Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


29 ème RR

Lié à la page suivante du Dico :
136° Régiment d'Infanterie de Forteresse(136° RIF) dans la catégorie Infanterie (Unités)


Fil ouvert par adh ( 8 ) - Posté le 19/02/2021
Dernière modification par adh le 19/02/2021.
Bonjour, mon grand-père à été au 29 ème RR région SEDAN-MOUZON-VOUZIER.
Les militaires du 29 ème RR ont été dans quel unité ensuite?
Il a été fait prisonnier 5 ans dont au stalag XVII A en Autriche
Auriez-vous des infos sur ce 29 ème RR?
D'avance merci
ADH


Réponse de jolasjm ( 4708 ) - Posté le 20/02/2021
Dernière modification par jolasjm le 20/02/2021.
Bonjour,

Les Régiments Régionaux sont des unités de réservistes plus âgés (35-45 ans) qui dépendaient à la mobilisation de 1939 directement des Régions Militaires. Il s'agit donc de troupes territoriales et il y avait en principe 10 RR par Région, numérotés avec un chiffre commençant par le n° de région. Le 29° RR (RRG en fait) était donc organiquement le 9ème RR rattaché à la 2° Région Militaire (Amiens), couvrant le territoire des Ardennes jusqu'à la côte de la Manche dans la Somme.

Il y a quatre types de RR : les RRG, RRP, RRT et RR(I), respectivement de Garde, de Protection, de Travail et d'Infanterie. Ce sont des troupes de l'arrière, de support des région dans la gestion de la sécurité ou des travaux militaires.
Certains RR(I) ou RRT ont cependant parfois été versés aux secteur défensifs faiblement pourvus en troupes organiques de forteresse, notamment dans le Nord de la France, ou dans le Jura. Quelques RR des Alpes (14° Région en particulier) ont servi face aux allemands sur l'arrière de l'armée des Alpes. Hormis ces cas particulier, les RR ne sont ni des troupes de forteresse, ni des troupes de couverture de la frontière.
Néanmoins, certains RR de Garde ou de Protection ont été utilisés à la frontière pour par exemple encadrer l'évacuation des civils en avant de la ligne Maginot, ou pour garder certains postes frontières.

Le 29° RR, commandé par le Lt-Col Lasseray, était semble t-il de type "Protection", donc RRP. Il assurait alors la surveillance des points stratégiques de la Région Militaire (ouvrages d'art ferroviaires ou routiers, usines importantes, centrales et postes électriques, dépôts, ...) et à ce titre n'a pas été rattaché à une unité de combat sur le front. Aucune trace de ce RR, ni dans les effectifs des SF des Ardennes ou de Montmédy, ni dans les grandes unités stationnant là. La seule mention dans ce coin est le rattachement temporaire d'un bataillon du 22° RRT à la 102° DIF (Ardennes) pour réaliser des travaux.
Donc selon les quelques éléments que je peux avoir, le 29° RRP est resté tout le long de la campagne sous les ordres et la responsabilité de l'Etat-Major Régional, et non d'une unité de combat.

Ces unités n'auraient jamais du se retrouver en situation de front... Et pourtant la progression allemande a été tellement rapide que les détachements de RR se sont trouvés en première ligne à devoir combattre avec un équipement ridicule, ancien et en sous-nombre face à des unités hautement entrainées et équipées.

Mais surement que votre grand-père vous en a dit bien plus basé sur ses souvenirs. Ce serait intéressant de savoir sans quelles conditions il a été capturé.

Pour plus de détails, je vous suggère la lecture du livre de Jacques Sicard, « Les régiments régionaux et leurs insignes 1939-1940 », Armes militaria magazine, Histoire & Collections, no 136,‎ novembre 1996

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de adh ( 8 ) - Posté le 20/02/2021

Bonjour Jean-Michel,

Voilà une très belle explication, je vous remercie beaucoup.

