Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Transmetteur d'ordres Saint-Chamond Granat






La transmission des ordres entre les PC des blocs et les blocs de combats ou entre les différents étages d'une tourelle étant rendue particulièrement difficile du fait du bruit ambiant lors des combats, le téléphone ne pouvait être utilisé.
IPour pallier à ce problème, il a été fait usage de différents systèmes permettant la transmission visuelle des ordres entre les blocs et les PC, ou entre les différents étages d'une même tourelle, appelés transmetteurs d'ordre.

Pour la transmission des ordres entre le PC d'un bloc situé en général au niveau du pied du bloc et les pièces d'artillerie ou tourelles situées au niveau du haut des blocs mêmes, il a été fait usage de systèmes de transmission d'ordre électro-mécaniques.

Trois systèmes ont été successivement utilisés, le premier basé sur l'utilisation d'annonciateur à palettes a été rapidement abandonné car les palettes tombaient toutes simultanément en cas de choc (bombardement) et remplacé par des transmetteurs à aiguille insensibles à ces perturbations.
Les transmetteurs à aiguille initialement installés étaient fabriqués par la société Carpentier. Ces équipements ont été pour la plupart remplacés après guerre par des matériels similaires fabriqués par la société Saint-Chamond Granat.


Constitution du système


Le système Saint-Chamond Granat est un système électromécanique composé de trois éléments; deux transmetteurs et leur alimentation secourue par batteries.


Boitier transmetteurs d'ordre


Les boitiers transmetteurs d'ordre sont au nombre de deux, le boitier maitre étant situé au niveau du PC, le second boitier dans le bloc à proximité des pièces ou au niveau de l'étage intermédiaire de la tourelle.
Ces deux boitiers sont quasi identiques, seul le système d'acquittement les différencie. Ils sont chacun dotés d'un cadran circulaire portant des indications identiques et d'une double aiguille actionnée soit par un bouton rotatif au niveau du transmetteur émettant l'ordre, soit par l'ancêtre du moteur pas-à-pas appelé synchro-machine au niveau du second transmetteur.


Transmetteur d'ordre Saint-Chamond-Granat
Boitier du transmetteur d'ordres


Boitier chargeur convertisseur


Le système fonctionne sous une tension de 110V alternatifs et est alimenté par un boitier chargeur-convertisseur équipé d'un convertisseur rotatif 12V CC - 110V Ca qui prend le relais de l'alimentation secteur en cas de coupure de cette dernière. La tension de 12V est fournie par une batterie d'accumulateurs située à proximité du boitier chargeur-convertisseur.


Transmetteur d'ordre Saint-Chamond-Granat
Boitier chargeur-convertisseur ouvert
On en distingue nettement les composants



Fonctionnement


Le système permettait de transmettre des ordres depuis le PC du bloc situé au pied de ce dernier jusqu'aux pièces sous casemate ou aux tourelles en haut du bloc de combat et d'en acquitter la réception.
Il fonctionne aussi dans le sens inverse en permettant la transmission des comptes rendus entre le les pièces d'artillerie du bloc et le PC du bloc
Les transmetteurs sont dotés d'un cadran doté de deux aiguilles, l'une noire, autre rouge.
Le fait d'actionner la molette de l'un des transmetteurs fait tourner son aiguille noire ainsi que l'aiguille rouge de second poste (recepteur). Les deux aiguilles parcourent alors de manière parfaitement synchronisée la succession de case disposées circulairement sur son cadran jusqu'à la case contenant l'élément d'information a transmettre (chiffres, ordres,...). A la fin du mouvement, les deux aiguilles sont arrêtées sur la même case.



1 - Emission d'un ordre ou d'une information


L'émetteur (bloc ou PC) place l'aiguille noire de son transmetteur sur la case correspondant à l'ordre ou l'information choisi en actionnant le volant de l'appareil et, sur le poste récepteur, l'aiguille rouge fait le même mouvement et se place sur la même case.
Le bouton poussoir du poste du PC est actionné et les lampes rouges des deux transmetteurs s'allument, une sonnerie retentit au niveau du poste récepteur signalant l'affichage d'une nouvelle information.


2 - Acquitement de la réception de l'ordre ou de l'information


Le poste récepteur place son aiguille noire sur l'aiguille rouge, au niveau du poste émetteur l'aiguille rouge suit le même mouvement et se place en coïncidence avec l'aiguille noire.
Le bouton poussoir du poste récepteur est actionné pour acquitter la reception, ce qui éteint les voyants rouges des deux postes et arrête la sonnerie du poste récepteur.





© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 29/04/2017



Fils de discussion



Boitier électrique non identifié
3 messages, le dernier est de laurentnice le 29/11/2016