Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Casemate légère pour un canon de 75mm Mle 1897

(Cas. Légère 1 x 75mm Mle 97)






Préoccupé début 1940 par la vulnérabilité des batteries d'intervalle ou de soutien armées de canons de 75mm Mle 1897 à d'éventuelles attaques aériennes, le GQG produit le 1er Avril 1940 à l'usage de l'ensemble des armées - probablement via la STG, sans certitude cependant (1) - un plan-type de casemate légère pour canon de 75mm Mle 1897 et la note technique (notice) associée. Cette casemate en protection légère est destinée à protéger les pièces de batterie contre une bombe de 50kg - ou éventuellement contre un coup direct unique de 105mm.

Caractéristiques de la casemate-type


Le bloc se présente sous la forme d'un parallélépipède en béton avec un créneau et une entrée arrière. La dalle fait 0,70m d'épaisseur et les piédroits 0,90m. L'entrée est de 2,0 m de large pour 1,8 m de haut et donne sur une chambre de tir de (L x l x h) 5,5 x 3,5 x 2,2 mètres.

La pièce est assez grande pour accueillir le canon ainsi que deux unités de feu (20 caisses de 9 cartouches). L'entrée est protégée, une fois le canon de 75mm positionné, par un massif de sacs de terre tenu par un empilement de rails ou de fers I placé à 0,8m de l'entrée, permettant ainsi la ventilation et les entrées-sorties des servants.

L'embrasure - assez importante - fait environ 1,4 m de large par 1,5 m de haut, autorisant un débattement pourtant limité à 17° de direction et de +0 à +18° en hausse. Ces dimensions sont un compromis entre la limitation du champ de tir en portée et ouverture, et la limitation de la taille de l'ouverture, montrant une fois de plus la difficulité technique que représente la mise sous béton de canons de campagne non prévus pour cela. La STG sera perpétuellement confrontée à cette difficulté, et c'est ce qui poussera d'autres à adopter des affuts de forteresse (6° et 20° RM) comme solution "la moins pire".

La limite en hausse est contournée cependant par la création d'une fosse additionnelle de 45 centimètre dans le radier pour la bèche du canon, permettant de le mettre en position cabrée de 12°, autorisant du coup une hausse entre +12° et +30°. Cet artifice (choix entre deux positions pour la bèche du canon - permet ainsi une hausse pratique totale de 30°. Le GQG précise cependant que la position "cabrée" de l'arme n'est à utiliser qu'exceptionnellement dans la mesure où les contraintes mécaniques d'un tir prolongé dans cette position pourrait détériorer le canon.


Déploiement


Compte-tenu de la diffusion tardive de ce plan-type (avril 1940), aucun exemple connu d'application directe de celui-ci n'est connu à ce jour. Tout au plus peut-on considérer que les deux casemates pour 75mm de campagne de RATENTOUT dans le SF de la Crusnes sont une application simplifiée et encore allégée de ce concept. En tous cas cela collerait du point de vue des dates.



Rédaction initiale : Jean-Michel Jolas - © wikimaginot.eu - Février 2019

(1) - la note technique et le plan ne sont pas signés de la STG mais se trouvent dans les archives de la STG au Service Historique de l'Armée (carton 2 V 280).



Secteur(s) concérné(s) :SFC




© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 01/02/2019




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu