Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Boitiers translateurs TM 32

Lié à la page suivante du Dico :
TM 32 - Boitiers de translateurs(TRANSLATEURS) dans la catégorie Matériel - Transmissions


Fil ouvert par Zvon ( 78 ) - Posté le 20/03/2017

Bonsoir Pascal,

exemple autre des boîtiers translateur - central téléphonique du ouvrage du Sapey (2x 4 translateurs)

Notice: 2 translateurs = 1 circuit fantomatique
3 translateurs = 3 circuits fantomatiques

Cordialement
Michal



Réponse de Pascal ( 3094 ) - Posté le 21/03/2017

Bonjour Michal

Merci pour ce rappel, j'avais oublié l'existence de ces coffrets de quatre translateurs .... j'ai rajouté son existence sur la page

Avec ce principe, le nombre de circuits fantômes créés est au plus égal à N-1, N correspondant au nombre de circuits réels (translateur - paire cuivre - translateur) utilisés. Il est ainsi possible de créer un circuit fantôme en utilisant deux paires A et B, un deuxième avec les paires B et C, un troisième avec les paires C et D, etc... mais sans jamais reboucler le dispositif sur lui même en tentant d'utiliser la première et la dernière paire.

Or dans le schéma que tu proposes, les postes F et F' rebouclent le dispositif de chaque coté et après simplification, le schéma obtenu correspond à deux ensembles de trois postes reliés en série (D-E-F et D'-E'-F') eux mêmes reliés entre eux au niveau de branches des réseaux créés de chaque coté par les paires réelles utilisées.
Cela implique que si un courant traverse l'un quelconque des postes, D pour l'exemple, la moitié de ce courant traversera le poste associé D' et un quart de ce courant les branches constituées postes E - F et E' - F' (1). Cela générera une diaphonie importante dans tous les postes fantômes qui rendra impossible toute conversation sur les circuits créés.


Amicalement, Pascal

(1) Ces valeurs sont basées sur une résistance du cable nulle ou négligeable par rapport à celle des postes.


Réponse de Chrismo ( 24 ) - Posté le 28/07/2017
Dernière modification par Chrismo le 28/07/2017.
Bonjour Michal et Pascal,

Ce sujet m'a poussé à m'inscrire sur votre forum.
Je suis en possession d'un téléphone TM 32 qui présente de curieuses différences par rapport au modèle initial. Il a 2 lignes en sortie et un commutateur de choix (1 ou 2). De plus, il semble que les piles ont été remplacées par 2 bobines. Le tout est câblé avec soin, ce qui laisse à penser que la modification est ancienne et d'époque. Le câble normalement affecté à l'écouteur, se termine par 2 fiches "banane".
L'analogie avec les translateurs dont vous parlez me paraît évidente. Qu'en pensez-vous ? Et puis, quelle était l'utilisation d'un tel matériel?
Ais-je entre les main une curiosité?

Cordialement
Christian

P.S. Je n'ai pas trouvé de rubrique pour me présenter.



Réponse de Pascal ( 3094 ) - Posté le 29/07/2017
Dernière modification par Pascal le 29/07/2017.
Bonjour Christian

Cet appareil est effectivement de fabrication soignée, et visiblement fabriqué dans un atelier disposant de matériels spécifiques à la téléphonie par des spécialistes en téléphonie. Vu le travail que cela représente, il s'agit certainement d'un outil spécifique répondant à un besoin fréquent.

Sur la base des photos transmises et de l'analyse du câblage, et si ces pots contiennent bien des bobines couplées magnétiquement, le montage correspond bien aux translateurs utilisés en téléphonie.

Si l'on rajoute la clef (commutateur) à trois positions, il pourrait bien s'agir d'un poste permettant le test des lignes fantômes et des deux lignes réelles utilisés ou peut être, utilisé en conjonction avec un second poste similaire, la création d'une" ligne de service" permettant aux téléphonistes de communiquer entre eux lors d'interventions sur le réseau sans avoir besoin de disposer d'un circuit spécifique.

Les deux paires constituant les circuits réels sont connectées aux doubles bornes marquées 1 et 2, la clef à trois positions permet de sélectionner l'un des trois circuits de conversation (2 physiques et un fantôme).

Le circuit microphonique est très probablement alimenté par une pile connectée grâce au cordon doté des deux fiches bananes, constitué d'un câble différent de celui initialement utilisé pour les écouteurs.
Ce dernier point laisse d'ailleurs supposer l'utilisation de piles postérieures à la seconde guerre mondiale (aucune n'était dotée de prise), donc peut être une fabrication après-guerre par les équipes chargées de l'entretien du réseau.

Vous avez bien entre les mains une 'curiosité'.


