rentrer les coordonnées en mètres et non en kilomètres (x = 398.300 et Y = 286.400 doit être entré 398300 et 286400)

N'hésitez pas à me revenir si cela pose encore souci.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de molvange ( 241 ) - Posté le 06/03/2020

Bonjour

Je voulais traduire les coordonnées, et puis ... j'ai oublié ! Désolé

Voici, les deux points mentionnés reportés sur la carte IGN

Le premier (X 397.840 Y 288.060 - 6,327354 - 49,383155) tout près d'Oudrenne, le deuxième (X 400.620 Y 290.420 - 6,365075 - 49,404847) au niveau de Freching.

Cordialement

Michel



Réponse de La Guerre En Lorrain ( 19 ) - Posté le 28/04/2020

Bonjour,

Le confinement permet de faire des recherches :)

Je confirme effectivement que le bloc 3 a tiré sur une colonne hippomobile allemande se dirigeant vers le blockhaus cb2bis. En effet j'ai retrouvé (avant le confinement) sur la supposée position allemande un fer à cheval (ce qui confirme la colonne hippo) et un empennage d'obus de mortier modèle 38 en aluminium, ce qui par vérification provient d'un mortier de 50mm de cloche, qui équipait le bloc 3.

Bonne journée et prenez soin de vous!


Réponse de molvange ( 241 ) - Posté le 28/04/2020

Merci pour cette information "La Guerre En Lorrain" !

Très intéressant

"Expatrié" sur Lyon je ne peux, hélas, pas effectuer ce genre de recherche ... D'autant plus en période de confinement

Michel


Réponse de La Guerre En Lorrain ( 19 ) - Posté le 04/05/2020

Bonsoir,

J'aimerais beaucoup faire des recherches sur tous les combats ayant eu lieu dans le secteur. Pouvez vous me dire où vous pouvez trouver ce genre d'informations (comme celle que vous avez transmis pour le billig)?

Merci d'avance

L.G.E.L.


Réponse de jolasjm ( 4029 ) - Posté le 05/05/2020
Dernière modification par jolasjm le 05/05/2020.
Bonjour

Toutes ces archives militaires sont consultables au Service Historique de La Défense a Vincennes. C’est une source de références absolument incontournable pour tous chercheurs dans le domaine.

Pour plus d’informations sur le SHD :

https://wikimaginot.eu/V70_glossaire_detail.php?id=1000559

D’autres fonds d’archives locaux peuvent constituer un complément. Le plus pertinent sans doute est celui géré par l’Association ASCOMEMO à Hagondange. Il contient de nombreuses archives privées de cette époque. La encore vous pourrez retrouver des informations complémentaires sur le site dans cette page :

https://wikimaginot.eu/V70_glossaire_detail.php?id=1000596

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de La Guerre En Lorrain ( 19 ) - Posté le 05/05/2020

Merci beaucoup ;)


Réponse de SCHOEN ( 820 ) - Posté le 05/05/2020

Bonjour,
Si vous n’avez jamais fait de recherche, si vous voulez être rapidement être efficient, est de trouver quelqu’un dans votre coin qui en est fait.
Un coach (ou un mentor) c’est ce qu’il y a de plus efficace.
Si vous ne connaissez personne, que vous êtes en Lorraine, adhérer à l’ascomemo est une solution. Outre la biblio bien étoffé, il me semble que Philippe et d’autres membres.
C’est un peu comme le club d’informatique ou le club photo. Même si tous les membres ne cherchent pas, ils sont intéressé par l’histoire. Et puis il paraît que c’est avec les vieux singes...
Je regrette d’être aussi loin. Il y a quelques bon bougres que j’apprécierais de voir plus souvent.
Perso, j’ai trouvé de bonnes oreilles et de bons conseils au cercle d’études des fortifications strasbourgeoise.
Antoine


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.