Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Ouvrage de Saint Antoine - Question sur l'armement de l'entrée

Question liée à la page suivante de la partie Constructions :
SAINT ANTOINE (Ouvrage d'artillerie)


Fil ouvert par Pascal ( 1306 ) - Posté le 20/12/2016

Bonjour à tous

Le bloc d'entrée de l'ouvrage est doté d'un créneau pour mitrailleuses interchangeables avec un canon antichar. Selon les sources, ce canon est un canon de 25 mm ou de 37 mm.

L'un de vous dispose t'il d'informations à ce sujet ?

Cordialement, Pascal


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 198 ) - Posté le 21/12/2016

Bonsoir , si le canon était un 25 mm ,cela impliquerait une arme mixte de casemate ( un seul prototype à été utilisé au Welschoff en 1940 ,puis à disparu )
Pour ce qui est du 37 mm , y'a t il d'autres exemples de 37 mm défendant une entrée ?? personnellement je n'en connais aucun ( je suis plutôt sur le nord est )

Peut être tout bonnement un 47 mm , mais qui n'aurait pas été installé pour x raisons , à creuser pour les locaux .

Cordialement

DH


Réponse de jolasjm ( 2493 ) - Posté le 21/12/2016
Dernière modification par jolasjm le 21/12/2016.
Bonsoir,

Le Sud-est était en effet un cas particulier en ce sens que très peu de blocs d'entrée semblent avoir été équipés initialement de canons antichars. En tous cas, les plans types de 1930 ne prévoient qu'une défense par FM ou JM. Une exception semble être l'entrée de l'ouvrage de St GOBAIN, voisin du St ANTOINE, qui a bénéficié d'un canon de 37mm AC du fait de l'exiguïté de la chambre de tir, après 1935 (alors que le bloc 2 lui avait un 47mm). De même, les barrages rapides des Alpes comme les blocs de barrage de FRESSINEA et VALDEBLORE sont équipés de 47mm AC.

Tardivement, il fut décidé d'équiper les entrées les plus exposées avec au moins une arme mixte JM/AC25 quand l'entrée était équipée ou protégée par un JM - même dans un autre bloc comme au MONTE GROSSO. Le St ANTOINE fait partie de cette liste de modernisation, comme le LAVOIR, le JANUS, FLAUT, B3 de MONTE GROSSO en défense de route d'accès. Les autres entrées furent ignorées car équipées simplement de créneaux FM.

Ht St OURS, bien qu'ayant un créneau JM, ne semble pas avoir été prévu. Il faut toujours un contre-exemple :-)

Bien sur, aucune de ces armes mixtes n'a été livrée car elle n'existait qu'à l'état de prototype.

Concernant le Nord-est, j'ai en tête que le METRICH, le HACKENBERG, l'ANZELING, BILLIG, COUCOU et le Mt des WELSCHES avaient leurs entrées armées de 37mm AC. Me trompes-je ?

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de SCHOEN ( 436 ) - Posté le 21/12/2016

Bonjour,

A la liste, il faut ajouter le B4 du PO des Aittes.

Antoine


Réponse de jolasjm ( 2493 ) - Posté le 21/12/2016

Salut Antoine,

Merci de cet ajout qui amène à élargir le débat.

Il était en effet prévu en casemate, en plus des armes mixtes de défense d'accès évoquées plus haut, un certain nombre en action frontale ou de flanquement comme celle du B4 des AITTES, mais aussi - pour les blocs déjà construits - celle prévue au B2 du CAP MARTIN, ou au bloc actif de FRESSINEA en remplacement du couple JM/47mm.

D'autres devaient équiper des blocs prévus ou en construction. De façon non exhaustive :
- B3 de SERENA
- B1 de GRANGES-COMMUNES
- Entrée du RESTEFOND

A noter cependant quelques divergences entre sources (états de 1936, 1945, plans, etc)

A bientôt
Jean-Michel

PS: petit correctif de mon message précédent ci-dessus. En recherchant dans ma doc (T4 d'Hommes et Ouvrages...), il semble que l'AM sous casemate de l'entrée du Ht St OURS ait bel et bien été envisagée, comme celle du SAPEY. Autant pour moi, il n'y a pas d'exception !


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.