Je me rappelle qu'il me disait: Nous avions des armes, mais pas de munitions;
Libéré par des Russes, ivrent morts qui fonçaient partout.
Il a travaillé dans une ferme et ont correspondus, mais aucune trace.

Son camarade s'est fait écrasé par un des ces camions et lui, une roue lui a roulé sur la bras.

Il n'a jamais reçu de décoration..

J'ai demandé des informations aux archives des Ardennes.

Un tout grand merci

André Dominique


Réponse de jolasjm ( 4708 ) - Posté le 20/02/2021
Dernière modification par jolasjm le 20/02/2021.
Rebonjour André Dominique

C'était fait avec plaisir, quand bien même on est sur un sujet qui est aux marges de la thématique de notre site. J'ai peu de choses sur les RR, qui sont des troupes peu connues (et peu reconnues comme vous le soulignez justement). Certains RR de travailleurs se sont trouvés face aux panzers avec seulement un fusil pour 10 hommes...

Outre la référence biblio citée, vous aurez aussi des éléments concrets sur le 29° RR dans les archives du Service Historique de la Défense (SHD) à Vincennes. Si vous avez possibilité de vous rendre là bas un jour, le carton d'archive contenant celles du régiment qui vous intéresse est le 34N356. Vous y trouverez probablement le journal de marche et d'opérations de l'unité, les rapports d'officiers, propositions de citations, rapports d'opérations, liste de mouvements, et comptes rendus divers...

Concernant les conditions d'accès au SHD, vous trouverez des informations là :
https://wikimaginot.eu/V70_glossaire_detail.php?id=1000559

Je vous souhaite bonnes recherches côté AD des Ardennes.

Bien cordialement
Jean-Michel


Réponse de adh ( 8 ) - Posté le 20/02/2021

Re,

J'ai demandé aux AN à Pierrefitte, mais ils n'ont rien...
Je vais essayer au SHD de Vincennes.

Je vous tiendrez informé.
Merci

Bien cordialement
André Dominique


Réponse de adh ( 8 ) - Posté le 22/02/2021

Bonjour Jean-Michel,

Je viens de recevoir des AD des Ardennes, le matricule de mon grand-père DIDIER Fernand.
Matricule 2355

Je vous tiens informé de la suite si cela ne vous dérange pas.

Je vous souhaite une excellente semaine

Bien à vous

André


Réponse de jolasjm ( 4708 ) - Posté le 22/02/2021

Bonsoir André

Pas de problème, bien volontiers.

Bonne suite de chasse.
Cordialement
Jean-Michel


Réponse de adh ( 8 ) - Posté le 25/02/2021

Bonjour Jean-Michel,

Voici les informations reçues ce jour.

Didier Fernand CMI 23 (après avoir été repris administrativement au CMI 24) par réf.8 259-1S ou IS du 22.11.1939.
Ceci sûrement du à la situation familiale ( marié, 3 enfants). Matricule 2355

Fait prisonnier à Epinal le 18.06.1940
Interné au stalag XVII A N° 83501
Rapatrié le 24.08.1945

Bien à vous

André


Réponse de jolasjm ( 4708 ) - Posté le 25/02/2021

Bonsoir André

Le fait qu'il ait été capturé à Epinal montre qu'il a suivi le repli des troupes de la frontière vers le Sud, sous la percée allemande de Sedan. Il était néanmoins bien en arrière du front des combats le 18 Juin, car à ce moment on se battait sur le canal de la Marne au Rhin, et au sud de Toul ainsi que dans les Vosges. En fait il a été capturé par les forces allemandes venant de l'Ouest vers Epinal et la grande poche des armées de l'Est. Ces panzertruppen avaient percé le front français 5 jours plus tôt en Champagne et étaient descendu jusqu'à la frontière suisse le 17. Le 18 tout le monde était encerclé, et il n'avait que peu de chances d'échapper à la nasse.

Cordialement
Jean-Michel


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.