Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




28° Régiment du Génie

(28° RG)






Temps de paix

Le 28e Régiment du Génie est un régiment spécialisé dans les transmissions téléphoniques et radio télégraphiques des ouvrages Maginot et des grandes unités affectées à la défense des Alpes.
Il est créé le 1er mai 1929 à Montpellier et à Grenoble à partir des éléments provenant des 2°, 8° et 18° RG et est alors constitué d’un état-major, d’une compagnie hors rang (CHR, issue du 2° RG) et deux bataillons composés chacun de quatre compagnies dont l’encadrement et les spécialistes sont issus du 4° bataillon du 8°RG et des 3° et 4° Bataillons du 18° RG.

Insigne du 28° RT


Insigne du 28° RG après 1937



En novembre 1929, le régiment est réorganisé et passe à 3 bataillons de 3 compagnies chacun.
De 1929 à 1939, il se consacre à la formation des sapeurs télégraphistes et contribue à l'installation des réseaux des transmissions dans les secteurs fortifiés du Sud Est et dans les camps au sud de la Loire.
En 1933, une 10e compagnie de sapeurs télégraphiste spécialistes de région fortifiée est créée et intégrée au 3e bataillon du régiment.
En 1938, il perd 2 compagnies qui passent au 4° Bataillon de forteresse du 7° RG stationné à Nice (1)
Une partie des cadres reçurent en 1939 des ordres de mutation dans le cadre de la mise sur pied d’un nouveau régiment, le 48° RG spécialisé dans les transmissions formé à partir des compagnies issues des 18° et 28° RG (2).
La mobilisation annulera cette création, la mise sur pied du régiment étant prévue le 01 octobre 1939.(3)


Insigne de la Cie d'instruction du 28° RG


Insigne de la Compagnie d'Instruction du 28° RG




Chefs de corps

- 1929 - 1932 : Col Oppermann (Ex Chef de Corps du 2° RG dissous)
- 1932 - 1935 : Lt Col (Col?) Bougier
- 1939 : Col Chancereil
- 1940 : Col Vize Durant (Dépôt de Guerre 28)


Encadrement en 1929

- Cdt en second : Lt Col Bougier
- Cdt le 1° Bon : Cdt Lambert
- Cdt le 2° Bon : Cne Charier
- Cdt le 3° Bon : Cdt Bertrand



La mobilisation

À la déclaration de la guerre en 1939, le 28e Régiment du Génie est dissous et est transformé en Dépôt de Guerre du génie n° 28, la mobilisation étant assurée par le centre mobilisateur 28 de Montpellier qui met sur pied les bataillons et compagnies ventilés dans les Grandes Unités et la fortification Maginot.

En exemple :

- Cies de Sapeurs télégraphistes de S.f. : Savoie - 214/81, Dauphiné - 216/81, Alpes-Maritimes - 215/81
- Cies de radio télégraphiques de S.F.: Savoie - 214/82, Dauphiné - 216/82, Alpes-Maritimes - 215/82



Après guerre

Le 28° RG a définitivement cessé d’exister à la mobilisation de 1939. Il n’aura duré que dix ans et ne sera jamais réactivé.
Le 1er juin 1942, la subdivision des "Sapeurs télégraphistes de l´arme du Génie" devient l´arme des transmissions. Le 1er novembre 1945, le 28° Régiment des transmissions est créé à Toulouse et hérite des traditions du 28° RG, avec lequel il n’a de lien que le numéro




1 - Voir SHD 34N776 DM n° 1179 3/4 Secret du 24 juin 1938 portant réorganisation des 14°, 15° et 16° Régions Militaires.
2 - Témoignage d’un sous-officier du 28° RT
3 - Mise sur pied du 48° régiment du Génie prévue le 1er octobre 1939 par DM n° 2434 3/4S du 2 aout 1939 (SHD 34 N 778-16)

Sources : wikipedia, ATF 40, Amicale des anciens du 28 RT, divers




Secteur(s) concérné(s) :SFAM




© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 22/07/2019




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu