Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


création du 132 ème RIF

Lié à la page suivante du Dico :
132° Régiment d'Infanterie de Forteresse(132° RIF) dans la catégorie Infanterie (Unités)


Fil ouvert par MDL/CHEF HARMAND ( 325 ) - Posté le 17/01/2021

Bonjour ,

Dans une note de service de la 6 ème région militaire ( N°69S.O/I du 29 01 1936 ) il est indiqué la mise sur pied du 132 ème RI de région fortifié ( j'ai reproduit l'intitulé de l'époque ) à partir du 15 avril 1936 et que son commandant en sera le Lieutenant-Colonel Baltazard ( ancien du 94 ème RI ), il est aussi indiqué que le secteur défensif de Marville sera sous la direction du commandant du secteur fortifié de Montmédy , la note est signée du chef d'état major de la 6 ème Région ( et du général Guitry commandant cette même région et gouverneur de Metz .

le document vient du SHD Vincenne

voilà , si j'ai d'autre chose ,je vous informe

cordialement

David H


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 325 ) - Posté le 22/01/2021

Bonjour à tous ... y'a quelqu'un ??

Pascal as tu reçu mon mail ( contactwikiMaginot ) concernant le post au dessus ??

Merci

David


Réponse de jolasjm ( 4708 ) - Posté le 22/01/2021

Bonsoir David

Oui, y’a quelqu’un :-)

Pascal m’a transmis le document. Je mettrai la page à jour dès que j’aurai fini ce que j’ai en cours.

Bien cordialement
Jean-Michel


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 325 ) - Posté le 22/01/2021

Bonsoir , :-) Jean-Michel.

Le but de mon intervention était surtout de soulever la question de la création du 132 ème RIF que j'étais le premier à penser avoir été crée en 39 .Je suppose que l'armature du 132 RIF en 1936 est creuse ( ou effectif du temps de paix avec des troupes de l'active ) et que les effectifs de guerre ( echelon b1 et b2 ) furent bien mis sur pied en aout 1939.

Merci pour tout , un bon week end .

Cordialement.

David


Réponse de jolasjm ( 4708 ) - Posté le 22/01/2021

Pas de souci David.

Je vais regarder tout cela. Les RI de RF sont en réalité les pères des RIF. Ils ont donné naissance aux RIF de temps de paix. Il faut que je retrace le cheminement entre ce 132e RI de RF et le 132e RIF.

Bon week-end aussi
Cordialement
Jean-Michel


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 325 ) - Posté le 22/01/2021

C'est une chose que j'ignorais , c'est interessant , ce cas de figure est donc valable aussi pour les autres régiments alors ??

cordialement

David


Réponse de jolasjm ( 4708 ) - Posté le 22/01/2021
Dernière modification par jolasjm le 23/01/2021.
Pour beaucoup mais pas tous... les RIF du Nord et le 155e RIF par exemple ne sont pas issus d’un RI de RF. Par contre tous ceux qui sont sur le ban des régions fortifiées de Metz et de la Lauter, oui.

Faut quand même que je creuse l’affaire car il ne semble pas qu’il y ait eu de 132e RI de RF, qui en plus sont des structures qui n’ont existé que de 1933 à 1935 , donc au tout début des troupes de forteresse.

Si je me base sur « Hommes et Ouvrages... », les seuls RI de RF qui ont existé sont les 23e, 146e, 153e et 168e. Le 132e RIF de la mobilisation descend du 168e RI de RF. Le tome 1 de cette bible donne une vision extrêmement claire des filiations RI de RF > RIF de temps de paix > RIF de temps de guerre.

Bien cordialement
Jean-Michel


Réponse de Daniel-1952 ( 815 ) - Posté le 23/01/2021

Bonjour à tous

Un grand nombre de régiments ayant été dissous après 1919, beaucoup de RIF sont des recréations des années 30. C'est souvent un amalgame de bataillons issus de régiments d'actifs.

exp :
10° RIF dissous après 1919 et recrée en partant d'éléments actifs du 171 RIF
28° RIF dissous en 1920, recréer à partir d'éléments actifs du 42 RIF
42° RIF dissous en 1923, recréer en 1936 à partir des IV et V 171°RIF
Le 171° RIF recréer à partir du 35° et des III et IV 152°RI.

La liste peut-être longue.

Amicalement
Daniel-1952


Réponse de jolasjm ( 4708 ) - Posté le 23/01/2021
Dernière modification par jolasjm le 23/01/2021.
Bonjour David

Aurais-tu la note n°69 S.O./I du 29/01/1936 ? Cette note de création est mentionnée dans le document (note de service 215 S/3 d'ordre de mission du Lt-Col Baltazard) qui a été transmis à Pascal. Cette note de création devrait donner quelques éléments de contexte complémentaires.

Voilà le point où je suis rendu, sous réserve d'examen de cette autre note :

- le 132° RI de RF a été créé début 1936, semble t-il essentiellement pour travailler ou superviser le travail de fortification MOM du plateau de Marville. C'est ce que je comprends de l'ordre de mission du Lt-Col Baltazard.

Selon "Hommes et Ouvrages de la Ligne Maginot - Tome 1 - Mary, Hohnadel, Sicard et al." :
- Le 132° RIF de temps de guerre est créé à la mobilisation à partir du IV/149° RIF.
- en Aout 1936, le IV° Bataillon du 149° RIF est créé pour reprendre des éléments du 155° RIF basés sur Marville et Longuyon (compagnie de Longuyon du 155° ? - le "?" est tiré du livre, montrant l'incertitude existant sur ce point)
- Le 149° RIF a lui-même été créé peu de temps auparavant (Aout 1935) par dédoublement du 168° RI de RF (Régiment de forteresse d'origine de la partie gauche de la RF Metz).
- Le 155° RIF est aussi créé en même temps (Aout 1935) à partir du IV/91° RI donc pas à partir d'un RI de RF, tout simplement parce que la zone Montmédy-Sedan n'appartient pas à une région fortifiée.

On aurait donc entre Aout 1935 et début 1936 des éléments du 155° RIF perdus aux lisières de la RF de Metz et du SF de la Crusnes (et de son 149° RIF), qui plus est localisés sur une autre région militaire que le gros du 155° RIF de temps de paix...

Une note page 113 du livre cité mentionne que dans les plans de mobilisation antérieurs (période 1935-37), le 149° RIF devait créer à la mobilisation une "24° DBMF" (demi-brigade de mitrailleurs de forteresse) avec trois bataillons de MF pour couvrir le secteur de Marville. Cette 24° DBMF - si elle avait effectivement été créée selon ce plan - n'aurait donc été rien d'autre que le 132° RIF de temps de guerre ! . La note ne mentionne pas quand cette organisation a été théorisée et si c'est antérieur à la création de ce 132° RI de RF au même endroit, création qui elle est par contre tout à fait réelle. Par contre une chose apparait clairement de cela : le plateau de Marville - quelque soit son unité d'occupation - devait donc revenir au SF de la Crusnes, ce qui n'est pas la situation en Janvier 1936.

Ceci expliquerait t'il pourquoi le 132° RI de RF a peine créé a été dissous et retransformé en IV/149° RIF ?? On ne peut faire que des suppositions, à confirmer par un examen plus approfondi des archives des 132°, 149° et 155°.

Mon sentiment à ce point de l'investigation :
- Le 132° RI de RF est créé - sur le modèle des anciens RI de RF de la période 1933-35 - début 1936 pour traiter proprement et avec méthode d'un plateau qui se situe entre deux positions de forteresse significatives (SF Crusnes et TPM), et à la frontière entre deux régions militaires. Peut-être a t'il été créé comme le suggère "H&O - tome 1" à partir d'éléments du 155° RIF qui étaient par là.
- Soit parce que l'effectif pressenti n'a jamais eu la perspective de devenir celui d'un régiment, soit parce que l'état-major a abrogé la création de ce RI de RF au motif que ce concept était du passé et n'avait plus lieu d'être, toujours est-il que le 25 Aout 1936 l'éphémère 132° RI de RF est dissous et recréé sous la forme d'un simple bataillon rattaché au 149° RIF, le IV/149° RIF, tout en gardant son secteur.
- c'est finalement ce IV/149° RIF qui deviendra le 132° RIF de temps de guerre via le détriplement classique à la mobilisation.

Tous ces points d'interrogation, ces apparentes incohérences et dénominations qui se suivent pour les troupes couvrant le plateau de Marville sont en tous cas la matérialisation d'un point qui m'a toujours frappé : le secteur de Marville est comme la patate chaude dont personne ne sait trop bien comment l'accommoder ;-). Et cela continuera avec les changements d'affectation ultérieurs du sous-secteur de Marville durant la campagne de France... C'est le souci de ces sous-secteurs qui se trouvent à la frontière de plusieurs entités (régions, armées, régiments...) : ils naviguent au gré des vents, et retracer proprement leur généalogie peut parfois apporter des surprises.

En tous cas merci pour cette trouvaille qui éclaire d'un jour un peu différent - et à approfondir - l'histoire militaire du secteur.

Pour être propre sur ce sujet, il faudrait probablement retourner aux archives SHD respectives des 132°, 149° et 155° RIF, voir à celles des subdivisions militaires de temps de paix du coin.

Bien cordialement
Jean-Michel


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 325 ) - Posté le 23/01/2021

Bonsoir Jean-Michel

Merci pour ces précieuses informations qui m'éclaire sur le cas particulier du 132 RIF , je vais regarder dans mes photos du dossier que j'avais fait aux archives de Vincenne ( concernant la mise en place des plans de défense de la II ème armée ) Si je retrouve des documents je les enverrais via Wikimaginotcontact .

Cordialement , merci encore.

David Harmand


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.