Il n'y a effectivement pas de rubrique pour se présenter, si c'est une demande partagée, nous rajouterons cette rubrique dans la prochaine version. Je créé un fil pour recueillir l'avis des participants

Cordialement, Pascal


Réponse de Chrismo ( 24 ) - Posté le 29/07/2017

Bonjour Pascal,

MERCI pour votre réponse. Je comprends maintenant l'utilité de mon poste de téléphone. Dans votre fil, vous évoquez l'utilisation de téléphone portatifs dans les ouvrages Maginot. L'appareil présenté ici ne pourrait-il pas faire partie de la dotation d'un ouvrage ? J'ai acheté ce matériel dans une brocante dans le Cantal. Pas si loin de ça de la ligne des Alpes....

Cordialement
Christian


Réponse de Pascal ( 3094 ) - Posté le 29/07/2017

Bonsoir Christian

Cet équipement très particulier ne fait pas partie de la dotation usuelle des unités. Il semble que ce soit un outil réservé aux seuls ouvriers téléphonistes. Les appareils portatifs en dotation dans les ouvrages étaient les poste de campagne type TM 32 , poste dont la carcasse a été réutilisée pour fabriquer l'équipement que vous possédez.

Il aurait pu être utilisé partout, l'utilisation des lignes fantômes pour compenser un manque de circuits cuivre était monnaie courant dans les Alpes et le Nord-Est.

Cordialement, Pascal


Réponse de Chrismo ( 24 ) - Posté le 31/07/2017

J'ai procédé à un essai de sonnerie entre 2 Feldfernsprecher 33 et mon TM 32
Résultat :
TM 32/1 sonne avec Feldfernsprecher/1 dans les deux sens
TM 32/2 sonne avec Feldfernsprecher/2 dans les deux sens
La position centrale du commutateur du TM 32 est une position neutre (dans les deux sens).
Reste la question : Quelle est la fonction des deux bobines ? Et dans le cas d'une ligne "fantôme", comment peut-elle être utilisée ?



Réponse de Pascal ( 3094 ) - Posté le 01/08/2017

Bonjour

Pouvez vous expliquer avec un peu plus de précision l'essai ?

Je déduit les éléments suivants :

TM sonne si appelé par F1 raccordé sur les bornes 1, et F1 sonne si appelé avec TM32. Cela fonctionne t'il avec toutes les positions de la clef ?

TM sonne si appelé par F2 raccordé sur les bornes 2, et F2 sonne si appelé avec TM32. Cela fonctionne t'il avec toutes les positions de la clef ?

Que se passe t'il lorsque la clef en position centrale ? Les appareils sonnent ou rien ne se passe ?

Merci, pascal


Réponse de Chrismo ( 24 ) - Posté le 01/08/2017
Dernière modification par Chrismo le 01/08/2017.
Bonjour Pascal,

Avec la clef en position 1, F1 raccordé sur les bornes 1:
Si j'actionne TM => F1 sonne et F2 ne sonne pas
Si j'actionne F1 => TM sonne
Si j'actionne F2 => TM ne sonne pas

Avec la clef en position 2, F2 raccordé sur les bornes 2:
Si j'actionne TM => F2 sonne et F1 ne sonne pas
Si j'actionne F2 => TM sonne
Si j'actionne F1 => TM ne sonne pas

Avec la clef en position centrale, rien ne se passe dans tous les cas. C'est semble-t-il une position neutre.

Si d'autres expériences vous viennent à l'esprit, n'hésitez pas.

Cordialement
Christian

P.S. Je ne sais pas si ce point a une importance, mais je dois signaler que chacune des bornes "2" ont un petit pion en partie supérieure, maintenu en position haute par un ressort.
Ci-dessous, des vues internes du TM.



Réponse de Pascal ( 3094 ) - Posté le 01/08/2017

Bien,

Ce poste est bien un poste dédié à l'essai de liaisons par circuit fantôme, correspondant en tous point à ce que je decris plus haut..

En position 1, le poste est raccordé sur la ligne 1
En position 2, le poste est raccordé sur la ligne 2
En position médiane; le poste est raccordé sur le circuit fantôme.

Il est donc normal que 'rien ne se passe' en position médiane puisque aucun circuit fantôme n'est constitué. Les translateurs fonctionnent par "paire",et doivent être situés de chaque coté des lignes physiques utilisées. Comme en l'occurence, seul votre poste TM32 est équipé de ce système constitué par les deux bobines, le circuit fantôme n'est pas constitué et tout se passe comme si le poste n'était raccordé à rien.

Pour le schéma et les explication du principe des translateurs, voir la page "Translateurs" sur le site et les différents compléments sur ce fil de discussion.

Pour ce qui est des picots sur ressort, il s'agit de conjoncteurs permettant le raccordement rapide des fils téléphoniques. Les 4 bornes en étaient pourvues, mais ils ont été cassés sur certaines d'entre elles.

Cordialement, Pascal


Réponse de Chrismo ( 24 ) - Posté le 01/08/2017

Merci Pascal pour votre analyse et vos explications.
Tout est clair pour moi maintenant; ma curiosité est satisfaite.

Cordialement
Christian


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.