Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

Etablissements Jap...



Pompe Japy semi-rotative manuelle

(JAPY)






Les Etablissements Japy Frères ont fourni dans le cadre de l'équipement de la fortification des pompes semi-rotatives manuelles utilisées pour l'eau comme pour les hydrocarbures.

Pompe Japy

Pompe Japy



Ces pompes se présentent toutes sous la même forme, elles existent en deux versions destinés l'une au pompage de l'eau, la seconde aux hydrocarbures. Elles présentent la particularité d'avoir un corps en fonte moulée doublé par une couche intérieure de laiton empêchant ainsi l'abrasion trop rapide du cuir qui était alors utilisé pour les joints du piston.

Dotée d'un fonctionnement simple, d'une constitution robuste et ne nécessitant pas d'entretien particulier, ces pompes mises en service dans les années 30 sont encore fonctionnelles de nos jours.
Elles ont fait preuve de leur extrême fiabilité et sont encore fabriquées de nos jours par Pompes Japy installé à Fesches-le Chatel-dans le Doubs.

Elles ont été utilisées pour l'alimentation en eau des blocs, le pompage dans les puits peu profonds, le transvasement entre réservoirs ou la vidange des eaux recueillies dans les fosses d'ascenseurs ou autres points bas.
La version hydrocarbure a elle été utilisée dans les usines électriques des ouvrages pour le graissage préalable des moteurs diesel, l'alimentation en gas-oil des réservoirs journaliers ou le transvasement d'hydrocarbures.

Ces deux versions se déclinent en plusieurs tailles proportionnelles au débit de la pompe.


Caractéristiques

  • Débit : de 900 à 2 700 litres/heure (0,2 à 0,64 litres par coup double) selon la taille;

  • Aspiration maximale : 7 mètres;

  • Refoulement : de 30 mètres pour plus petites à 11 mètres pour plus grandes;

  • Pression maximale : 5 bars;

  • Course du levier : 115 °.




Mécanisme

La figure ci-dessous, inspirée de l' Instruction provisoire sur le matériel en service dans les casemates d'infanterie de région fortifiée décrit de manière simplifiée le mécanisme de la pompe manuelle semi-rotative Japy et permet d'en comprendre le fonctionnement.

Pompe Japy

Principe de fonctionnement d'une Pompe Japy manuelle semi-rotative



Sur cette figure en coupe d'une pompe manuelle Japy figure le corps de la pompe représenté en noir. Celui ci est doté de deux conduites, l'une pour l'aspiration du liquide en partie basse et l'autre pour le refoulement du liquide en partie haute.

Le corps de la pompe comprend deux pièces munies de clapets:

  • La première pièce représentée en bleu est fixe et comprend deux clapets (1 et 2) servant à l'aspiration du liquide.

  • Le piston figuré en rouge est lui aussi muni de deux clapets (3 et 4) servant au refoulement du liquide.
    Ce piston est animé par un mouvement oscillant transmis par la poignée de la pompe.


La pompe comprend 4 chambres A, B, C, D communiquant entre elles au travers des clapets 1 à 4.

  • La chambre A qui est en communication avec la conduite d'aspiration du liquide et dont le volume est fixe.

  • Les chambres B et C dont le volume varie en fonction de la position du piston (en rouge) solidaire de la poignée de la pompe

  • La chambre D qui est en communication avec la conduite de refoulement du liquide et dont le volume est fixe.



Fonctionnement

Le piston en rouge est animé d'un mouvement alternatif autour de son axe par la poignée. Ce mouvement est limité dans un sens comme dans l'autre par la pièce en bleu, d'où la dénomination semi-rotative.

Voyons en détail ce qui se passe précisément lors de chaque demi-mouvement imprimé au piston par la poignée de la pompe:


Demi-mouvement sens anti-horaire

Ce mouvement est représenté sur la figure de gauche. Le piston se déplace dans le sens anti-horaire et l'eau est aspirée depuis la chambre A vers la chambre C au travers du clapet 2, le clapet 4 étant fermé.
Le volume d'eau qui est transféré dans la chambre C depuis la chambre A provient de la conduite d'aspiration.

Dans le même temps, l'eau présente dans la chambre B est refoulée vers la chambre D au travers du clapet 3, le clapet 1 restant fermé.
Le volume d'eau qui est refoulé dans la chambre D est évacué par la conduite de refoulement


Demi-mouvement sens horaire

Lorsque le mouvement du piston s'inverse (figure de droite), le piston se déplace dans le sens inverse et l'eau est aspirée depuis la chambre A vers la chambre B au travers du clapet 1, le clapet 3 étant fermé.
Le volume d'eau qui est transféré dans la chambre B depuis la chambre A provient de la conduite d'aspiration.
Dans le même temps, l'eau présente dans la chambre C est refoulée vers la chambre D au travers du clapet 4, le clapet 2 restant fermé.
Le volume d'eau qui est refoulé dans la chambre D est évacué par la conduite de refoulement


A chaque mouvement complet, les chambres B et C se remplissent en aspirant de l'eau depuis la conduite d'aspiration au travers de la chambre A et se vident ensuite en refoulant l'eau qu'elles contiennent par la conduite de refoulement au travers de la chambre D.

Afin de permettre le fonctionnement de la pompe et son amorçage, il est nécessaire que celle-ci soit remplie d'eau afin que les joints en cuir * qui équipent le piston mobile puissent assurer l'étanchéité requise.



* Les pompes actuellement produites ne sont plus équipées de joints en cuir.




Rédaction:

Pascal Lambert



Sources :
















Page n° 1000756 mise à jour le 13/03/2020 - © wikimaginot.eu 2020


Etablissements Jap...


Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu